VOYAGE GUYANE

Aucun site Internet correspondant à votre recherche.

Plus d’infos sur la Guyane

Climat en Guyane

29°C janv. 29°C fev. 29°C mars 29°C avr. 29°C mai 30°C juin 30°C juil. 31°C août 32°C sept. 32°C oct. 31°C nov. 30°C déc.


Meilleurs mois :
Pendant la saison sèche, d´août à novembre.


Mois à éviter : Mai-juin pour l´intérieur des terres, en raison de la très forte humidité.


Vos récits de voyages en Guyane

Concours Récits de Voyages : week-ends et repas gourmands à gagner ! Je participe

Photo de Marie-Danielle Rocherieux Photo de Marie-Danielle Rocherieux Photo de Marie-Danielle Rocherieux Photo de Marie-Danielle Rocherieux Comme promis, suite de nos aventures en Guyane … Cacao

Dimanche, journée pour visiter Cacao, l'unique jour du marché au village.
Location d’une voiture, départ de Kourou, direction Cayenne, puis la forêt amazonienne.
Après 2 heures de route (route goudronnée, mais de plus en plus tortueuse et cabossée les 15 dernier km) nous voici arrivés dans le village. Un conseil, pensez à vous arrêter en cours de route pour admirer le paysage, et quelques kilomètres avant Cacao, faire une pause, vous avez un point de vue à couper le souffle sur la forêt amazonienne. Et tout juste avant l’entrée du village, j’ai été surprise de voir des bambous étonnamment grands.

Cacao : le village des H’Mongs., petite enclave asiatique dans la forêt amazonienne, au bord de la rivière Comté. Le peuple H’Mong pratique cette route (environ 70 km) deux à trois fois par semaine pour faire vivre les marché de Cayenne et de Guyane.

Un peu d’histoire :
Des tribus H’Mongs, vivant au Laos, réfugiés en Thaïlande, furent rapatriés suite à la guerre du Vietnam en Guyane, à Cacao, dans un ancien village du bagne, abandonné, en pleine forêt. C’est en 1977 que fut créé officiellement ce joli village. Grace à un comité de soutien aux réfugiés, cette communauté H’Mong fût très travailleuse, courageuse, et au prix de nombreux efforts, en défrichant, en cultivant la terre et conservant ses propres traditions, est aujourd’hui très réputée.
Maintenant, ces habitants vivent essentiellement de la culture de fruits et de légumes. Ce sont les plus importants producteurs de Guyane. Vous les trouverez sur tous les marchés de Guyane.

« Cacao », quel joli nom culinaire !... Effectivement, nous y mangeons délicieusement bien, mais plutôt des soupes laotiennes, salade de nems, du riz cantonnais, des beignets de crevettes, de la salade de papaye verte... Et les desserts, quel délice : gâteaux, salade de fruits, beignets de banane:, mais vraiment peu de chocolat ! Ah, j’oubliais...on peut se rafraichir avec des jus de fruits ;: chadeck une sorte de pamplemousse rafraîchissante, maracuja, prune de Cythère, orange…et servi toujours avec le sourire.
Sur le marché, on trouve en plus des fruits et légumes, des produits cuisinés par les H’Mongs, des fleurs, et de jolis objets artisanaux. Des broderies racontent des contes imaginaires, la vie des H’Mongs : les fêtes, les repas, le travail des champs. Il y en a pour tous les gouts.

Après avoir fait le tour du village, la visite de l’église, on s’est installé à une table du marché pour déguster les produits H’Mongs, assez pimentés, salés, poivrés ou sucrés. (Soupe, nems, salade de papaye) Quel délice, et dans la bonne ambiance Maintenant, il y a des restaurants qui vous proposent de goûter à la cuisine asiatique
Puis pour digérer, nous avons poussés la visite un peu plus vers la sud, toujours dans cette forêt d’Amazonie. Ah quelle splendeur… la vue … , toujours aussi imprenable.
Les H’Mong s ont transformé la forêt vierge en vergers et en champs d'arbres fruitiers On a trouvé un petit coin très sympathique, une crique, idéal pour faire la sieste, les pieds dans l’eau, et un plongeon avant de repartir.

Arrêt de nouveau à Cacao pour visiter le musée de l'association "Le planeur bleu". On y trouve une belle collection de spécimens vivants de mygales et autres beautés, l’inoffensive mygale appelée "matoutou".(elle est très jolie, noire et bien velue… une peluche vivante). Mais on peut y voir aussi des insectes endémiques de la Guyane, des papillons morts, à voir aussi les richesses archéologiques de la Guyane.
Journée très riche en histoire, géographie, culinaire, sciences, coutume ..

Puis retour vers la côte atlantique, avec comme prochaine destination : Les iles du salut …. A suivre

Voir plus

Annonces Google

Dernière minute

publicité
publicité
publicité