Week-End Londres

soit 1 nuits

Date de départ :

Date de retour :

Lancez la recherche en cliquant sur les agences de votre choix :

Comparez les prix de votre week-end à Londres

Partez à Londres le temps d'une escapade ! Découvrez cette ville aux multiples visages. Une fois que vous aurez visité les monuments et musées emblématiques de la capitale (Cathédrale St Paul, Imperial War Museum, Tate Gallery et Tate Modern, Palais de Westminster, British Museum,,...), vous pourrez faire une pause dans un pub à l'ambiance chaleureuse pour y déguster le traditionnel "fish and chips". Comparez les offres de week-ends Londres packagés ou composez votre week-end sur mesure Avion + hôtel.

Ou comparez les prix des offres Week-ends en Grande-Bretagne proposés par nos partenaires

Voyagistes Destination Formule de voyage

Prix TTC
à partir de*
Dont frais dossier** Le Plus
Règles d’affichage des offres * Prix par personne Toutes Taxes Comprises (taxes d'aéroport et frais de dossier inclus)
hors frais de paiement éventuels appliqués par certains voyagistes en fonction du moyen de paiement utilisé.
Les prix sont donnés à titre indicatif et sont susceptibles de varier.
** Frais de dossier obligatoires par personne.
N.C. : prix non communiqué

lastminute.com

Londres Week-end 182 € TTC 12 €  

BravoFly

Londres Week-end N.C. 24 €  

ebookers.fr

Londres Week-end N.C. 0 €  

Expedia (sur mesure)

Londres Week-end N.C. 0 €  

Sensations du Monde

Londres Week-end N.C. 0 €  

Welondres.com

Londres Week-end 235 € TTC 0 €  

Spécialiste Grande-Bretagne : Chloé Bruet

Chloé Bruet

Vos récits de voyages en Grande-Bretagne

Concours Récits de Voyages : week-ends et repas gourmands à gagner ! Je participe

C'est assez brusquement et de manière franchement inattendue que je me suis retrouvée à Londres en mai dernier. Invitées au dernier moment par une amie de ma mère et ses deux filles, ma propre mère, ma soeur et moi nous sommes rendues gare du Nord pour embarquer dans l'Eurostar, munies de nos billets (qui auraient dû être rédigés en lettre d'or étant donné le prix qu'ils nous ont coûté). Arrivées à la gare de Saint-Pancrass, la cadette de notre bande se mit à sautiller à la vue de la Pancarte "King's cross", célèbre gare du monde de Harry Potter. Mais pas le temps de s'attarder que la course aux transports commence. Nos cinq jours dans la capitale anglaise ne nous ont pas suffi pour appréhender la façon étrange dont les plans de bus londoniens sont conçus. Le fait de trouver les arrêts de bus est rapidement devenu pour nous une sorte de chasse à l'oeuf de Pâques, mais le chocolat en moins. Cela ne nous a tout de même pas empêché de partir à l'assaut de cette ville truffée de trésors.

Lorsque je repense aux horloges diverses et variées à chaque coin de rue, à l'omniprésence de la monarchie au milieu d'une modernité pourtant évidente, au style parfois décalé mais jamais vulgaire des passants, j'ai envie d'utiliser le mot "insolite". J'ai particulièrement aimé l'agitation urbaine et le décalage qu'on peut observer d'un quartier à l'autre. Je me souviens d'un après-midi au cours duquel nous nous sommes retrouvées au milieu d'un quartier peuplé de petits restos rouges et de maisonnettes décorées de guirlandes lumineuses, encadrant une place pavée. Je garderai un souvenir vigoureux de ce pont complètement fou, Tower Bridge (je me serais cru à Disneyland tant les couleurs sont pétantes). De nuit, il s'illumine et son reflet sur la Tamise vaut le détour (quoique je n'ai pas eu à faire un grand détour, nous logions à cinq minutes à pied de ce monument-là). A proximité se trouve la Tour de Londres, un fort dans la ville, encore une bizarrerie ! C'est incroyable à quel point la symbolique de la royauté anglaise est partout, je le redis. Dans cette forteresse, nous avons pu admirer les bijoux de la reine, avec une certaine perplexité en ce qui me concerne. Et puis, j'ai enfin eu le loisir de voir les légendaires gardes et leur bonnets poilus. Après les bus à double-étage et les cabine téléphoniques rouges, la boucle était bouclée !
Le British Museum m'a beaucoup plu, le musée d'histoire naturelle un peu moins. Un soir, nous sommes allées nous promener dans une marina et, après "enquête", nous étions persuadées d'y avoir trouvé le yacht royal !

Oxford Street est un incontournable, mais j'ai eu l'impression de me retrouver sur la rue de Rivoli. Agoraphobes, passez votre chemin ! En revanche, l'ambiance du marché de Portobello Road est bien plus propice à la promenade, selon moi. C'est un quartier sans enluminure, sans moulure, sans chichi je dirais. Les maisons sont peintes dans des teintes pastels, les étals sont couverts d'objets inhabituels : vieilles battes et balles de baseball, gants de boxe, bilboquets, tableaux surannés... Si on marche un peu plus loin, on trouve des choses plus ordinaires telles que des vêtements, des souvenirs, etc. J'ai trouvé mon bonheur ici, j'ai vraiment découvert un endroit... apaisant.
Enfin, je ne peux pas me permettre de faire l'impasse sur notre visite aux studios Harry Potter, désormais ouverts à la visite. C'était vraiment drôle de découvrir les décors en vrai, de parcourir le chemin de traverse, d'acheter un paquet de "Bertie Bott's Every Flavour Beans"... J'étais comme une enfant le matin de Noël !
Je crois que j'aurais pu passer mes journées à me balader dans cette ville, sans jamais m'ennuyer. Il y a quelque chose à voir dans tous les coins.

