WEEK-END BELGIQUE

Week-end en Belgique : Bruxelles, entre Flandre et Wallonie

Accordez-vous un week-end en Belgique et découvrez-la comme vous ne l’imaginez pas : culturelle avec ses musées et églises gothiques, identitaire avec ses deux univers bien marqués : la Flandre et la Wallonie. Vous voguerez des nuits folles et urbaines de Bruxelles aux ambiances naturelles des campagnes provinciales.
Comparez les offres de Week-end Belgique pas cher de nos partenaires.

Voyagistes Destination Formule de voyage

Prix TTC
à partir de*
Dont frais dossier** Le Plus
Changer de destination ?
Règles d’affichage des offres * Prix par personne Toutes Taxes Comprises (taxes d'aéroport et frais de dossier inclus)
hors frais de paiement éventuels appliqués par certains voyagistes en fonction du moyen de paiement utilisé.
Les prix sont donnés à titre indicatif et sont susceptibles de varier.
** Frais de dossier obligatoires par personne (sur la base du prix pour une réservation pour 2 pers.).
N.C. : prix non communiqué

Expedia (sur mesure)

Belgique Week-end N.C. 0 €  

Ou comparez les prix des offres Week-ends proposées par nos partenaires

Vol + Hôtel Belgique

Comparez les prix des voyages à la carte

soit 1 nuits

Date de départ :

Date de retour :

Lancez la recherche en cliquant sur les agences de votre choix :

Spécialiste Belgique : Chloé Bruet

Chloé Bruet

Vos récits de voyages en Belgique

Concours Récits de Voyages : week-ends et repas gourmands à gagner ! Je participe

On pourra dire que le temps n'y est pas souvent... peu importe, la chaleur des gens et de la ville de Bruxelles demeure à jamais dans mon cœur.
Belgique, pays de ma naissance et de mon enfance...
Je ne suis pas née dans la capitale, mais lorsque je vivais encore en Belgique, m'y rendre de temps à autre, pour telle ou telle occasion, était pour moi LA sortie à chaque fois!
Manger une bonne gauffre de Bruxelles en terrasse, jouir de la superbe ambiance de la Grande place avec ses musiciens, ses artistes, ses personnes de toutes origines, parcourir les petites rues et s'extasier devant les musées, les échoppes de dentelle, les quartiers chinois, latins, etc...
Se rendre dans la rue piétonne pour dépenser l'argent que l'on a pas mais se dire "Pour une fois soyons fous". Allez se promener sur l'avenue Louise, écarquiller les yeux devant les prix exorbitants des produits de luxe mais toujours avec des étoiles dans ceux-ci ! Parce que Bruxelles, qu'on le veuille ou pas, tu ne laisses pas indifférent ! Tu chantes la liberté, la fête, la joie, tu vis !

Voir plus

Photo de Jocelyne Fonlupt Photo de Jocelyne Fonlupt Photo de Jocelyne Fonlupt Photo de Jocelyne Fonlupt Ma nièce venait de fêter ses 25 ans, un peu seule à Paris, exilée de sa Haute-Savoie pour cause de concours de professeur des écoles réussi dans l’académie de Versailles. Je lui ai donc proposé comme cadeau d’anniversaire une escapade d’un week-end à Bruxelles entre filles.
Une date fut retenue et nous voici un vendredi soir gare du Nord, nos billets de Thalys en poche. J’avais profité d’un tarif promotionnel très avantageux comme il y en a régulièrement sur le site voyages-sncf.com.
À Bruxelles, les hôtels ont la réputation d’être cher. Et c’est vrai, sauf que les prix baissent considérablement les week-ends car les divers élus européens tout comme les hommes et femmes d’affaires rentrent chez eux en fin de semaine et libèrent ainsi des chambres. Nous avons donc pu nous offrir un hôtel près de la Grand’Place, le Floris Arlequin Grand’Place. Et nous avons découvert une superbe vue sur la ville le lendemain matin dans la salle du petit déjeuner au 6e étage.
Comme nous ne disposions pas de beaucoup de temps, le retour à Paris étant prévu pour le dimanche soir, nous avons commencé par un tour de la ville dans un bus CitySightseeing Brussels au départ de la gare centrale, deux lignes pour deux trajets différents dont l’un conduit jusqu’à l’Atomium. Ce genre de bus permet de situer bien les sites et surtout de repérer les endroits que nous voulions visiter.
A commencer par le musée Magritte, celui de la place Royale en plein cœur de la ville, car il en existe un autre, à Jette au nord-ouest de la ville, dans la maison qu’a occupée le peintre durant vingt-quatre ans.
Dans un autre style, le parcours des murs peints sur le thème des héros de BD, nous a conduites au Centre belge de la bande dessinée, rue des Sables. Il est signalé par une immense statue de Gaston Lagaffe, boulevard Pachéco. Outre l’expo fort intéressante, nous avons admiré le superbe bâtiment art nouveau, conçu par Victor Horta en 1906 pour les magasins de tissu Vaucquez, qui abrite le musée.
Pour finir au Musée du cacao et du chocolat, tout près de la Grand’Place, au 9 rue de la Tête d’Or. Démonstration et dégustation. Incontournable pour les amateurs de chocolats belges.

