Billet d'avion Nouvelle-Calédonie

autres villes

Enfants
(-12ans)
Bébés
(-2ans)

Lancez la recherche en cliquant sur les agences de votre choix :

Billet d'avion Nouvelle-Calédonie pas cher

: comparez les prix

Au cœur de l’océan Pacifique., ceinturée d’un lagon bleu-turquoise, la Nouvelle-Calédonie est un paradis sur terre. Attachée à la nature, elle possède des trésors écologiques : observez les requins blancs, des coraux fluorescents, des dauphins… Côté terre, laissez-vous séduire par ses espèces rares. Accédez aux offres de vols réguliers et low cost pour la Nouvelle-Calédonie proposées par nos partenaires.

Nouvelle-Calédonie

Malgré sa superficie réduite, la Nouvelle-Calédonie a de nombreux atouts : la vie animée de Nouméa, la barrière de corail, la végétation luxuriante… L’île tout entière offre un voyage dans la culture kanake, très vivace.

Climat

29°C janv. 29°C fev. 28°C mars 26°C avr. 24°C mai 24°C juin 23°C juil. 23°C août 24°C sept. 25°C oct. 27°C nov. 28°C déc.



Vos récits de voyages en Nouvelle-Calédonie

Concours Récits de Voyages : week-ends et repas gourmands à gagner ! Je participe

La Nouvelle Calédonie, pays qui fait rêver. Après, transit par Osaka, de longues heures d'avion me voici enfin sur Nouméa. Première ballade en ville, une ville propre, fleurie, où la végétation est abondante et le chant des oiseaux vous transporte au gré d'un soleil au mois d'Octobre assez chaud. Nouméa, ville propre aux reflets changeants tout comme le paysage de Nouvelle-Calédonie. Premier bain à la Baie des citrons dans une eau légèrement trouble, au milieu de poissons plus beaux les uns que les autres. Nouméa et son aquarium d'une beauté exemplaire, Nouméa et ses hôtels luxueux.

Loger chez l'habitant est la meilleure solution pour découvrir une île. Le lendemain départ pour la Province du Nord en passant par Bourail, la plage des Tortues où elles viennent se reproduire et la Fameuse Roche perçée qui se dressent en contemplant les surfeurs. Les campings sont corrects, peu onéreux, mais peu nombreux.

Direction Heinghene la route qui y mène est longue la végétation est totalement différente de la Province du sud coctiers, hibiscus, des fleurs emblématiques vous donnent à penser que vous êtes seuls au monde et c'est un peu la réalité, quelques stands de ci de la de la route vous vendent la pierre à savon, objet en pierre fait main par les personnes des tribus du coin.
Aucune grande ville des tribus et de petits villages, une gendarmerie, les pompiers, l'école et une ou deux maisons.
Nous voila arrivé au bout de l'île avec ses plages immenses, soyons attentif aux tortues que l 'on pourra croiser et aux raies que l'on peut apercevoir.

Les nuits sont fraîches, le ciel tellement noir laisse aux étoiles le droit de se parer de leurs plus beaux éclats. Dommage que les moustiques soient également de la fête.
En revenant vers, donc plus vers le Sud Kone vous pourrez voir la seule rivière vers Plum oû malheureusement les berges sont d'une saleté inexplicable. Le Sud est une région minière avec l'exploitation intensive du Nickel dans une terre rouge qui vous laisse une teinture aux pieds difficile a s'effacer.

En Nouvelle Calédonie la vie est douce, les gens souriant mais néanmoins j'ai ressenti une tension entre les oreilles "blancs " et les kannacs. Les abris plus ou moins de constructions fortuites sont construits dans la brousse, en fait la brousse et ce que nous appellerions nous des collines. Seule constatation, pour un pays qui est très exigeant à ces entrées par le biais des transports, la notion de pollution de la nature n'est pas un souci majeur, des détritus parfois même des déchetteries sauvages gâchent ce paysage.

L'avion s'est envolé de ce que j'appelle l'île de Jurassic Parc, et les dinosaures de ces beautés hantent toujours mes nuits.

Voir plus

La journée avait commencé comme d'ordinaire... Levé, boulot, pollution, bruits, stress,... Avec toutefois la hâte que cette journée se termine. Car dans quelques heures nous allions partir en vacances aux antipodes de la France : En Nouvelle Calédonie.
Le luxe pour deux salariés ordinaires qui s'offraient un voyage de Saint Valentin.

Nous sommes arrivés à Nouméa épuisés et heureux que ce voyage interminable de 28h00 s'achève enfin.

J'ai voyagé dans de nombreux pays mais celui-ci dépasse de loin tous les paysages et les coutumes du monde entier.
Moitié sauvage, moitié civilisé, Nouméa ne perd jamais l'occasion de vous rappeler ses origines et vous invite à mettre de coté votre timidité et à communiquer avec les gens.

Avec ces affluences asiatiques les repas sont entremêlés de saveurs et de couleurs. La nourriture qui avait jusqu'ici suffit à vos papilles se retrouve classé numéro un dans votre palet.

Les nombreuses plages de sable fins, bordées de palmiers immenses, forment une barrières blanche entre l'eau turquoise de la mer et la nature verdoyante de la brousse.

Le marché de Nouméa a complété nos sens se senteurs entre fruits de mer et fleurs des iles, entre épices et fruits exotiques accompagnés de musique et de chant.

Nous en avons profité pour louer un véhicule afin de visiter le "grand caillou". Une seule et unique route pour nous faire voyager entre bord de mer et montagne ; Entre rivières et cascades, la verdure à perte de vue nous a laissé entrevoir des petites cases où se vendaient des fruit, des coquillages et des souvenirs fait-main pour les rares touristes qui passaient par là.
De route, en chemin, en bac,... nous avons voyagé quasi seuls, d'hôtels en gites, pour nous émerveiller devant un rocher en forme de poule, pour admirer un coucher de soleil sur une plage de plusieurs kilomètres sans autre âme qui vivent, pour manger un repas fait maison sur le versant d'une montagne admirant cette brousse à perte de vue...

L'aquarium de Nouméa, l'ile au canard ainsi que son parc zoologique et forestier, nous ont appris à connaitre cette faune et cette flore aussi diverses qu'étranges.
L'écologiste qui est en vous est, tout de suite, interpellé face à ces spécimens menacés par l'homme et la modernité.

Ses musée et centre culturel ont le privilège de vous pouvoir encore nous apprendre et nous surprendre avec les coutumes des différentes tribus de la Nouvelle Calédonie et de la Polynésie Française.

Mais nous n'avions encore rien vu avant d'être arrivés à l'Ile de Pins.
Cette ile est une carte postale à elle seule.
Un rêve où l'on ne voudrait jamais se réveiller.
On se dit, en voyant ce turquoise à l'horizon, cette eau translucide, se sable aussi fin que du sucre glace et se calme serein que le paradis existe !!!!

Voir plus

Les principaux aéroports en Nouvelle-Calédonie

Publicité
Publicité

Annonces Google

Publicité