Billet d'avion Japon

Vos billets d'avion au bon prix !

Les principales compagnies aériennes

Compagnies régulières
AirFrance - KLM - Asia Airlines
Compagnies low-cost
Ryanair - Low Lines

Japon : infos pratiques

Le Japon est un mélange de traditions et d’hyper-modernisme, qui contrastent sans s’opposer. Tokyo et les autres mégapoles brillent de mille feux de jour comme de nuit, et rivalisent par la taille de leurs gratte-ciel. Mais à Kyoto, la sérénité des temples prévaut sur l’agitation de la ville. L’ambiance zen du mont Fuji témoigne de philosophie japonaise, tout autant que les objets kitch à offrir au visiteur de passage.

Climat

10 ° janv. 10 ° fev. 13 ° mars 19 ° avr. 23 ° mai 26 ° juin 29 ° juil. 31 ° août 27 ° sept. 21 ° oct. 17 ° nov. 12 ° déc.

A faire lors de votre voyage

Côté urbain :

  • Découvrir Tokyo : flâner sur l’impressionnant marché aux poissons de Tsukiji, visiter le sanctuaire Meiji, la Tour de Tokyo, le Palais impérial, la Tokyo Skytree à Asakusa et le musée national, sortir dans les quartiers animés de Shibuya, idéal pour le shopping, et Roppongi, se balader dans le parc d’Ueno ou sur l’avenue Omotesando, surnommée « les Champs-Élysées de Tokyo », etc.
  • Arpenter Kyoto, l’ancienne capitale : visiter ses palais, temples bouddhistes et sanctuaires shintoïstes ainsi que ses jardins zen
  • Profiter d’Osaka avec son château féodal et ses musées, de Nagoya, Kobe, Hiroshima, Fukuoka,…
  • Chanter au karaoké, goûter au saké et aux sushis, mais aussi aux nombreux plats traditionnels de la riche gastronomie japonaise, faire le plein de jeux vidéos et mangas, ou encore assister à un combat de sumo !

Côté nature :

  • Gravir le fameux mont Fuji (Fuji-san)
  • Se ressourcer dans les onsen, bains chauds dont l’eau est issue de sources naturelles thermales, ou dans les sentō
  • Admirer la beauté des sakura (cerisiers) en fleurs fin mars-début avril

Spécialiste Japon : Victor Jouniaux

Japon : Vos récits de voyages

Concours Récits de Voyages : week-ends et repas gourmands à gagner ! Je participe

J'aime (2)

Comme je n'ai pas le langage, le dessin est une force, une vraie communication, quel plaisir, quel bonheur ! Dessiner au Japon à Niigata c'est pénétrer, un instant, l’imaginaire culturel de l’autre...
Avec un crayon et un cahier toujours avec moi, je dépose mes impressions, j'écoute... je distingue, jamais je ne toise...      
Je dessine le quotidien un peu partout mais mes endroits préférés sont les lieux publics : ces riches lieux anonymes : des salles d'attentes, des gares, des compartiments de train et de métro ... Un peu inconfortables mais qui sont des scènes idéales pour moi.
D'abord il y a l'attitude rêveuse et calme de celui qui laisse le temps s'écouler...   
Puis l'attitude actuelle de l'attente : appuyer le pouce en flexion rapidement en ayant les yeux fixés sur le clavier d'un téléphone portable tout en écoutant sa musique préférée avec des écouteurs... S'isoler, être en connexion avec soi même ou l'extérieur... et mon attitude préférée qui est celle du petit somme Une attitude respectée et noble au Japon
L'attente laisse place au repos, à la méditation jusqu'à l'abandon de soi... Cette décontraction est partout au Japon : dans les lieux publics, en salle de cours, lors de réunions importantes...
Ce délassement laisse place à des attitudes bien spécifiques : le corps se relâche, la tête penchée peut tomber et se redresser tout à coup en sursaut, les yeux souvent immobiles, dans le vague, paupières closes avec un dessin si caractéristique...Ce corps, même s'il s'amollit, est toujours digne et avec allure ! Jamais il ne tombe ; un équilibre se fait....il en dit long ; la confiance est là... Une certitude pour moi aujourd'hui est qu'il n'y a pas de notion universelle...