Tout cela méritait bien un bon dîner. Nous avons été comblées au restaurant La Roue d’or (26 rue des Chapeliers), dans un décor typique de vieux café bruxellois aux murs peints à la façon de Magritte, on nous a servi des asperges à la flamande à tomber par terre. Comme dans tous les restaurants en Belgique, les prix des plats sont comparables à ceux des restaurants parisiens, sauf que la quantité n’est pas la même. Inutile de commander entrée, plat, dessert, à moins d’être un ogre… L’entrée et le dessert (une glace aux spéculos ce soir-là) furent largement suffisants.

Le lendemain, nous avons profité de la Grand’Place et de son marché aux fleurs et surtout nous avons assisté à une représentation du théâtre royal Toone. Tout à la fois estaminet, musée et théâtre, la maison de Toone propose depuis 1830 des spectacles de marionnettes dans le dialecte bruxellois (on comprend à peu près tout). Attention, certaines répliques sont un peu « osées » ce n’est donc pas destiné à de jeunes enfants. Le lieu se situe aux confins des impasses Schuddeveld et Sainte Pétronille, dans le quartier de l’îlot Sacré et il vaut mieux réserver.
Ensuite, visite indispensable au Manneken-Pis, dans le quartier Saint-Jacques, ce jour-là il était revêtu d’un costume d’infirmier (sa garde-robe se compose de 883 costumes). Puis un petit tour aux galeries royales Saint-Hubert tout en dégustant une gaufre comme seuls les Bruxellois savent en faire, et l’heure de reprendre le train à la gare du Midi était arrivée.

Voir plus

Je me trouvais donc à Liège pour un stage d'ingénieur à l'étranger.

Durant mon temps libre, j'en profitais donc pour découvrir les lieux aux alentours. Il est vrai que la Belgique est un beau pays, les maisons sont originales et Liège est une belle ville. De plus, le campus universitaire est situé en extérieur, presque perdu en pleine campagne, juste à côté de la ville. C'est donc un endroit magnifique pour les études!

Il y a pas mal de chose à découvrir à Liège. J'ai eu la chance de séjourner 4 mois là bas, de septembre à décembre. Malheureusement pour moi, le beau temps n'était pas au rendez vous. Le soleil s'est montré en moyenne une fois par mois! Cela dit, les Liégeois sont chaleureux, leur cœur est empli de soleil donc même avec le mauvais temps ils sont le sourire.

Dans cette province vous pouvez donc découvrir de beaux bâtiments en bord de la Meuse, avec la place de XX Août à deux pas du centre, ou encore la magnifique place Saint Lambert! Vous pourrez y déguster de délicieux boulets-frittes, une des spécialités de la région. La légende est vrai, les frittes Belges sont vraiment excellente ^^. Il y a également un choix colossale en Bière (avis aux amateurs). Pour les plus curieux d'entre vous, il y a une usine Jupiler à proximité.

Je garde donc de ce stage plein de bons souvenirs qui m'ont permis de découvrir la vie liégeoise, de bénéficier d'un accueil chaleureux.

Je conseille donc à tous de passer un week end à Liège pour découvrir cette ville pleine de richesse, mais attention, je vous conseille d'y aller en train plutôt qu'en voiture! En effet, n'oubliez pas que Liège est également célèbre pour ces bouchons :)

Voir plus

Annonces Google

Dernière minute

publicité
publicité
publicité