SEJOUR ILE MAURICE TOUT COMPRIS

Séjour à l'Ile Maurice tout compris : même la nature vous offre ses merveilles

Succombez au charme de l’île Maurice en partant pour un séjour All Inclusive. Sa flore, riche d’un panel d’épices et de fleurs rares ainsi que sa faune symbolisée par le dodo, célèbre oiseau aujourd’hui disparu de l’île, vous fascineront. Vous profiterez d’une formule tout inclus comprenant de nombreux sports et activités classiques tels que le canoë, la planche à voile mais aussi plus originaux à l’instar des bateaux à fond de verre ou des bicyclettes aquatiques. Le prix comprend même parfois une initiation à la plongée !
Comparez les offres de Séjour Ile Maurice pas cher de nos partenaires.

Voyagistes Destination Formule de voyage

Prix TTC
à partir de*
Dont frais dossier** Le Plus
Changer de destination ?
Règles d’affichage des offres * Prix par personne Toutes Taxes Comprises (taxes d'aéroport et frais de dossier inclus)
hors frais de paiement éventuels appliqués par certains voyagistes en fonction du moyen de paiement utilisé.
Les prix sont donnés à titre indicatif et sont susceptibles de varier.
** Frais de dossier obligatoires par personne.
N.C. : prix non communiqué

Promovacances.com

Ile Maurice Séjour 1 223 € 14 € Bons Plans Dernières Minutes

lastminute.com

Ile Maurice Séjour 1 097 € 12 € promo Dernière Minute

Club Med

Ile Maurice Séjour 2 020 € 0 € séjours haut de gamme

Partir Pas Cher

Ile Maurice Séjour 1 223 € 14 €  

Degriffe Voyages

Ile Maurice Séjour 1 181 € 0 € bons plans à prix dégriffés

Havas Voyages

Ile Maurice Séjour N.C. 10 €  

Promovacances MaxiPromos

Ile Maurice Séjour 1 223 € 14 €  

Thomas Cook

Ile Maurice Séjour 1 372 € 0 €  

Spécialiste Ile Maurice : Victor Jouniaux

Victor Jouniaux

Quoi de plus fascinant que la savane africaine, les perles de l’Asie et les paysages contrastés du Moyen-Orient ? Vous en prendrez plein la vue : les dunes du Sahara, l’effervescence de Shanghai ou Tokyo et l’extravagance de Dubaï. Pour finir en beauté : vive les plages paradisiaques de l’océan Indien ! On y va ?

Vos récits de voyages à l'Ile Maurice

Concours Récits de Voyages : week-ends et repas gourmands à gagner ! Je participe

De mon hotel le marina, nous avons pris le bus, surprise cette ville est très animée, avec ces odeurs ces couleurs son histoire tu peux prendre un verre à la terrasse d'un café comme à Paris, prendre le repas dehors sous le soleil, tout le monde est à tes petits soin j'adore cette ile et espère y retourner très bientôt.
Nous sommes allés à l'ile aux cerf, cet un endroit magnifique le repas était organisé sur la plage barbecue viandes grillées salades et le rhum arrangé que du délice, avons pris le bateau pour se rendre à l'ile c est merveilleux, tout le monde a le sourire, danse, boit le rhum ça ce sont des vacances réussies, de tous mes voyages, Inde Thailande, Turquie, Republique Dominicaine, je préfère l'ile Maurice pour tout, les fleurs, ces jardins, ces églises, son folklore, elle est à 80% indou, ce sont des personnes calmes et les mauriciens sont adorables, à l hotel nous avons eu des cours de cuisine, et la recette des rhums arranges, il y a plusieurs façons de le préparer, attention ça se boit bien mais il vous chauffe assez vite la tête, maintenant je le propose à mes amis, pour apéritif, et ils l'apprécient, l'ile fait un très bon rhum, j'ai ramené aussi de la vanille en gousse, en poudre, et en extrait liquide, beaucoup moins cher que chez nous, j'en mets dans les pâtisserie les crèmes confitures, etc c'est très bon

