CIRCUIT GRÈCE

Circuit en Grèce : Athènes, berceau du monde occidental

Choisissez un circuit pour découvrir la Grèce vous laissera des souvenirs impérissables. Lors de votre parcours, la douceur du climat, les paysages contrastés et l’architecture millénaire se mêleront harmonieusement. Replongez dans les origines de la civilisation européenne et découvrez Athènes, Thessalonique ou encore Ioannina.!
Comparez les offres de Circuit Grèce pas cher de nos partenaires.

Voyagistes Destination Formule de voyage

Prix TTC
à partir de*
Dont frais dossier** Le Plus
Changer de destination ?
Règles d’affichage des offres * Prix par personne Toutes Taxes Comprises (taxes d'aéroport et frais de dossier inclus)
hors frais de paiement éventuels appliqués par certains voyagistes en fonction du moyen de paiement utilisé.
Les prix sont donnés à titre indicatif et sont susceptibles de varier.
** Frais de dossier obligatoires par personne (sur la base du prix pour une réservation pour 2 pers.).
N.C. : prix non communiqué

Evaneos.com - Voyage sur mesure

Grèce Circuit 700 € 0 € voyage sur mesure, prix hors vol

Allibert trekking

Grèce Circuit 1 685 € 10 € guides par passion

Comptoir des Voyages

Grèce Circuit 760 € 0 € 70 conseillers - spécialistes voyages

Héliades

Grèce Circuit 949 € 0 € spécialiste Grèce, Caraïbes, Cap Vert

Nomade Aventure

Grèce Circuit 1 699 € 0 € treks et randos - plus de 150 pays

La Balaguère

Grèce Circuit 1 120 € 25 € treks et randos, départs garantis

Vos récits de voyages en Grèce

Concours Récits de Voyages : week-ends et repas gourmands à gagner ! Je participe

Photo de Jocelyne Fonlupt Photo de Jocelyne Fonlupt Photo de Jocelyne Fonlupt Depuis plusieurs années, avec quelques couples amis, nous passons une quinzaine de jours, chaque été, sur l’île de Chios. A quelques kilomètres des côtes turques, cette île de la mer Égée est encore protégée du tourisme de masse et l’on y côtoie surtout des Grecs en vacances.

Y arriver se mérite : Paris-Athènes d’abord puis, au choix, un vol Athènes-Chios effectué par Aegean Airlines ou Olympic Air (quarante-cinq minutes de vol) ou encore l’une des trois compagnies de ferry qui assurent la traversée à partir du Pirée (entre six heures et demie et vingt et une heures selon les ferries).
Nous avons choisi de résider près de l’une des deux plages de sable de l’île, à Karfas, à quelques minutes de la capitale Chios.

Nous louons un studio pour une quarantaine d’euros par jour au Karatzas, un établissement familial qui comprend aussi un hôtel et une taverne. Le tout à cinq mètres de la mer. Une plage idéale pour les familles avec de jeunes enfants.

Outre la possibilité de passer une journée à Cesme (en Turquie) facilement accessible en bateau à partir du port de Chios, l’île elle-même permet de multiples visites. A commencer par le monastère byzantin de Néa Moni au centre de l’île que l’on atteint après un périple tourmenté sur des routes de montagne. Plus au sud, on trouvera les villages médiévaux de Pyrghi et de Mesta dont les maisons offrent des décors ocres et blancs époustouflants. On est alors dans la région de Mastichochoria qui tire son nom d’une production de mastic propre à l’île. Partout, les boutiques proposent des produits réalisés à partir de cette sève du lentisque, cela va du chewing gum au savon en passant par des boissons, des bonbons, des loukoums et des produits de beauté. Mais il y a encore tant de choses à voir sur cette île où le dieu Poséidon serait né et où Jacques Cœur est mort : la pierre d’Homère où selon les habitants de l’île le poète se serait assis pour travailler ; la plage aux galets noirs d’Emporio tout au sud ; dans la ville de Chios, la bibliothèque Korais et ses 150 000 ouvrages, le musée byzantin, la forteresse. Mais je vous conseille aussi de vous arrêter très tôt le matin, après une nuit de fête par exemple, dans un restaurant de la ville qui vous proposera une soupe de tripes (Patsas), l’idéal pour retrouver la forme. J’ai testé celle du restaurant Byzantio situé au 9, Afon Ralli Street dans Central Market et j’ai aimé.

Et s’il vous reste encore un peu de temps, une journée sur l’île des armateurs, Inousses, s’impose avec une petite visite au fort intéressant musée maritime.

Pour ceux qui ne veulent pas louer une voiture, des lignes régulières de cars sillonnent l'île ou encore des excursions sont organisées, par exemple par Kanaristours (12 Aigaiou Ave, Chios port), renseignement à l'office de tourisme de Karfas.

Voir plus

Nous nous sommes mariés le 5 juillet 1969. Attirés l'un et l'autre par la Grèce, nous avions décidé de partir dès le lendemain de notre mariage pour cette destination magique durant un mois. Nous sommes partis en voiture, après avoir établi un itinéraire traversant l'Italie et l'ex Yougoslavie, pour arriver à Athènes une semaine plus tard. La Grèce était comme nous l'avions rêvée : la mer était d'un bleu que nous n'avions jamais vu, les sites archéologiques nous comblaient, la gentillesse des habitants dans les petits villages étaient sans pareil. Rappelez-vous, nous étions en 1969. Le voyage de rêve a viré au cauchemar le 14 juillet. Nous nous sommes dirigés ce jour-là vers Le Pirée. Je portais une mini-robe rose, mon mari était en short. L'horizon était superbe, de petits îlots, des bateaux... Nous avons pris une photo que nos yeux de jeunes mariés voyaient très belle. Le site était en fait militaire... Nous avons été interpellés par des policiers en civil, emmenés toute la journée au commissariat, privés de nos passeports, convoqués au Consulat de France le lendemain... Enfin, tout s'est heureusement bien terminé grâce au Consul. Mais cet incident a rendu inoubliable notre voyage de noce, cela fait maintenant 43 ans, et nous le racontons à nos six petits-enfants avec plein d'étoiles dans les yeux et le souvenir de nos vingt ans. Nous sommes toujours amoureux de ce pays, de ses sites magnifiques, de ses champs d'oliviers, du bleu de sa mer et de ses criques délicieuses.

Voir plus

La 3ème plus grande île de Grèce...
Il était une fois, nous, 2002, débarquant à Mytilini...
Nous sommes tombés amoureux de l'île, de ses habitants, de sa culture, de sa nourriture, de son accueil, ...
Depuis, nous y retournons chaque année !!! Nous ne savons plus nous en passer; c'est là que nous nous ressourçons ;
De Mytilini, nous prenons le taxi vers Petra, le village où nous logeons chez l'habitant : très accueillant!(elle nous prépare même des moussaka et aubergines farcies maison!!!)
Nous louons un scooter 100cc, ainsi, nous pouvons voyager chez nos amis :
1ère halte : Petri, derrière Petra, dans les montagnes, chez notre ami Michaêlis, le premier resto en arrivant et chez qui on mange super bien !
Puis, il y a Ampélia beach, chez Yurgo : plage quasi déserte et bonne nourriture ;
Aussi, Tsichrada beach : taverne au milieu de la plage ; Héléni a perdu son mari cette année mais vous accueille et cuisine très bien !
A ne pas manquer: Skala Sikamia ! Super beau !
Pas fini...
Pas assez de mots: PARADIS

Voir plus

Dernière minute

publicité
publicité

Annonces Google

publicité