VOYAGE BRÉSIL

Voyage au Brésil : De la forêt amazonienne à Rio

Votre voyage au Brésil sera placé sous le sceau de la découverte. Les beautés naturelles du pays : l’Amazonie, les chutes d’Iguaçu, le marais du Pantanal, les plages tropicales ainsi que son célèbre carnaval lui ont en effet conféré une réputation internationale. Mais le peuple brésilien, par son hospitalité, sa simplicité, sa joie de vivre et sa bonne humeur omniprésente, constitue aussi un attrait spécial.
Comparez les offres de Voyage Brésil pas cher de nos partenaires.

Voyagistes Destination Formule de voyage

Prix TTC
à partir de*
Dont frais dossier** Le Plus
Changer de destination ?
Règles d’affichage des offres * Prix par personne Toutes Taxes Comprises (taxes d'aéroport et frais de dossier inclus)
hors frais de paiement éventuels appliqués par certains voyagistes en fonction du moyen de paiement utilisé.
Les prix sont donnés à titre indicatif et sont susceptibles de varier.
** Frais de dossier obligatoires par personne.
N.C. : prix non communiqué

Marco et Vasco (sur mesure)

Brésil Voyage 1 345 € 0 € voyages 100% personnalisables

Un Monde (sur mesure)

Brésil Voyage 1 446 € 20 € devis sur mesure gratuit

Directours

Brésil Voyage 1 299 € 30 € spécialiste du séjour sur mesure

Degriffe Voyages

Brésil Voyage 1 470 € 0 € bons plans à prix dégriffés

Héliades

Brésil Voyage 1 720 € 0 € spécialiste Grèce, Caraïbes, Cap Vert

Expedia (sur mesure)

Brésil Voyage N.C. 0 €  

Plus d’infos sur le Brésil

A voir lors de votre voyage au Brésil

Les villes et leurs monuments :

  • Rio de Janeiro et sa statue du Christ Rédempteur sur le pic du Corcovado
  • Salvador de Bahia et ses 365 églises
  • Brasilia et son architecture futuriste, sa Place des Trois Pouvoirs et sa cathédrale
  • Belèm et son théâtre de la Paix
  • Ouro Preto, petite ville entièrement classée monument national

Les sites naturels :

  • L’Amazonie, sa forêt vierge et son mythique fleuve l’Amazone
  • Les chutes d’Iguaçu
  • Le marais du Pantanal
  • Les plages paradisiaques de Copacabana, d’Ipanema, de la baie de Tous-les-Saints, etc.
  • Les fonds marins et coraux de Fernando de Noronha

Climat au Brésil

27°C janv. 27°C fev. 27°C mars 27°C avr. 26°C mai 25°C juin 25°C juil. 27°C août 28°C sept. 28°C oct. 27°C nov. 26°C déc.


Meilleurs mois :
Toute l´année ! L´été (de décembre à février) est agréable sur les côtes ; privilégier la période s´étendant de juin à septembre pour les villes de la côte est, et de juin à octobre pour l´Amazonie.



Spécialiste Brésil : Julie Tanielle

Julie Tanielle

Vos récits de voyages au Brésil

Concours Récits de Voyages : week-ends et repas gourmands à gagner ! Je participe

Photo de Bernard LEROUX Photo de Bernard LEROUX Photo de Bernard LEROUX Photo de Bernard LEROUX MANAUS ET LES TROIS FLEUVES

La formule « Les Trois Fleuves » est un condensé équilibré de tout ce que l’Amazonie peut offrir au voyageur : le premier matin du monde.

1.L’immensité des milieux :
Les eaux
Elles fécondent le paysage :
- Immersion de la forêt primaire,
- Abri pour une faune piscicole variée, depuis le légendaire piranha en passant par les plus gros poissons d’eau douce de la planète, les caïmans et les dauphins d’eau douce,
- Rencontre entre les eaux noires acides et des eaux brunes plus froides, qui se côtoient sur une longue distance, avant de se mélanger.
- Déplacement en pirogue ou en bateau à moteur,
- Baignade en eau chaude.


La forêt :

Avant tout la forêt primaire, avec des arbres aux fûts effeuillés, s’élançant entre leurs racines immergées et leurs canopées ensoleillées.
Sans compter les zones défrichée au profit de pâtures pour le cheptel ou de zones cultivées pour la nourriture des hommes : manioc, bananes, noix de coco, mangues, ananas, noix de cajou …

2.Le Malocas Jungle Lodge :

Situé à 100 km au nord –est de Manaus, sur le Rio Préto da Eva, à l’eau acide, l’excursion des Trois Fleuves, proposée par le Malocas Jungle Lodge, est idéal pour appréhender en sept jours tout ce que la région de Manaus peut offrir. Le Lodge garde sa simplicité d’installations et de vie, qui contribuent au dépaysement recherché.

