VOYAGE KENYA

Aucun site Internet correspondant à votre recherche.

Vos récits de voyages au Kenya

Concours Récits de Voyages : week-ends et repas gourmands à gagner ! Je participe

Je suis partie avec un ami voila déjà quelque année visiter le Kenya. Nous avons loué une voiture.
Bien sur notre but était de visiter certains parcs et de dormir à l'intérieur sans aller dans des campings ou lodges. A la frontière de la Tanzanie nous avons donc décidé de rester là à coté de la rivière.
La nuit tombe et sitôt rentrés sous la tente un rugissement nous fait froid dans le dos... un lion était là. il nous a gardé toute la nuit. Une nuit terrible interminable. C'est seulement au petit matin qu’à travers la toile de tente nous avons vu des babouins. Ouf si les singes sont là c'est que le lion lui est certainement loin.
Voila mon histoire elle est simple mais elle reste pour moi une des plus merveilleuses. Le Kenya reste aussi un pays que j'ai le plus aimé. Aussi de voir ce pays être en pleine détresse humaine me rend triste. Mon récit doit faire rigoler les kényans, avec du recul je la trouve triste car nous n’avions pas respectés les consignes de sécurité.

Voir plus

c’était un soir d'avril 1991.
la journée avait été épuisante. les piste avaient été difficiles et à plusieurs reprises nous nous étions embourbés.
Sale, couverte de poussière, les joues encore brulantes, je me dirigeais vers ma tente.

Assis devant un feu de camp improvisé, un guerrier Masai, lance au poing, m'y attendait.
Il régnait à l’intérieur de cette tente une atmosphère particulière : le grand lit à baldaquins comme suspendu, la douce lumière vacillante des chandeliers, les tapis soyeux, le luxe...
Un rideau séparait la chambre, je le tirais et découvrait la "salle de bains" :
perché sur des échasses, un espèce de mini château d'eau approvisionnait une douche.
je laissait tomber mes vêtements et savourait cette eau providentielle.
A cet instant je aperçu que peignes, brosse, champoing,pyjama, serviettes m'attendaient bien rangés dans un placard.
Sur une petite table, une théière fumait.
Dehors la nuit enveloppait la jungle .,
LES cris des yennes, les vociférations des singes et les rhinos barbotant dans une mare voisine me rappelaient l'Afrique.
Je repensais à ces films qui m'avaient fait rever et les yeux fermés, je me replongeais dans "out of Africa".

Voir plus

Annonces Google

Dernière minute

publicité
publicité
publicité