Pour conclure ce récit pour le moins enthousiaste, je dirais qu'il n'est pas nécessaire, à mon avis, de partir très loin de chez soi pour y trouver des merveilles, j'ai plutôt l'impression qu'il suffit d'être capables de s'émerveiller.

Voir plus

Bonjour,
voici un récit assez rapide de mon voyage à Londres.
Tout d’abord j’ai 25 ans, pour moi un grand confort n’est pas nécessaire, j’ai donc dormi dans une auberge de jeunesse petit budget, au final je n’ai pas regretté mon choix, il y a eu grande complicité entre les clients qui sont originaires du monde entier, j’ai fait beaucoup de connaissances et je suis maintenant invité dans le monde entier (ou presque).
Donc pour commencer j’ai fait ce voyage car Londres est une ville qui m’attirait énormément et surtout car c’est une ville riche en souvenirs cinématographique, je me suis alors organisé un parcours allant de musées à des lieux de tournage.
Départ :
Les trois premiers jours j’ai fait un petit tour en ville pour me repérer et me familiariser avec les différents transport bus, métro … une fois que l’on connait c’est super simple.
Je suis passé à Big ben, à Nottingham palace et pour finir au Tower bridge une fois la nuit tombée le moment où il est le plus beau.
Après ces visites le 4ème jour j’ai visité différents musés dont le London film muséum qui abrite certains objets officiels de film en tout genre un beau musée qui ravira les passionnés.
5ème jour direction le musée de Madame Tussaud, c’est un magnifique musée de cire ou l’on peut voir acteurs, chanteurs, personnages, sportifs…chaque salle a une ambiance différentes qui offrent également des jeux ouvert au public petits et grands. Une magnifique après-midi !
Le 6eme jour je me suis consacré au quartier de Notting-Hill pour m’imaginer dans le film coup de foudre à Notting-Hill avec Hugh Grant et Julia Roberts. Pour ce faire j’ai commencé par descendre Portobello road ou il y à beaucoup de commerce vivants, artisanaux … Pour arriver au marché très réputé aux milles couleurs et faisant un petit détour j’ai fini par trouver la librairie qui a servi de modèle à celle du film.
7eme jour Harry Potter : En route pour voir le fameux mur de la gare où il y a le passage, c’est donc a King’s cross qui faut se diriger et prendre la voie 4, je ne croyais pas un jour être en admiration devant un mur lol . Je suis ensuite allé au Leadenhall market de la city pour y trouver le lieu du marché des sorciers qui je l’avoue est plus joli que le mur de la gare!
Il me restait encore un peu de temps et d’énergie je suis allé voir le national gallery du film Mr Bean, très classe, très propre un coup d’œil mérité.
8eme et dernier jour, et oui c’est passé vitesse grand V . Je suis allé au centre des affaires de Londres pas loin du Tower bridge que j’ai vu de jour cette fois, j’ai levé la tête assez haut pour voir la Swiss re Tower c’est la grande tour vitrer en forme de presse agrume, et puis je suis passé sur le pont de Waterloo, ces 2 monuments que l’on peut voir dans Bridget Jones, la vengeance dans la peau et j’en passe.
Je suis rentré à l’auberge après avoir vu l’abbaye de Westminster et l’église de saint Bartholomew qui ont servi au film Da Vinci code mais je ne me suis pas trop attardé car je suis pas un passionné des lieux catholique.
Voila la fin de mon parcours c’était tant de repartir en France, je ne vous ai parlé que de mes journées mais croyez moi mes nuits étaient aussi bien remplies et certes moins touristiques, à savoir qu’il a eu la saint Patrick entre temps.
Bilan : Magnifique séjour rempli de souvenirs, un petit peu fatiguant mais à refaire je ferai pareil.

Voir plus

Hi!
Il y a quatre ans, avec deux amies, nous rêvions d'aller à Londres. Nous en parlions comme trois fillettes qui rêvaient de l'impossible.
Deux ans plus tard, ce rêve se réalisa. C'était à l'époque de Noël.
Dès notre premier soir, nous avons pris un bus à impériale. Éblouies par les lumières de la ville qui faisaient ressortir cet ambiance de noël, nous avons ressenti un joie immense et incontrôlable.
A l'étage du bus, devant la grande vitre, nous vîmes les grandes rues défilées au milieu de tous ces éclairages et de toutes ces décorations magnifiques. A ce moment là, nous avions éprouvé un grande émotion, nous étions comme dans un conte, dans un autre monde: nous étions au pays des merveilles.

Pendant cinq jours, nous avons visité Londres: Trafalgar Square, Piccadilly Circus, Buckingham Palace, Tower of London, London eye, Madame Thussauds, Big Ben, Wembley Arena,où nous avons vécu un concert exceptionnel, et j'en passe!
Dans chaque endroit, chaque quartier, nous étions en admiration devant cette ville qui dégage une énergie et un sentiment de bien-être incroyable.
Qu'il pleuve ou qu'il fasse beau, cela n'a plus aucune importance lorsque l'on s'est fait emporter par la magie de Londres...

Voir plus

Publicité
Publicité

Annonces Google

Publicité