Billet d'avion Norvège

Vos billets d'avion au bon prix !

Les principales compagnies aériennes

Compagnies régulières
AirFrance - KLM - Asia Airlines
Compagnies low-cost
Ryanair - Low Lines

Norvège : Vos récits de voyages

Concours Récits de Voyages : week-ends et repas gourmands à gagner ! Je participe

J'aime (1)

En cette veille de départ, Il était seulement 15h30 et nous nous trouvions déjà entre chiens et loups en ces terres actiques . Cette heure si particulière où les fjords de Tromso prennent une couleur rose amplifiée par la neige abondante.
Subjugués par ce spectacle, le silence est de rigueur. La fatigue est bien présente et les souvenirs tenaces. Que dire de cette marche en famille sur ce pont interminable en direction de la cathédrale arctique et sa forme d'iceberg? Une lutte incessante contre les éléments, les pieds enfouis dans la neige et les visages transis de froid. Momifiés par des couches de laine, chaque mouvement ressemble a un pari hasardeux.
La nuit avait à présent tiré son épingle du jeu, l'agitation était retombée, plus de traîneaux dans les rues, plus de vendeurs de skis, même les crabes royaux avaient quitté leurs étalages.
Les norvégiens avaient pour la plupart regagné leurs petites maisons cosy.
Seules les lumières jaunâtres des commerces et l'église en bois donnaient quelques indices sur la route à emprunter. Il était temps d'arpenter une dernière fois les ruelles atypiques et glissantes de cette beauté froide que l'on nomme "Tromso".
Sur la droite, la devanture d'une pharmacie au nom imprononçable indiquait - 17 degrés et des flocons cotonneux flottaient dans la noirceur du ciel.
C'est à ce moment que nous sommes rentrés dégustés notre dernier saumon le bien nommé "omble chevalier". Réchauffés par le poële et le montant de l'addition, nous partagions rires et nostalgie en évoquant notre voyage à traîneau tirés par des chiens aussi charmants que fougueux.
Comme toute les bonnes choses ont une fin, il était temps de regagner notre hôtel. Un dernier coup d'oeil sur la splendide bibliothèque, une ultime glissade et nous fûmes près du port. Quand tout à coup, la ville se réveilla brusquement. Les touristes se précipitaient et couraient comme des insectes fous appareils photos en main. Même les pêcheurs se tenaient sur le pont de leurs embarcations le regard vissé sur le ciel.
Une lumière verte comme venue d'ailleurs luisait dans le ciel et donnait un nouveau souffle à cette ville ralentie par le froid. Instinctivement, nous nous rapprochâmes de cette scène les yeux rivés vers une splendide aurore boréale.
La magie opéra pendant une bonne heure. Au fur et à mesure, le port se remplissaient de badauds admiratifs qui s'exclamaient à chaque nouvelle luminescence. Je regardais fièrement les yeux de ma fille de 5 ans et ceux embués de ma compagne face à ce phénomène naturel hors du commun.
Le froid n'existait plus, l'excitation agissait comme un thermostat naturel et effaçait toute notion d'inconfort. Je jubilais intérieurement de terminer ce périple ainsi et tentais par tous les moyens de graver ce moment à jamais. Les photographies furent catastrophiques mais est-ce bien important?
Vivre c'est donc ça ? Transformer ses rêves en souvenirs ?

Voir plus

J'aime (2)

Photo de Myline Lebrun Photo de Myline Lebrun Photo de Myline Lebrun Photo de Myline Lebrun Et bien, c'est vrai, il pleut beaucoup là-bas. Et, pour des Normands ce n'est pas un grand dépaysement.
Il paraît que cette année tous les habitants de Bergen avaient le nez rivé sur le mois de mai de leur calendrier: on avait toutes les chances de battre le record du siècle des jours de pluie consécutifs: trente et un jours d'affilée !
Quelle déception! la pluie s'est arrêtée le trentième jour...

Vous aimez la pluie? Allez-y! vous ne serez pas déçu .

Vous n'êtes pas fan? Allez-y quand même. Vous ne serez quand même pas déçu.
Vous ferez comme eux, tiens: dehors! dehors! dehors! Par tous les temps.
Si vous êtes venue avec des petites chaussures à talon en pensant que pour vous spécialement le soleil va se montrer (on est quand même en Mai !) , n'ayez crainte. Tous les magasins de la ville regorgent de bottes, chaussures de randonnée, vêtement Helly Hansen spécialement adaptés. Vous pourrez vous faire plaisir en achetant un bonnet et des gants typiques et souvent très jolis.

Non, non, vous ne resterez pas dans votre chambre d'hôtel à scruter une petite éclaircie improbable. Parce que le hall de l'hôtel Augustin et le salon adjacent vous offrent un espace convivial au plus haut point, avec feu de cheminée (même en mai !) et gaufres à faire vous-même, à volonté ! Et quelles gaufres...

Oui vous vous équiperez et si vous n'avez pas de parapluie la réception vous en prêtera un que vous pourrez tout à fait casser ou oublier quelque part sans que cela n'arrache plus qu'un joli sourire de compréhension.

Alors, vous irez, à pied évidemment, arpenter les quais hanséatiques de Brügen où paradent de vieux navires à voiles dont le clou est le trois mâts navire-école de ce merveilleux pays.

Vous pourrez vous abriter un temps dans les nombreux musées maritimes ou des Beaux-
Arts qui vous proposeront un café (pas loin d'égaler ceux d'Italie) dont les Norvégiens raffolent. Avec des gaufres, bien sûr !
Vous pourrez encore assister à un concert gratuit en plein midi dans le salon de Grieg; toujours avec du café et des gaufres...

Et, de Bergen, vous vous souviendrez de beaucoup de belles choses, sauf de la pluie...

Voir plus

Dernières recherches de billets d'avion

Les prix indiqués sont T.T.C

Règles d'affichage des offres
Vols en promo Promos vols Opodo
Vos prochaines vacances
  • noel au soleil


    Noël et Nouvel An au soleil
  • fevrier au soleil


    Vacances de février au soleil
  • Ski


    Vacances aux sports d’hiver
  • En solo


    Voyages en solo
  • telephone anglais


    Week-end et Escapade

Annonces Google

Inscrivez-vous pour recevoir en avant-première nos Bons Plans Voyages et Dernières Minutes !