Voir plus

Photo de Noëlle STOECKLIN Photo de Noëlle STOECKLIN Nouvelle destination : direction l’Océan indien très au Sud : l’Ile Maurice, ça y est c’est réservé.
Quelques jours précédant notre départ un cyclone prénommé Gamède se dirige vers l’ile Maurice et l’ile de la Réunion, le doute s’installe ; allons nous pouvoir y aller ? Finalement la situation s’arrange, Gamède, après avoir fait des dégâts importants et malheureusement des victimes s’éloignent des iles des Mascareignes pour mourir entre Madagascar et Zanzibar. Ouf, on a eu chaud !
Notre avion se pose à Plaisance très tôt le matin, le parfum de macadam mouillé titille nos narines, quelques éternuements nous libèrent des hoquets qui nous incommodaient. L’air est encore très humide, mais il fait bon, il est à peine 5 heures du matin quand nous montons dans le taxi qui nous emmène vers Belle Mare, petit bourg à l’est de l’île. La route que nous empruntons pour rejoindre notre hôtel me parait interminable, le début du transfert se fait dans un épais brouillard, les premiers rayons de soleil font leur apparition un peu plus tard et nous laissent apercevoir des champs de cannes à sucre à perte de vue, nous traversons de petits villages aux noms typiques : Quatre Bornes, Ebène, Quartier Militaire, Centre-Flacq puis Belle Mare. Enfin notre hôtel il est 6h30, petit hic, nous devons attendre midi notre chambre n’est pas prête !

Abandonnant nos bagages à la réception, nous nous dirigeons vers la plage, elle est magnifique, une baie de sable corallien fin et blanc comme de la farine et une eau turquoise limpide peu profonde, quelques rochers volcaniques très noirs s’étirent dans la mer. Des filaos à peine dérangés par le vent, leurs branches alourdies par de mini pommes de pin, j’apprendrais plus tard qu’en fait se sont leurs fruits, bordent le rivage. A une centaine de mètres de la plage, la barrière de corail ceint l’anse, les vagues qui viennent y mourir laissent un filet d’écume, au-delà du récif le bleu de la mer devient plus intense.
Notre chambre est prête, nos bagages y sont déjà, elle est agréable avec une vue mer à peine cachée par quelques branches de filaos et des cocotiers. Nous enfilons nos maillots de bain et nous nous dirigeons vers la plage où nous nous installons sur des chaises longues, le jardinier voyant nos teints blafards, nous met en garde sur les rayons solaires, nos regards se tournent vers le zénith, il ne fait pas beau, le ciel est très voilé et il a même plu un peu, mais par contre il fait chaud, nous passons la journée à paresser.
Le lendemain matin, réveil douloureux, le premier coup de soleil se fait sentir. Devant le miroir de la salle de bain je lâche un cri, j’ai du mal à ouvrir les yeux, je suis boursoufflée et cramoisie, j’ai mis tellement de crème apaisante que je ressemblais à une statue de cire. Plus tard le jardinier d’un ton moqueur me lance un - je vous l’avais dit-.

L’hôtel a souffert du cyclone la moitié du toit du bar s’est envolé, la piscine est remplie de plusieurs centimètres de sable, l’équipe du Diving Center, avec leur matériel de plongée, essayent de le sortir au moyen de pelles et de seaux, de même les gens de maintenance de l’hôtel sont sur le pied de guerre pour réparer au plus vite les dégâts. La végétation est comme brûlée, plus une fleur ni dans l’hôtel ni aux alentours.
A la plage je choisis une place à l’ombre ; ambre solaire, casquette et parasol sont de mises, nous sommes vite accostés par les vendeurs d’excursions, nous optons pour la croisière turquoise : l’île au Cerf en catamaran.

Rendez-vous devant l’hôtel on vient nous chercher avec un mini bus, direction Trou d’Eau Douce, nous embarquons sur un énorme catamaran, le ciel est sombre, nous n’échapperons pas à l’averse tropicale, on se réfugie à l’intérieur du bateau pendant un court laps de temps, retour rapide du soleil nous remontons sur le pont on nous sert du punch à volonté, les accompagnateurs au look rasta sortent guitare et djembe et entonnent des chansons reggaes. C’est génial !
Arrêt sympathique dans une piscine naturelle pour snorkelling dans une eau peu profonde, pendant qu’on nous prépare le repas composé de langoustes cuites au barbecue à même le catamaran. En route nous nous arrêtons pour visiter une cascade ou de nombreux bateaux se disputent la place, puis destination finale : l’Ile au Cerf. Quelle splendeur ! C’est tout simplement magnifique nous passons le reste de la journée en baignade dans cette eau translucide, visite de petits étals de souvenirs non loin de là, achat de Dodo symbole de l’Ile et autres babioles pour la famille et les amis.

