SEJOUR TUNISIE TOUT COMPRIS

Séjour en Tunisie tout compris : un concentré de soleil et de plage pour tous

La Tunisie est une destination idéale pour un séjour All Inclusive à petits prix, à seulement quelques heures d’avion des principaux aéroports français. Les plages de Djerba, Tunis, Hammamet, Tozeur ou encore Sidi Bou Saïd pourront vous accueillir entre amis ou en famille, pour des séjours en club ou en hôtel incluant, en plus de la pension complète, des activités variées terrestres ou nautiques, et souvent, une discothèque pour les noctambules, des sports terrestres et nautiques pour ceux qui veulent garder la forme. Plusieurs offres de voyages tout compris en Tunisie proposent même des cures de thalasso !
Comparez les offres de Séjour Tunisie pas cher de nos partenaires.

Voyagistes Destination Formule de voyage

Prix TTC
à partir de*
Dont frais dossier** Le Plus
Changer de destination ?
Règles d’affichage des offres * Prix par personne Toutes Taxes Comprises (taxes d'aéroport et frais de dossier inclus)
hors frais de paiement éventuels appliqués par certains voyagistes en fonction du moyen de paiement utilisé.
Les prix sont donnés à titre indicatif et sont susceptibles de varier.
** Frais de dossier obligatoires par personne (sur la base du prix pour une réservation pour 2 pers.).
N.C. : prix non communiqué

Promovacances.com

Tunisie Séjour 189 € 14 € petits prix, grandes vacances

Look Voyages

Tunisie Séjour 439 € 0 € Les prix les plus bas

TUI

Tunisie Séjour 439 € 0 € Marmara et Lookéa sur TUI

Promoséjours

Tunisie Séjour 283 € 0 € excellent rapport qualité / prix

Spécialiste Tunisie : Victor Jouniaux

Victor Jouniaux

Vos récits de voyages en Tunisie

Concours Récits de Voyages : week-ends et repas gourmands à gagner ! Je participe

Photo de Mouchie Photo de Mouchie Photo de Mouchie Photo de Mouchie 20 ans et pas un rond… Envie de voyager, de prendre l’avion pour la première fois, de découvrir un Pays…Et si nous partions en Tunisie ?! Ce n’est pas très loin et les tours opérateurs proposent des prix plus que honnêtes pour une étudiante toujours à cours d’argent.
Hop, trois coups de click sur internet et c’est réservé, Ben et moi, c’est décidé, nous partons visiter, échanger, troquer…
Arrivé en fin de journée, nous prenons un bus, en direction de Sousse, où se situe notre hôtel. Que de réjouissances, d’autant que ce petit bracelet que l’on nous accroche au poignet, marque de référence de notre résidence, nous permet de profiter de tout à volonté ! Et oui, pour ceux qui ne connaissent pas encore le « All Inclusive » après mon récit il n’aura plus de secrets pour vous…

Dès le lendemain, nous partons explorer le coin, la plage se trouve à quelques pas et des transats nous seront fournis. C’est le début d’une longue série de désenchantements total. La mer est sale, nous pouvons la comparer à une marre de pétrole. Les jets ski tournent autour des baigneurs, les transats sont tous délabrés et inutilisables. Pour couronner le tout, les tunisiens veulent m’échanger contre des chameaux, qui, en l’occurrence servent de transport aux touristes tout en semant des excréments sur le sable chaud…Quel moment de détente intense !

Notre hôtel, est situé sur un terrain vague, entre deux villes : Sousse et Monastir. Nous sommes début Septembre, en pleine période du ramadan et bien évidemment, de ce fait, les bus et taxis, à partir de 19h ne connaissent plus de chauffeurs. Nous sommes donc coincés là, chaque soir, impossible d’aller au restaurant ou de faire une petite balade au cœur des villes attrayantes. Nous demandons une télévision. Sans succès… Vous comprenez, une seule télé pour tout l’hôtel, nous n’étions pas prioritaires !

Bien que quelque peu démoralisés, le troisième jour, nous partons découvrir la ville de Monastir. Dans le bus, un homme d’une cinquantaine d’années nous aborde gentiment. Il nous révèle qu’il est le pâtissier de notre hôtel et nous propose de nous guider dans la ville. Il nous emmène boire le thé et, très enchantée, je lui demande de m’indiquer ou trouver ce fameux thé pour en ramener. Toujours volontaire il nous abandonne devant le palais du défunt roi de Monastir que nous visitons en l’attendant. Une demi heure plus tard le revoilà, une bourse pleine à craquer de paquets de thé. Dix en tout, et je dois les lui payer bien que je n’en demandais pas temps. Soit, nous finissons notre visite chez des marchands de tapis qui, devant nos pieds en déroulent près d’une centaine de toutes tailles et couleurs. Ils sont près à tout pour nous faire repartir avec une de leur marchandise et nous retienne pendant plus d’une heure. Quelle frayeur !
C’est plus tard que nous apprendrons, nous, pauvres touristes naïfs, que le pâtissier de notre hôtel ne l’était pas, et que la couleur de nos bracelets « Power Rangers » avait servie de référence pour nous embobiner et nous amener sur chaque lieux d’un réseau organisé entre commerçants. Leurs connaissances sur les détails de chaque hôtel, et leur savoir faire sont tels que n’importe quel homme tomberait dans le panneau…
Le séjour est vraiment catastrophique, les journées paraissent des mois et notre déception est si grande… Je vous passerais les détails sur les conditions de vie et d’hygiène dans l’hôtel…
Mais… Il est de mon devoir tout de même de vous raconter quelques détails sur la restauration. Chaque jour, c’est couscous ! Alors pas avec tout pleins de légumes, seulement la semoule ou les jours de chance, c’est semoule, pois chiches. Tous les matins, nous sommes levés de bonne heure pour déguster le petit déjeuner, seul repas excellent. Nous y passons donc plusieurs heures. Les boissons à volontés sont chaudes et par conséquent inappréciables. Le buffet pizzas et crêpes en bord de piscine pour le goûter et bien… Je ne l’ai jamais trouvé !

