WEEK-END ESPAGNE

Week-end en Espagne : Entre Barcelone, Séville et Madrid

S'évader le temps d'un week-end en Espagne, c’est découvrir des trésors architecturaux, des musées célèbres (le musée du Prado à Madrid, le musée Picasso à Barcelone,…), une gastronomie locale qui ravit les papilles et des parcs naturels (le parc national de Donana, ou encore celui de la Sierra Nevada et tant d’autres ), paradis pour les amoureux de la nature et les sportifs. C’est aussi parfaire son bronzage sur les plages de la Costa Brava ou la Costa del Sol et faire la fête à Malaga, Alicante ou Salou avec un petit arrêt au parc d’attractions PortAventura pour le plein de sensations ! Mais c’est principalement des villes mythiques comme Barcelone, Madrid, Séville, Salamanque ou encore Tolède,… Des villes d’art et de culture, de la Catalogne à l’Andalousie, où il fait bon vivre le temps d’un court séjour !
Comparez les offres de Week-end Espagne pas cher de nos partenaires.

Voyagistes Destination Formule de voyage

Prix TTC
à partir de*
Dont frais dossier** Le Plus
Changer de destination ?
Règles d’affichage des offres * Prix par personne Toutes Taxes Comprises (taxes d'aéroport et frais de dossier inclus)
hors frais de paiement éventuels appliqués par certains voyagistes en fonction du moyen de paiement utilisé.
Les prix sont donnés à titre indicatif et sont susceptibles de varier.
** Frais de dossier obligatoires par personne (sur la base du prix pour une réservation pour 2 pers.).
N.C. : prix non communiqué

lastminute.com

Espagne Week-end 162 € 12 € promo Dernière Minute

Ou comparez les prix des offres Week-ends proposées par nos partenaires

Vol + Hôtel Espagne

Comparez les prix des voyages à la carte

soit 1 nuits

Date de départ :

Date de retour :

Lancez la recherche en cliquant sur les agences de votre choix :

Vos récits de voyages en Espagne

Concours Récits de Voyages : week-ends et repas gourmands à gagner ! Je participe

Nous sommes partis un week-end en amoureux sur les traces du peintre surréaliste. Le temps n'était pas au beau fixe, mais qu'importe... Le village catalan de Cadaques est magnifique avec ses façades blanches, ses volets bleus et ses drapeaux de la Catalogne qui flottent au vent. Les routes sont très étroites et pour aller visiter la maison de Salvador Dali, c'est toute une expédition ! Mais quel régal de découvrir la villa où il a habité avec sa femme et muse Gala. Une maison avec vue sur la mer qui respire la liberté et l'originalité. Un ours nous accueille dans le vestibule tandis que des mains traînent un peu partout et un Christ en objets de récup' trônent dans le jardin... La pièce que nous avons préféré est celle du salon rond avec deux énormes canapés et une acoustique très particulière. Au milieu de la pièce, notre voix résonne en écho. Cette pièce a été conçue pour Gala. Rien n'est trop original pour une femme ! La piscine en forme de transistor n'est pas mal non plus, même si on se demande ce que font ce bonhomme Michelin et ce magnifique lion à proximité.

Voir plus

Après quelques jours passés dans la chaleur et la convivialité de Barcelone, j'ai pris un train pour traverser le pays et me rendre à Bilbao.
Cette magnifique ville basque méconnue s'est offerte à mes yeux, de nuit, dans un splendide jeu de reflets et lumière. Le célèbre musée Guggenheim, fleuron de la ville, est fait de titane et de verre et peut se contempler dans les eaux de la ria du Nervion, sur lesquelles il semble flotter, tel un navire.
Les douces lumières nocturnes caressent la carcasse de ce merveilleux monstre de fer, dont les entrailles sont aussi belles que ses courbes et sa silhouette. En guise de Cerbère, "Puppy" un joyeux chiot fleuri accueille davantage le visiteur à entrer, qu'il ne monte la garde.
Les œuvres d'art explosent tout autour de ce musée inconventionnel, à l'image la maternelle et fascinante araignée géante dénommée "Maman", qui nous attire et nous dépasse, elle-même surplombée par les "Arcs rouges" de Buren qui traversent la rivière comme l'art les frontières.

