VOYAGE GRÈCE

Voyage en Grèce : Entre Athènes et les îles Eoliennes

Partez pour un séjour en Grèce et découvrez un véritable musée à ciel ouvert. Vous deviendrez incollable sur la mythologie grâce à des vestiges incroyables qui ont su traverser les siècles. Parmi les principaux sites, on retiendra sans doute les plus connus : Athènes, Olympie et le reste du Péloponnèse, les Cyclades, Rhodes.
Comparez les offres de Voyage Grèce pas cher de nos partenaires.

Voyagistes Destination Formule de voyage

Prix TTC
à partir de*
Dont frais dossier** Le Plus
Changer de destination ?
Règles d’affichage des offres * Prix par personne Toutes Taxes Comprises (taxes d'aéroport et frais de dossier inclus)
hors frais de paiement éventuels appliqués par certains voyagistes en fonction du moyen de paiement utilisé.
Les prix sont donnés à titre indicatif et sont susceptibles de varier.
** Frais de dossier obligatoires par personne.
N.C. : prix non communiqué

Degriffe Voyages

Grèce Voyage 649 € 0 € bons plans à prix dégriffés

Jet tours

Grèce Voyage 710 € 0 € frais de dossier offerts en ligne

Leclerc Voyages

Grèce Voyage 349 € 0 € service agence au prix internet

Plus d’infos sur la Grèce

A voir lors de votre voyage en Grèce

Ses villes :

  • Athènes et ses célèbres sites comme l’Acropole
  • Thessalonique et ses magnifiques églises byzantines
  • Ioannina et les grottes de Pérama
  • Mykonos, très prisée par la jet-set

Ses îles :

  • Les Cyclades : Mykonos, Santorin, Naxos, Paros,…
  • L’île d’Eubée
  • Les îles Ioniennes : Corfou, Céphalonie, Ithaque et Meganisie
  • Les Sporades du Nord : Skiathos, Skopelos,…
  • Les Sporades du Sud (aussi appelées Dodécanèse) : Rhodes, Kos, Patmos,…

Climat en Grèce

13°C janv. 14°C fev. 15°C mars 20°C avr. 25°C mai 30°C juin 33°C juil. 33°C août 29°C sept. 24°C oct. 19°C nov. 15°C déc.


Meilleurs mois :
Pour les séjours balnéaires, privilégier le printemps et l'été.


Mois à éviter : Novembre, décembre et janvier pour les séjours balnéaires.


Spécialiste Grèce : Chloé Bruet

Chloé Bruet

Vos récits de voyages en Grèce

Concours Récits de Voyages : week-ends et repas gourmands à gagner ! Je participe

Il y a presque 2 ans et demi que j ai rencontré un homme au doux mélanges de la méditerranée, entre L'Espagne et la Grèce.
Aussi bel homme que ses origines, il lui reste encore à me faire découvrir la Grèce. Biensur, nous avons tout le temps devant nous, mais pourquoi attendre ? Il adore nous conter ses terres et j'adore l'écouter...
Un récit sans doute banale mais pour moi le beau de ma vie.
Le sud de L'Espagne a été une découverte extra, les pieds entre l atlantique et la méditerranée avec une vue sur le détroit de Gibraltar... Et sans compter le plaisirs des papilles.
Ma belle-mère d'origine Grecque, nous conte également son enfance avec grand plaisir, avec un sourire d'enfants, des souvenirs pleins la tête et les yeux, la montagne, le ruisseau au bout du jardin, les herbes aromatiques séchées au soleil, le fromage et les yaourts maison... A chaque histoire, à chaque repas, un avant goût de tout ce qu'il me tarde à découvrir.
Sachez que je suis très heureuse de partager cette fabuleuse histoire avec vous.

Voir plus

J'arrive à Athènes le matin, il fait déjà chaud, je me rends en taxi en direction de la capitale grecque, et plus précisément sur la plaka, qui est la rue piétonne la plus courue.. En passant, j'aperçois l'acropole, où j'irai plus tard, à la fraiche, car le soleil donne plus fort sur les pierres, immense vestige du passé..
Dans le centre ville donc, je peux voir plusieurs auberges, qui servent un délicieux petit déjeuner, et j'en profite pour regarder le menu, la moussaka et l'ouzo, cet alcool local, y sont servis.. mais ce sera pour le soir, après une visite de la ville...... une partie du moins...
Dans les rues, la principale musique du pays, le sirtaki, égaie ma ballade, on en entend partout et souvent pour mon plus grand plaisir, c'est sur, je suis bien au pays des premiers jeux olympiques..
Je poursuis mon périple vers l'acropole, il faut monter les marches pour y accéder, ouf, c'est fait, et je suis récompensé, ces vieux vestiges sont splendides.. Le Parthénon est toujours là, bien entretenu, et protégé... Ma visite des temples dure deux heures, et c'est après avoir pris des photos pour immortaliser ce moment que je décide de retourner à mon hôtel, dans le centre, un endroit propre et accueillant..
Le soir venu c'est l'heure du diner, je m'arrête dans une auberge, et j'y déguste cette fameuse moussaka, délicieuse..
Je finis mon repas, et je me trouve un point de vue sur l'acropole, le soir, qui est toute illuminée, ce qui lui confère un coté magique...... une splendeur....
Il fait meilleur, la nuit tombe, moi je rentre, ce fut une très bonne journée découverte......

