Aucun site Internet correspondant à votre recherche.

Vos récits de voyages en Grèce

Concours Récits de Voyages : week-ends et repas gourmands à gagner ! Je participe

L’été dernier, lors d’une nuit sans sommeil où les gouttes de pluie cliquetaient de façon narquoise sur mes volets, j’allumais la boîte à rêves : celle qui vous ouvre les portes du monde. Je passais en revue quelques sites et trouvais un billet d’avion pour me rendre sur une île grecque non loin de la Turquie. Quelques jours plus tard, j’avais troqué pull marin et ciré contre une robe légère. Je cherchais un endroit pour dormir dans la vieille ville de Rhodes. Au bout d’une ruelle, je trouvais une pension où le patron avait laissé à sa mère le soin d’accueillir les voyageurs. C’était une aubergiste digne des descriptions les plus burlesques de Cervantes , une Maritorne locale dont le tablier avait été noir. Elle me demanda de régler toute de suite ma chambre, elle se rendit dans une petite cuisine sombre et sortit d’un frigo un mouchoir à carreaux en forme de gousset, fermé par des nœuds, elle y plaça mes billets et me conduisit dans une chambre sombre mais fraîche… car sans fenêtres. L’endroit était tout de même propre et fit mon affaire.

L’heure du bain de mer tant attendu était venue. Je longeais les remparts édifiés par les chevaliers de l’Ordre de Saint Jean, imaginais le colosse gardant l’entrée du port, je passais devant la Loge des Marchands : au dessus d’une porte, un ange de pierre tenait l’écusson de l’Ordre.

Ignorant les groupes de touristes uniquement préoccupés de crèmes glacées ou de boissons pétillantes, je voyageais dans le temps : du Moyen –Age au XVIIème siècle.

A la plage, je ne fus pas surprise quand, près de moi une personne blonde, mélange de femme et d’homme se leva pour aller se baigner : sur son dos étaient tatouées deux grandes ailes… d’anges.

Voir plus

Annonces Google

Dernière minute

publicité
publicité
publicité