Un judicieux dosage des activités permet une découverte progressive des richesses d’Amazonie.
Sous la conduite de guides spécialisés, les quatre premiers jours sont consacrés à l’immersion dans cet univers d’eau et de forêt :
- Découverte en forêt d’une demi-journée : arbres au long fût élancé vers le soleil, franchissement de ruisseaux au fond de vals encaissés, cascade pour un bain de jouvence, mygales sorties de leur trou, oiseaux poussant des chants de reconnaissance, cigales au chant strident,
- Canoë se faufilant à la rame entre les troncs immergés,
- Pêche aux piranhas, plus ou moins fructueuse,
- Survie dans la jungle, installation du camp avec choix des emplacements des hamacs et de leurs moustiquaires pour la nuit, feu allumé avec des écorces de résineux, cuisson de viande de poulet et de tranches d’ananas, posés sur un grill confectionné avec des traverses et des fourches de bois. Le tout chauffé au-dessus d’un lit de braise. Un régal inattendu pour des gens sensés perdus en pleine jungle !

3. La croisière vers Manaus :

Au cinquième jour, nous prenons une pirogue à moteur pour regagner un maloca (habitation indigène, généralement circulaire) habité
par des caboclos (métisses indigènes), qui nous accueillent pour la nuit. Etant non flottante, leur habitation est installée sur une berge de 20 mètres de hauteur et perchée sur des piliers de quatre mètres, à l’identique de nombreuses autres habitations, pour rester le plus longtemps possible à l’abri des crues de la saison des pluies.
Ce qui n’empêche en rien une inondation annuelle régulière.
Après le repas, nous sautons dans une pirogue à moteur, pour aller dans le domaine des caïmans. Ils sont vite repérés à la lampe-torche, en raison du rougeoiement de leurs yeux, scintillant dans la nuit noire. S’approchant de la berge, notre guide DEU attrape un jeune de 3 ans, long de près d’un mètre, pour un examen complet de l’animal :
Un doigt de ses pattes et le milieu de son ventre ont servi de festin aux piranhas. Grâce à sa longue queue mobile, il pourra rabattre ses proies vers sa gueule. La couleur brune de son dos contraste avec les écailles blanches du ventre. Le rideau latéral et translucide de sa troisième paupière se ferme dès sa mise à l’eau. Après cet examen, nous restituons à son milieu naturel ce petit reptile, qui plonge instantanément.
De retour au Lodge, il ne nous reste plus qu’à tendre nos chers hamacs pour la nuit.
Le lendemain, après une partie de pêche fructueuse, le classique repas de riz et de poisson, la traditionnelle photo-souvenir, nous remercions nos hôtes et sautons dans le bateau à vitesse rapide. Nous quittons le Rio Préto et fonçons vers l’Amazone. Le fleuve fait environ un kilomètre de large. Par une succession de lignes brisées, le bateau passe d’une berge à l’autre pour récupérer voyageurs et marchandises. Les rives abritent malocas flottants ou sur piliers, cheptel de toute nature, espaces cultivées.
A la tombée du jour, nous rejoignons Manaus. Ville étonnante, de deux millions d’habitants, de 30 kms de diamètre, avec ses zones industrielles occupées par des raffineries, des fabriques de toutes sortes, des cargos mouillés en attente d’un quai, une flotte de bateaux de transport en commun.
Nous passons cette dernière nuit dans la maison de notre guide. Le hamac est irremplaçable : on a toujours son lit avec soi !
Le septième et dernier jour
Dans la matinée, visite du marché, le ventre de Manaus. La taille des poissons du fleuve est impressionnante.

L’après-midi du septième et dernier jour de cette expédition :
BRUNO, l’organisateur du Malocas Jungle Lodge, nous emmène sur la fameuse
« rencontre des eaux ». Phénomène naturel étonnant où le Rio Negro, fleuve noir, acide et chaud, coulant lentement se jette dans le Solimoes, fleuve aux boues brunes et plus frais, coulant rapidement.
Le mélange des deux cours d’eau se fait sur 10 kms et donne naissance à l’Amazone. Au retour, nous assistons aux ébats des dauphins roses et gris, qui nous font un dernier salut avant notre départ pour Santarem.

En conclusion, cette semaine d’immersion dans la jungle amazonienne au Malocas Jungle Lodge restera pour nous une expérience inoubliable.

B. LEROUX

Voir plus

Annonces Google

Dernière minute

publicité
publicité
publicité