Le lendemain un taxi que nous avons réservé, nous cherche pour une visite de l’ile. Sur la route nous apercevons de nombreux temples hindous, nous passons la montagne au sommet nous faisons un arrêt au point de vue pour admirer les alentours et cueillir les minis grenades que nous dégustons goulument, nous poursuivons par Curepipe, où nous pouvons contempler Trou aux Cerf le volcan éteint comblé par un petit lac, là aussi la vue est imprenable, puis visite d’un magasin de maquettes de bateaux.
Arrêt à Grand Bassin, lieu de culte des hindous, nous sommes sidérés par la statue géante de Shiva qui trône au-dessus du lac, visite du temple bouddhiste en contrebas, de petites statues hautes en couleurs sont dispersées ça et là dans le lac, des centaines de fidèles feront des offrandes à ces divinités, je suis happée par une foule fervente qui m’entraine vers un sage qui me bénit, je me retrouve avec un point rouge surmonté d’un V sur le front, la pluie fera dégouliner cette couleur rouge le long de mon nez. Plus loin, petit arrêt sur un promontoire pour la photo souvenir, en arrière plan une cascade tombe à pic d’une hauteur saisissante. Nous sommes à Chamarel, la terre aux 7 couleurs, c’est beau, nous faisons le tour de la butte afin de tout voir, dans le parc quelques grosses tortues se trainent dans un minuscule enclos. Sur le chemin du retour nous faisons un petit détour par La Gaulette et Case Noyale d’où nous pouvons admirer le rocher du Bénitier. Puis direction l’hôtel par Flic en Flac et les routes bordées de plantation de canne à sucre. Voilà une journée rondement menée.

Un nouveau défi s’offre à moi : le ski nautique (inclus dans le forfait du séjour), apprentissage sur la plage, je chausse les skis et hop c’est parti, le premier essai n’est pas concluant je sors à peine de l’eau, chacune de mes jambes a choisi de prendre une direction différente ; le deuxième essai sera le bon, mais j’adopte une position hilarante que mon mari immortalisera par une photo, je suis fière j’ai réussi, mais le lendemain d’étranges courbatures ont fait leur apparition… Aie !

Petit tour en bateau à fond de verre, les poissons multicolores sont nombreux et diverses espèces se montreront, les coraux sont encore très beaux pourvu que cela dure…

Les ballades à pieds en dehors de l’hôtel nous mènent vers le petit bourg de Belle Mare, nous faisons les boutiques, achetons des bâtons d’encens et un beau collier serti de 3 petites perles noires c’est notre vingt cinquième anniversaire de mariage, mon mari me gâte. A notre retour notre homme de chambre avait décoré le lit d’un "bon anniversaire de mariage" avec une multitude de pétales de fleurs. Merci à toi Arooshen, tu étais aux petits soins pour nous et si prévenant. Les mauriciens sont des gens charmants.


Nous profitons le reste de la semaine des infrastructures de l’hôtel, la piscine est magnifique quand on s’y baigne on dirait que la mer est dans son prolongement.
Après quelques jours, la végétation reprend des couleurs, les bougainvilliers et les lauriers refleurissent, suivis de près par les anthuriums rouges et les oiseaux du paradis. Ah le paradis ! je crois que nous y sommes. C’est tellement beau !
Ile Maurice : quinze jours inoubliables, j’aimerai revenir vers toi, qui sait ? Un jour peut-être…

Voir plus

Nous t'avons découverte en septembre 2006 pour notre voyage de noce. Tu étais si belle, si fraîche, si radieuse ; tout était intense à tes côtés. Nous avons vécus une semaine de pur bonheur ! C'était magique ! Ton sable blanc, ton Ile aux cocos, ton accueil, tes coraux et sans oublier Chamarelle, une véritable merveille aux 7 couleurs.
Ho!! Si nous pouvions à nouveau te revoir, revivre une semaine à tes côtés, ressentir ton sable chaud sous nos pieds !!
Le bonheur, la splendeur, la découverte de tes magnifiques marchés, ... Tout était si beau; nous étions si heureux !
Tu es notre Ile préférée, tu nous as tant apporté. Ta population est d'une gentillesse et d'une serviabilité invraisemblable !
Nous nous sommes baignés dans ton eau translucide, nous avons marché de longues heures dans ton sable blanc et nous nous sommes regardé les yeux dans les yeux de bonheur d'être parmi les tiens.
La plus belle journée, fût celle passé avec tes pêcheurs sur l'île aux cocos. Nous n'avons jamais de toute notre vie, vécue une aussi agréable journée remplie de découvertes et chargée d'émotions.
Merci encore pour cette semaine magique et surtout merci d'exister !!

Voir plus

Dernière minute

Publicité

Annonces Google