WEEK-END TUNISIE

Aucun site Internet correspondant à votre recherche.

Ou comparez les prix des offres Week-ends proposées par nos partenaires

Vol + Hôtel Tunisie

Comparez les prix des voyages à la carte

soit 1 nuits

Date de départ :

Date de retour :

Lancez la recherche en cliquant sur les agences de votre choix :

Vos récits de voyages en Tunisie

Concours Récits de Voyages : week-ends et repas gourmands à gagner ! Je participe

J'étais en instance de divorce et nous avons décidé mon nouveau compagnon et moi-même de prendre un peu de distance. Alors, nous sommes partis à Djerba. Il faut croire que mon ex-mari nous avait jeté un sort pour que tout se passe mal.
Avant même la gare, la poisse nous a constamment suivi.
Nous avons été de malheurs en malheurs :
1) Voiture qui ne voulait pas démarrer pour aller à la gare,
2) Train avec 1 heure de retard,
3) Valise mal enregistrée à Orly,
4) Valise jamais arrivée en Tunisie,
5) Chambre vétuste et sale,
6) Restaurant fermé à notre arrivée,
7) Plus aucun habit à se mettre, plus de brosses à dents, plus de maillots de bain, plus de tongs.... et une seule boutique dans l'hôtel qui ne vendait que des habits locaux !!!!
7) Plus de médicaments, nous avons dû les faire venir de la Capitale en taxi,
8) Vol du seul pull que mon compagnon avait. Il était derrière sa chaise,
9) Pneu crevé lors d'une ballade en quad car une branche d'arbre s'était enfoncée dans la roue arrière - Notre guide n'avait jamais vu cela. (retour à l'hôtel au bout de 10 minutes mais nous avons payé le prix fort).
9) J'ai eu la tourista pendant 3 jours,
10) Mon compagnon a attrapé un rhum d'enfer,
11) Le jour du départ, pas de bus pour nous ramener à l'aéroport (la guide nous avait oublié),
12) Décollage de l'avion avec 3 heures de retard,
13) Train du retour avec 1 heure de retard.
Nous avions hâte d'arriver chez nous et que ces vacances pourries se terminent enfin.

Depuis, nous sommes repartis à DJERBA.....et tout s'est bien passé.

Voir plus

Annonces Google

Dernière minute

publicité
publicité
publicité