Voir plus

A six ans, ma mère me lisait "les mythes et légendes de la Grèce antique", à dix ans je résumais ces histoires et dressais la généalogie des dieux de l'Olympe ; enfin, à trente-quatre ans, je suis allée en Grèce ; encore mieux, dans les Cyclades, le berceau des dieux.
J'ai eu la chance immense de réaliser ce voyage en juin, peu de touristes, une chaleur parfaite, à peu près 25 degrés, une mer limpide et dont la température s'accordait à celle de l'air et des prix raisonnables. Nous sommes partis en famille, grands-parents, tante, parents et enfants, et tout le monde y a trouvé son compte. La tatie célibataire a écumé les boutiques et fait bronzette au bord de la piscine de notre hotel de Paroikia ou sur les plages de sable de Naoussa, les enfants ont batifolé dans l'eau, les hommes ont retrouvé les sensations de leur adolescence, cheveux au vent, au volant de scooters de location (à peu près 10€ la journée, casque si on veut et un permis suffisant pour louer deux véhicules: la liberté!). Quant aux accros d'histoire et de vieilles pierres telles que moi, on s'en est mis plein les yeux, entre la porte de Naxos et Delos, ainsi qu'un petit tour à l'Acropole avant de reprendre l'avion.
Nous sommes partis avec Heliade et je peux attester de leur professionnalisme, un petit bémol pour les excursions. En effet, on passe souvent plus de temps dans les transports, autocar et bateau qu'à visiter les sites proposés, mention particulière contre Santorin au départ de Paros: 3h de bateau aller, 3h de car et 3h de bateau retour, en tout 9h de trajet pour 2h30 de visite de 3 villages hyper touristiques, avec le mal de mer en prime, on a gagné la journée! Heureusement, les photos souvenirs sont belles, mais autant acheter des cartes postales et visiter Naxos!
Si vous avez la chance de visiter Paros, profitez-en pour partir la journée à bord de "la caïque du pêcheur", vous aurez ainsi le plaisir indicible de voguer autour d'Antiparos, sur des eaux turquoises émaillées d'ilots déserts où ne survivent que quelques chèvres et de nombreux goélands. Vous plongerez dans des criques isolées, nagerez sous des arches de pierres et autres grottes, le tout ponctué de dégustations d'ouzo et autres alcools et vins locaux, sous un soleil splendide. Le déjeuner sera quant à lui, constitué d'une salade grecque minute, salade de pommes de terre, grillades succulentes et pastèque, le tout servi les pieds dans l'eau par le capitaine et son matelot, sur un plage perdue avec comme unique voisine, l'une des nombreuses chapelles dont ces îles sont constellées. Un souvenir impérissable!
Si possible, louez une voiture et allez manger chez le capitaine Gianni Poulos, de l'autre côté de Paros, un lieu ignoré des touristes, où l'on ne parle que grec, le fils y fait office de serveur (il apporte les plats mais n'en enlève jamais...), on y est épié tout le repas durant par une horde de chats plus estropiés les uns que les autres, mais on y mange les meilleurs calamars de l'île, pêchés la nuit par Gianni et cuisinés par lui-même le soir, tous les poissons et fruits de mers vous sont présentés avant d'être cuits et sont de pures merveilles. Dn outre, l'accueil est merveilleux et on se sent enfin vraiment en Grèce, dans tout ce qu'elle a de meilleur à offrir.
Il y aurait encore beaucoup à dire, que les gens sont adorables (sauf à Santorin et Mykonos, trop touristiques) et que les mezes et autres gyros sont un régal, et que l'on aimerait vraiment que les vacances durent plus longtemps, mais l'essentiel est dit et j'espère que ce petit récit vous aura motivé à visiter ce merveilleux endroit béni des dieux. Bon voyage.

Voir plus

Annonces Google

Dernière minute

publicité
publicité
publicité