CIRCUIT CANARIES

Circuit aux Canaries : Volcans et plages de rêves à Tenerife et Fuerteventura

À la recherche d’un peu d'évasion ? Envolez-vous pour un circuit aux Canaries. Inondées de soleil toute l'année, vous pourrez visiter ses îles (Fuerteventura, Lanzarote, Ténérife,...) quand il vous plaira. Vous arpenterez ses volcans, ses forêts luxuriantes ou ses dunes à perte de vue.
Comparez les offres de Circuit Canaries pas cher de nos partenaires.

Voyagistes Destination Formule de voyage

Prix TTC
à partir de*
Dont frais dossier** Le Plus
Changer de destination ?
Règles d’affichage des offres * Prix par personne Toutes Taxes Comprises (taxes d'aéroport et frais de dossier inclus)
hors frais de paiement éventuels appliqués par certains voyagistes en fonction du moyen de paiement utilisé.
Les prix sont donnés à titre indicatif et sont susceptibles de varier.
** Frais de dossier obligatoires par personne (sur la base du prix pour une réservation pour 2 pers.).
N.C. : prix non communiqué

Evaneos.com - Voyage sur mesure

Canaries Circuit 640 € 0 € voyage sur mesure, prix hors vol

Comptoir des Voyages

Canaries Circuit 810 € 0 € 70 conseillers - spécialistes voyages

Nomade Aventure

Canaries Circuit 979 € 0 € treks et randos - plus de 150 pays

Vos récits de voyages aux Canaries

Concours Récits de Voyages : week-ends et repas gourmands à gagner ! Je participe

Lettre de Lanzarote…

Je vous écris de Lanzarote, une île des Canaries balayée par les alizées. A chaque heure, l’océan dépose sa palette de couleurs de bleu au vert, du marine au mauve, sur des côtes sauvages hérissées de rochers couleur ocres, rouges ou noirs.
Et le soir, les couchers de soleil n’en finissent plus de jouer avec la lumière jusqu’à la nuit où la terre noire absorbe le ciel. A El Golfo, un lac vert de jade posé sur du sable couleur cendre.
L’île est creusée par le temps. Modelée par la fureur des volcans et la force de l’océan. Un paysage minéral dans les plis de la terre.
C’est un morceau de lune au milieu de l’océan. Une dérive à ciel ouvert.
Au pied des volcans, la vigne pousse dans des demi-cercles de pierre dessinés par l’homme.
Ile de lave, d’obsidienne, de cendres…

L’île est jalonnée par l’œuvre de César Manrique, peintre, sculpteur, architecte… Peindre avec le sable ou la matière volcanique. Utiliser un cratère pour un site contemporain. Installer un jardin de cactus au pied d’un ancien moulin à gofio. Toute l’île est un parcours où l’art questionne la nature. A moins que ce soit l’inverse.
A Jameos del Agua, dans une bulle d’eau au-dessus du tunnel de l’Atlantide ( ?) l’artiste dessine des cercles comme autant de cratères d’où surgit la lumière. Dans la grotte, une piste de bal, une salle de spectacle… Dans l’eau des crabes blancs albinos aveugle au-dessous du niveau de la mer. Ils sont les seuls de cette espèce répertoriés en ce monde…
Ile de sel. De cactus. De cratères.

Au Nord deux petites îles la Gracioza et l’Alegranza. La Gracieuse et l’Allégresse.
On prend le bateau à Orzola pour aller sur la Gracioza. Pas de routes sur l’île. Juste du sable dans les ruelles, comme au Sahara (nous sommes à cent kilomètres de l’Afrique).
Sur les bords de l’île de grandes coulées de laves, des dunes de sable beige, des roches usées par les marées dessinent une géométrie éphémère.
Iles recouvertes d’aloé vera. Quelques dragonniers. De fiers palmiers.

Maisons blanches. Volets peints en vert ou en bleu selon la coutume ancestrale qui veut que les pêcheurs peignent leur maison avec les restes de peinture des bateaux.
Ici plus qu’ailleurs le sentiment d’éphémère, - qui régit chacune de nos vies - est là dans le silence séculaire des siècles qui viennent après l’éruption volcanique de 1730 dans les Montagnes de feu de Timanfaya.
Ile qui serait la mienne, si je devais partir sur une île. Enfin peut-être…
Mais ici comme ailleurs, l’art est en nous et autour de nous.

Voir plus

Annonces Google

Dernière minute

publicité
publicité
publicité