Voir plus

J'aime (2)

Je suis partie seule, un peu sur un coup de tête , me faire un "road trip" au Japon.
La bas, après avoir fait 12h de vol, et rencontré, un très charmant jeune homme voyageant lui aussi seul, avec qui, on s'est mis la pire mine en vol de toute ma vie, j'ai mis les pieds dans l'aéroport de Narita, ou mon frère m'attendait.
Une bonne gueule de bois et de belles valises sous les yeux, j'ai quitté pour toujours ce "petit copain" de route, lui partait voir des combats, et moi, visiter du pays.
Mon frère adore me faire subir au max le "jet lag"...donc: interdiction de dormir jusqu'à la prochaine nuit....
C'est dans cet état qu'il m'a emmené voir les jardins du palais impérial.....vaste étendue de cailloux, suivi par un magnifique jardin zen et spirituel aux abords du palais.
Ou j'ai pu constater que les japonais sont dingue du tri sélectif (10 poubelles différents.... toutes écrite en jap.....je le mets ou mon papier?????)
Bref, Une ville qui bouge, jour et nuit, avec un mélange de genre, de tous les genres.
Des gens qui se déguisent, des loves hôtels ou de tout se croise pour des moments intimes, des "pets de riz", auquel on s'habitue a force de prendre le métro.... métro ou aux heures de pointe, des gens sont payés a entasser... que dis je , écraser, les passagers dans les rames, afinn de fermer les portes!!!
Je crois que j'ai battu mon record de mains au cul la bas!!
Croiser un sumo.... dieu vivant la bas, c'est vraiment impressionnant, surtout quand il est en "costume " de combat.
Un européen se dirait "ho, un gros en couche culotte", mais la bas, c'est une autre culture.

La gastronomie, fut aussi intéressante qu'expérimentale pour moi....
Acheter de la nourriture sans savoir ce que c'est.....
Gouter une soupe grise avec des yeux....
Manger dans le resto qui inspira la scène de massacre de kill bill...ou dans celui qui a pour theme le phalus...
Et finir par se dire, qu'en France, c'est vraiment le top mondiale pour se sustenter!!!!

J'ai adoré.... je me perdais et après j'ouvrais ma carte pour me retrouver (ce qui est difficile vu qu'il n'y a ni nom de rue ni numéro de rue...)au pire, mon point de chute était écrit en japonnais: un taxis, et HOP, j'étais rentrée!!

La bas, il y a aussi la Tokyo tower a faire: réplique en rouge et blanc de notre tour effeil national. ou il y a une partie du sol en verre, avec une magnifique vue sur... le cimetière!

Est ce une ironie du sort ou une facon de montrer leur "positive attitude"...je resterais toujours sur la seconde option....enfin, c'est mon point de vue.

Ce qui m'a marqué:
la "talonette japonnaise", ou comment tous les hommes se grandissent
ne pas voir une seule femme enceinte, ni aucun enfant en bas âge, pas de poussette... et énormément de vieux.
des gens qui ont l'air mort dans les transport en commun (ca fait bizarre, mais on s'habitue a tout!!)
me faire suivre par des tas de pervers (une blonde , blanche aux yeux bleu, c'est plutôt rare par la bas!!!)
voir des corbeaux aussi gros que des aigles me frôler la tête dans les parc public (le soir c'est juste ultra flippant)
découvrir les toilettes traditionnelles, qui sont comme les toilettes turques....
gouter tout ce qui se vend en distributeurs: frites a n'importe quelle heure, boissons dopantes (ultra dopantes!), j'en avais les pupilles dilatées et je parlais a cent à l'heure, hahahahaha!

Et tellement d'autres choses encore, mais j'en laisse le soin a chacun de découvrir ce beau pays plein de contraste et s'en faire une idée.

Bon voyage

Voir plus

J'aime (13)

Photo de Heliot44 Photo de Heliot44 Photo de Heliot44 Photo de Heliot44 Lors de notre escapade au Japon, en août, il fallait à tout prix faire l'ascension du Mont Fuji, site mythique du pays !
Nous sommes trois filles très motivées : l'ascension ne nous fait même pas peur alors nous avons pris la décision de faire l'ascension intégralement et non à partir de la cinquième station, fin de la route pour les bus.
Pour info, le Mont Fuji a une altitude de 3776m et possède 10 stations dont la cinquième est la dernière desservie par les bus soit à 2300m. Il y a des refuges à ces différentes stations. Nous avions réservé notre nuit au refuge de la 7ème station.