Voir plus

En Aout 2014, se déroulèrent les mondiaux de Basket en Espagne. 4 Amis et moi partîmes par ci et Paella dans les environs de Grenade. En plein été, en Espagne, SANGRIAde et sans barbecue, nous nous sommes aperçus que tous les chemins mènent au TURON. En voiture mais sans PICASSO, le trajet fut long et nous eûmes le temps de faire des concours de bulles avec nos chewing gum MALAGAr. Alors que nous étions CASILLAS arrivés, plusieurs heures de bouchons se profilèrent et le seul remède fut la musique dans la SEAT. Nico, mon ami dit alors : "VALENCE le son", ce à quoi Julien répondit : "Doucement pas trop fort". Et NiGAUDI : "ok je comprends on baisse le volume". Ces deux là, les inséparables, le duo Boule et BILBAO.
Une fois arrivé à Grenade, nous faisions plusieurs DALI Retour quotidiennement au stade pour voir les matchs. On s'est vraiment donné CORRIDA et âme pour supporter nos bleus. Afin de nous relaxer, nous profitions de massage à l'hôtel pour rendre nos CORDOUE et soyeux. J'ai vraiment été marqué BARCA et par tout le reste. Quel périple !

Voir plus

Photo de Jocelyne Fonlupt Photo de Jocelyne Fonlupt Proche de la Plaza Mayor, au cœur donc du quartier touristique de Madrid, le marché San Miguel (sur la place du même nom, pas loin du métro Sol) mérite un (long) détour. D’une part, l’édifice en lui-même, qui fait partie des biens d’intérêt culturel et fut achevé en 1916, est une magnifique construction métallique superbement rénovée. D’autre part, les 33 stands qu’il abrite offrent un vaste panorama de la gastronomie espagnole. En outre, c’est aussi un lieu d’expo et de cours consacrés à l’art culinaire. Last but not least, on y déguste, de jour comme de nuit, de délicieuses tapas qui sont, pour certaines, de véritables œuvres d’art. Un fleuriste, des bars à vins, des charcuteries et une librairie d’art culinaire, entre autres, complètent la liste des stands. On y trouvera nombre de petits cadeaux sympa pour les amis. J’en ai rapporté par exemple quelques dés à coudre en faïence blanche joliment siglés en noir des deux « m » de « mercado » et « miguel », des livres de recettes de tapas et, bien sûr, de l’huile d’olive…
Le marché San Miguel est ouvert les lundis, mardis, mercredis et dimanches de 10 heures à 0 heure et du jeudi au samedi de 10 heures à 2 heures.

Voir plus

Tout d'abord, intuitivement, on pourrait se dire que Saragosse, capitale de l'Aragon, ne vaut pas le coup !

Et bien détrompez vous ! à mi-chemin entre Barcelone et Madrid, c'est un week-end parfait. Très accessible par les bus depuis les 2 mégalopoles espagnoles, par avion et par train.

Saragosse (Zaragoza en espagnol) pourra vous réjouir sous de nombreux aspects. Bien évidemment, la vie nocturne, les tapas (délicieux et à volonté à las Palomas !) sont des incontournables espagnols. Alors surtout, ne contournez pas !
Vous pourrez penser aussi à la culture en allant visiter (gratuitement) l'Aljaferia, palais somptueux (quoiqu'un peu petit) prenant largement parti des architectures mudejar (telles que l'on peut les voir plus au sud de l'Espagne) inspirés des invasions sarrasines ou bien encore la massive basilique du Pilar. Le Pilar, qui est le prétexte de fastueuses férias en octobre où la ferveur populaire et traditionnelle vient encore renforcée la chaleur locale !

Chaleur, c'est un mot à ne pas oublier (quand le Cierzo ne souffle pas !) : en été, Zaragoza devient une fournaise. Le plus agréable pour un week-end revient donc aux mi-saisons (printemps pour les ponts de mai, automne pour les fêtes :D)

Notons au passage que Zaragoza est une ville étudiante très dynamique et où il y est parlé l'un des espagnols les plus pures, presque académiques et littéraires : quoi de mieux pour y apprendre la langue de don Quichotte et Goya (qui est né à proximité)

Vamos amigos !

Voir plus

Annonces Google

Dernière minute

publicité
publicité
publicité