SEJOUR CRÈTE TOUT COMPRIS

Séjour en Crète tout compris : climat méridional entre mer et montagne, au large de la Grèce

Offrez-vous le confort d’un séjour All Inclusive sur la plus grande des îles grecques : la Crète ! Votre formule inclut l'avion, l'hôtel ou le club, la pension complète, les boissons et de nombreuses activités à volonté (piscine, sports terrestres & nautiques, animations, club enfant, etc.). Vous aimerez la nature diversifiée de l’île : mer pour les adeptes de plongée et de farniente ou bien montagne pour les passionnés de randonnée et de VTT ; mais aussi des sites archéologiques chargés d’histoire pour revenir la tête emplie de beaux souvenirs !
Comparez les offres de Séjour Crète pas cher de nos partenaires.

Voyagistes Destination Formule de voyage

Prix TTC
à partir de*
Dont frais dossier** Le Plus
Changer de destination ?
Règles d’affichage des offres * Prix par personne Toutes Taxes Comprises (taxes d'aéroport et frais de dossier inclus)
hors frais de paiement éventuels appliqués par certains voyagistes en fonction du moyen de paiement utilisé.
Les prix sont donnés à titre indicatif et sont susceptibles de varier.
** Frais de dossier obligatoires par personne (sur la base du prix pour une réservation pour 2 pers.).
N.C. : prix non communiqué

Promoséjours CodePromo

Crète Séjour 587 € 0 €  

Promoséjours

Crète Séjour 386 € 0 € excellent rapport qualité / prix

Héliades

Crète Séjour 549 € 0 € spécialiste Grèce, Caraïbes, Cap Vert

Thomas Cook

Crète Séjour 549 € 0 € frais de dossier offerts en ligne

Spécialiste Crète : Chloé Bruet

Chloé Bruet

Vos récits de voyages en Crète

Concours Récits de Voyages : week-ends et repas gourmands à gagner ! Je participe

Photo de Cloclo Photo de Cloclo Ce voyage, nous l'avons fait, mon mari et moi, il y a plus de 10 ans. Il était organisé par le Comité d'Entreprise de la société dans laquelle je travaille.
C'était la première fois que mon mari prenait l'avion et il appréhendait le décollage. Hélas pour lui, nous ne savions pas qu'il fallait, en prenant son billet, choisir sa place et il s'est retrouvé vers un hublot (à le vertige donc ne regarde pas en bas), à hauteur de l'aile.
Au démarrage, évidemment, beaucoup de bruit, l'aile qui bougeait, la vitesse pour décoller : il a pris ma main et m'a serrée très fort... c'était son baptême !
Il n'y a que quelques heures de vol donc cela s'est bien passé. Pour moi, l'atterrissage est toujours un moment éprouvant et je ne comprends pas pourquoi on applaudit le commandant : oui, il a bien posé l'appareil mais heureusement, c'est son métier !
Notre arrivée en Crète nous a émerveillés car c'est un très beau pays, encore sauvage, pauvre, très ensoleillé. Nous avons bien été accueilli dans le club sur place, après un court trajet en bus, où il y avait un hôtel central et des petits bungalows en bordure de plage. Tout de suite, lorsque cela a été notre tour de prendre notre clé de chambre, on nous a dit qu'il n'y avait plus de place dans l'hôtel et on nous a dirigé vers un bungalow : mon mari était aux anges puisqu'il adore la mer.
Quelle ne fut notre surprise, en ouvrant la porte, de constater qu'il y avait 2 petits lits séparés (de chaque côté de la pièce), en pierre, donc impossible de les rapprocher... J'ai eu un fou rire contagieux, nous qui nous imaginions en "voyage de noces", faire des folies, on avait pas intérêt à se jeter, dans le noir, sur l'autre lit (aïe, aïe, aïe !).
Mon mari adore le bruit des vagues, de l'eau qui coule et de suite il m'a demandé s'il pouvait prendre le lit côté mer. Finalement, le lendemain matin, il me dit qu'il a eu froid, car il y avait un courant d'air au niveau de la fenêtre, et là encore j'ai bien ris...