Voilà, un bref résumé de mon « image tunisienne ». Ce récit, je tiens à le préciser, ne dénigre en aucun cas ce Pays que j’ai tout de même découvert et apprécié grâce à quelques excursions, mais plutôt les voyages sélectionné à l’économie. Je tiens à souligner l’intelligence et la débrouillardise de ce peuple qui en moyenne parle minimum trois langues. L’arnaque avec le temps et le recul est risible et je reviens de ce « périple » tout de même enrichie culturellement et humainement. Tel un voyage initiatique, je suis passée par tous les sentiments et ai eu quelques ressentiments. Aujourd’hui, je contemple fréquemment en ouvrant mon placard, mes 10 paquets de thé vert, qui s’est avéré être totalement infecte, et je ri… tout en me promettant de ne plus jamais partir à bas prix !

Voir plus

Dans mon imagination, Djerba , c'était ce que veulent bien nous faire croire certains tour operator ou magazines de voyage, seulement un coin vacances à la plage, en club hotel avec animations, et soirée discothèques ...Et puis j'y suis allée et j'ai découvert que l'ile de Djerba était bien autre chose. C'est une symphonie de couleurs avec ses maisons blanches et bleues, les couleurs chaudes des épices qui s'étalent sur les marchés et dans les souks, ce cocktail de senteurs mêlées : un zeste de parfum d'épice, cette rasade d'odeur forte du cuir , l'arôme du café qui émane d'un salon de thé , le fumet d'une viande qui grille devant un fast food ou du poisson vendu à la criée, le "bouquet" d'un citronnier ...c'est la musique mêlée de la mélopée du muezin qui rythme la journée, le chant des oiseaux, le son sec du sabot du cheval qui mène un calèche sur l'asphalte de la rue ...et puis se sont ses paysages qui vous mènent dans le romantisme d'une mer transparente où se mirent les palmiers, la beauté rustique du menzel niché au creux d'une palmeraie, ses mosquées dont la blancheur se découpe dans un ciel bleu, mais c'est aussi le regard de cet homme sans âge , au visage buriné par la vie et qui vous décoche un sourire édenté mettant une lueur amusée dans ses yeux , c'est la femme dans l'habit traditionnel djerbien qui vous frôle dans une ruelle bondée, le gamin qui promène ses chèvres .Oui Djerba , à chacun de mes voyages je la découvre, toujours différente, toujours merveilleuse, toujours attachante ...

Voir plus

C'était la première fois que je partais seul dans une destination extraordinaire La Tunisie plus précisément Tunis.
J'appréhendais d'être loin de chez moi mais une fois dans l'avion l'excitation était au rendez-vous. Le vol m'a paru long mais une fois les pieds sur terre j'ai été émerveillée. Le paysage est magnifique, les gens très agréable, la cuisine traditionnelle excellente.
Beaucoup d'activités m'ont été proposées, du parachute à sensation, du jet-ski, de la piscine, des massages etc... Ce qui m'a permit de rencontrer beaucoup de gens, je me suit faite plein d'amies. Tout vous raconter serait trop long..
Une fois le retour en France la nostalgie est apparut.
C'était magique.
Je suis rester en contact avec tous ces gens extraordinaires que j'ai rencontré la-bas et à chaque fois que nous nous voyons, nous parlons de tous ses souvenirs...

Je recommande se voyage pour tous genre de public. Moi je le referais volontiers !

C'est un voyage que je n’oublierai jamais et qui me sera gravé à jamais !

Voir plus

Je partis de l'aéroport près de chez moi étant pressé pour partir en Tunisie sachant que c'est un beau pays. J'étais dans un superbe hôtel, plutôt "un complexe" situé à Djerba. Il y avait beaucoup d'animation et le club était chaleureux et propre. Donc cela était agréable ; tout comme le personnel.La plage était magnifique (est le restera) et tout comme l'eau de la mer qui était splendide donc j'y fis quand même un tour ! Puis je n'allais quand même pas rester dans l'hôtel sans aucune activité, alors je fis une excursion passant par des maisons troglodytes avec des personnes très sympathique qui nous accueillir dans leurs maisons mais je tiens à préciser : très pauvres !! Nous continuons à la ville de Douz en faisant une très belle balade au début du Sahara avec des guides très gentils qui nous aidèrent à monter sur nos dromadaires (PS:en Tunisie il n'y a pas de chameaux: donc à ne pas confondre ! ). De superbes vacances.Merci à tous.

Voir plus

Dernière minute

publicité
publicité

Annonces Google

publicité