Donc, venant de Tokyo, nous ne souhaitions pas commencer notre périple depuis la 5ème station mais bien depuis notre descente au train de la ville Kawaguchiko. Nous avons démarré notre marche à midi, de très bonne humeur, nous apercevons des grands rondins de bois lors de notre passage avec des grands trous, probablement en cas de crues, pour stopper la pluie...
15h, nous n'avons toujours pas vu un chat, rencontré quiconque... Sommes-nous sur le Fujisan ? l'angoisse monte car ne ne savons pas combien nous reste t-il à parcourir avant notre refuge... La montée est raide pendant ces premières heures mais agréable dans cette forêt paisible.

Vers 19h seulement, nous apercevons du monde, nous sommes arrivées à la cinquième station ! Ouf, nous sommes bien sur le Fujisan ! Le soulagement vire vite au désespoir de devoir encore marcher jusqu'à la 7ème station ! Il n'y a pas de temps à perdre car la nuit arrive !

De cet endroit, de la 5ème station, le sommet du mont Fuji est bien visible. Nous voyons les lacs. C'est pourquoi cette station est devenue un endroit touristique pour des personnes ne souhaitant pas faire l'escalade du mont Fuji.
En tout cas, il y a du monde, une vraie fourmilière, des jeunes, des plus anciens, tout le monde se suit, à la queue leuleu...

Jusqu'ici, nous n'avions que de la verdure mais désormais nous changeons de décor, nous grimpons sur de la caillasse. Nous n'avons presque plus d'eau, l'altitude donne des nausées et des vertiges pour certaines d'entre nous. L'eau est rare sur la montagne et pire, les Japonais closent les robinets afin d'acheter l'eau en bouteille ; celle-ci coûte excessivement chère (une bouteille est à 10€) ! Nous sommes outrées de ce comportement mais bon, cela n'enlève pas la joie qui nous inonde avec cette vue splendide sur les lacs...

23h, nous arrivons au refuge, notre repas nous attendait et nous voilà au lit, toutes ensemble dans un bloc carré avec un grand futon, fermé par un rideau.
3h du matin, nous sommes au taquet pour repartir de plus belle et atteindre le sommet et voir le soleil levant !!
Pas de douche car payante et toujours pas d'eau !

Dehors, le vent et le froid sont présents, il faut mettre des coupes-vent, couvertures de survie limite ! La lampe frontale est primordiale et les bonnes chaussures car désormais place à l'escalade sur les chemins devenus plus étroits.. A notre grande surprise, il y a du monde !! Personne ne se bouscule, nous sommes tous sereins et respectueux.

Et enfin, voilà le moment tant désiré, le soleil se lève, nous étions à 200m de l'arrivée... Pas de mots mais un visage illuminé par cette beauté... le soleil au dessus des nuages, nous rêvons !
Nous nous arrêtons ensuite là-haut, observons le cratère, prenons une soupe puis redescendons au plus vite car à 14:OO notre bus nous attend à la 5ème station !!
La descente s'avère plus difficile car de la caillasse et mieux vaut courir pour alléger la souffrance des muscles !!
Et voilà, notre pari est gagné, nous avons marché 16:00/24:OO !
Incroyable mais comme le dit si bien le proverbe japonais :
"Si tu fais le Mont-Fuji une fois, tu es un sage, si tu le fais deux fois, tu es un fou "!
Ce voyage au Japon est le plus beau de tous !
à faire sans hésitation !!

Voir plus

Vols en promo Promos vols Opodo
Vos prochaines vacances
  • noel au soleil


    Noël et Nouvel An au soleil
  • fevrier au soleil


    Vacances de février au soleil
  • Ski


    Vacances aux sports d’hiver
  • En solo


    Voyages en solo
  • telephone anglais


    Week-end et Escapade

Annonces Google

Inscrivez-vous pour recevoir en avant-première nos Bons Plans Voyages et Dernières Minutes !