Cet hôtel club était super car beaucoup de sports sur place, d'animations les midis et soirs pour l'apéritif, des spectacles auxquels ils nous faisaient participer.
Par contre, mon mari venant de subir une 2e opération du dos, a eu du mal à faire des excursions, du sport et n'a pas pu profiter pleinement de ce magnifique séjour.

Au niveau des buffets, c'était formidable, celui qui repartait avec la faim, c'est qu'il était vraiment difficile. Il y en avait pour tous les goûts, en passant bien sûr par les spécialités de ce pays. C'est d'ailleurs lors de ce voyage que nous avons appris à aimer les olives et l'huile d'olive et que j'ai maintenant "l'autorisation", d'en mettre dans les vinaigrettes... Elle est pas belle la vie !

Nous avons quand même visiter une île, aux alentours de la Crète, où jadis les lépreux étaient "parqués" et où ils finissaient leurs jours, bannis de la côte. Cela fait partie de l'histoire mais nous a rendu tristes. Le soir, on s'est dit, que la vie vaut la peine d'être vécue, qu'il faut apprécier les petits plaisirs de tous les jours, qu'il ne faut pas se prendre la tête pour rien et respecter son prochain.

Les constructions comportent des ferrailles au-dessus du toit, on a demandé pourquoi : les gens sont pauvres, ils prévoient un étage mais cela reste des années comme cela. Il y a même un hôpital qui est commencé depuis 40 ans ! Il n'y a pas de trottoir mais pareil, des ferrailles qui sont sur le côté des rues, il faut regarder où l'on marche.
Et nous qui nous plaignons en France alors que nous avons tout le confort...

Nous étions en Crète pour Pâques et avons fêté l'agneau Pascal. Il y avait une petite chapelle pas loin de l'hôtel et je suis allée participer à la messe (mon mari est resté avec des amis, n'étant pas croyant). Le prêtre m'a accueillie en me serrant la main et m'a dirigée vers un banc. Je ne comprenais pas ce qu'il disait mais les ai suivis : quand ils se levaient, je me levais, quand il faisait un signe, je faisais pareil. A la fin, il fallait mettre une offrande dans une vasque de sable, un peu comme les cierges chez nous, ce que j'ai fait. Le prêtre a fait un signe comme quoi nous pouvions partir, est venu vers moi et m'a remerciée d'avoir participé. J'en suis sortie "grandie" et confortée dans mes idées et ma façon de vivre : nous sommes tous égaux sur terre, aucune barrière de couleur, de langue... il faut s'aimer "vivant" !

Nous gardons de ce séjour que de bons souvenirs, le soleil était présents, les gens chaleureux et quels beaux paysages... de sorte que si nous pouvons y retourner, ce sera avec un plaisir immense.

Voir plus

la première fois que j'ai l'avion pour me rendre en Crète : une vue formidable des pays vu du ciel. J'avais passé ma nuit à apprendre les bases de grec, départ Orly 6heures du matin arrivée à Héraklion à 7heures un pays merveilleux un accueil chaleureux malgré leur pauvreté, visite des villages, piscine dans l’hôtel en bord de mer avec boite de nuit, pas de voiture des vélos et des scooters, pas de vol aucune porte fermée, une vie simple, vivant des oliviers, de leur culture et de la pêche, langue parlée grec et un peu anglais dans les villes. Dans chaque magasin un cadeau de bienvenu soit bonbon gâteau fruit ou ouzo (alcool grec) bref un séjour inoubliable on a envie d'y rester pour toujours.Une confiance entre les crétois et les touristes, jamais je n'avais passé des vacances aussi merveilleuses. L'ile est très belle j'en ai fait le tour des éoliennes alimentent en électricité toute l'ile. Les champs d'olivier et de raisin sont dans tout le pays. La nuit les villes sont ouvertes. La Crète se lève à 5 heures du matin fait une sieste de 13heures à 17heures vu la chaleur qui se situe à 50° au soleil, l’après-midi tout est fermé on prend très vite leur rythme de vie. 5H debout la douche petit déj 7h plage 10h promenade 12h déj 13h sieste 16h douche visite de l'ile 19h plage 21h diner 22h à 1h sortie dans l'ile, un rêve que je recommencerai et vivre la bas définitivement

Voir plus

Annonces Google

Dernière minute

publicité
publicité
publicité