VOYAGE AUTRICHE

Voyage en Autriche : De Vienne à Salzbourg : le pays de Mozart

En Autriche, vous trouverez des paysages très variés qui raviront les amoureux de la nature : des montagnes rocheuses dans les Alpes orientales, des plaines, des lacs, des eaux pures et chaudes… Des richesses naturelles qui offrent la possibilité de faire plusieurs activités physiques : un voyage au cœur de la nature.
Comparez les offres de Voyage Autriche pas cher de nos partenaires.

Voyagistes Destination Formule de voyage

Prix TTC
à partir de*
Dont frais dossier** Le Plus
Changer de destination ?
Règles d’affichage des offres * Prix par personne Toutes Taxes Comprises (taxes d'aéroport et frais de dossier inclus)
hors frais de paiement éventuels appliqués par certains voyagistes en fonction du moyen de paiement utilisé.
Les prix sont donnés à titre indicatif et sont susceptibles de varier.
** Frais de dossier obligatoires par personne.
N.C. : prix non communiqué

lastminute.com

Autriche Voyage 245 € 12 € promo Dernière Minute

BravoFly

Autriche Voyage N.C. 24 €  

Thomas Cook

Autriche Voyage 422 € 0 €  

lastminute.com

Autriche Week-end 245 € 12 € promo Dernière Minute

BravoFly

Autriche Week-end N.C. 24 €  

Expedia (sur mesure)

Autriche Week-end N.C. 0 €  

ebookers.fr

Autriche Week-end N.C. 0 € du choix à prix ultra negocié

Plus d’infos sur l´Autriche

A voir lors de votre voyage en Autriche

La Vienne impériale :

  • Le Palais de la Hofburg
  • Le château de Schönbrunn
  • Le Trésor du Palais Impérial
  • La cathédrale Saint-Etienne
  • La Ringstrasse

La Vienne Baroque :

  • L’église Saint-Rupert
  • Les châteaux du Belvédère et du Schönbrunn

La Vienne populaire :

  • Les logements prolétariens de Hoff
  • L’immeuble Hundertwasserhaus, inspiré des livres de contes et de l’architecture anonyme des jardins ouvriers
  • Le théâtre populaire

La Vienne artistique :

  • Les monuments à la gloire de Mozart, Beethoven, Haydn et Strauss
  • La Maison de la Musique
  • Les musées
  • Les opéras (l’opéra national, l’opéra populaire)
  • Les théâtres (le Burgtheater, le théâtre populaire, le théâtre sur la Vienne, le théâtre de marionnettes)
  • Le Cimetière Central et son église Art Nouveau

La Vienne verte :

  • Les parcs du château de Schönbrunn et du palais du Belvédère
  • Le Stadtpark et son monument à la mémoire de Strauss, doré à l’or fin
  • Le Volksgarten, dédié à Sissi
  • Le Burggarten, consacré à Mozart
  • Les grandes étendues du Prater où s’étend également un parc d’attractions
  • La forêt viennoise
  • Le parc animalier de Lainz

Climat en Autriche

3°C janv. 5°C fev. 10°C mars 15°C avr. 20°C mai 24°C juin 25°C juil. 25°C août 20°C sept. 14°C oct. 8°C nov. 4°C déc.


Meilleurs mois :
Le printemps et l´automne



Vos récits de voyages en Autriche

Concours Récits de Voyages : week-ends et repas gourmands à gagner ! Je participe

C'est mon Papa, il avait 15 ans en 1951, il parlait allemand parce que sa famille avait hébergé, par la force des choses- 2 soldats à la personnalité extraordinaire qui ne voulaient pas de cette seconde guerre mondiale, devenus des amis, comme des frères de sang. Celui des 2 qui montrait le plus d'humanité à la ferme des grands-parents fut envoyé sur le front russe, puni, il en revint par un double miracle puisqu'il y rencontra sa future femme, ukrainienne. Marqué à vie par cette enfance particulière qui lui apprit la tolérance au milieu des déchirures des hommes, ce Papa eut l'occasion d'accompagner des amis de ses parents, qui, voulant connaitre le Tyrol, firent appel à sa pratique de l'allemand et, si jeune, sans téléphone portable, avec très peu de possibilités de joindre ses parents-ma grand-mère était de cette trempe de femmes à posséder l'intuition d'être en avance sur son temps, sacrée Mémée!- il servit donc d'interprète et surtout, tomba en amour pour cette terre si rude, ces chemins qui n'étaient pas des routes et ces gens au coeur ouvert, travaillant sans relache, parlant un dialecte qui ne ressemblait que de très loin à ce que les livres lui avaient appris à l'école, ces gens qui vivaient de boeuf bouilli et ne pouvaient pas savoir que leur région deviendrait l'une des destinations touristiques les plus célèbres au monde, entre neiges éternelles, orages à vous glacer le sang, soleil de feu sur les barrages libérés certaines fins d'après-midi, lorsque l'on n'avait plus le droit de jouer avec les chevaux d'écume des torrents et qu'il fallait très vite regagner les hauteurs sures, les pentes de foin sur lesquelles les fermiers fabriquaient ces étranges petits tas dont les silhouettes, à la nuit tombée, avaient tout de sorcières occupées à nous concocter la magie de l'obscurité au coeur de laquelle les lumières des petits chalets-étables s'accrochaient aux étoiles.

Il y emmena ma mère en voyage de noces et c'est ainsi que, toute petite, je contournai 'les vaches Milka' pour assister émerveillée à leur transhumance de printemps, apprenant à reconnaitre les noisetiers avec mon grand-père, pionnier, lui aussi des voyages d'aventures des années 60!...à reconnaitre l'odeur des pins, le bruit des sources, et à faire silence en marchant afin de ne pas effrayer les biches.

Madame Nostalgie, tu m'as pris un peu-beaucoup de mes rêves d'enfant-j'aime à me revoir lire la vie de Robert Schumann dans l'herbe chaude, à me rappeler le gout des petits croissants à la vanille, j'aime toi, l'Autriche d'avant la technologie.

Voir plus

Annonces Google

Dernière minute

Publicité