Billet d'avion Floride

autres villes

Enfants
(-12ans)
Bébés
(-2ans)

Lancez la recherche en cliquant sur les agences de votre choix :

Billet d'avion Floride pas cher

: comparez les prix

Billet d'avion Floride : comparez les prix des vols pour la Floride ! Pour partir en Floride, cliquez et réservez votre vol pour la Floride à prix promo !

Vos récits de voyages en Floride

Concours Récits de Voyages : week-ends et repas gourmands à gagner ! Je participe

Photo de fraggle Photo de fraggle Photo de fraggle Photo de fraggle Le Parc National des Everglades, classé au patrimoine mondial de l'UNESCO, c'est une halte idéale pour la matinée après un long voyage en car depuis Key West. Nous avons hâte de voir ce parc qui nous a déjà séduit à travers les guides touristiques étudiés au préalable. Nous pensions que les animaux que nous allions observer, photographier et taquiner étaient parqués dans des enclos, tel un zoo à la française... Et bien non...

Un ranger nous dirige dès le début sur un airboat, embarcation à fond plat propulsée par une hélice aérienne. Nous sommes une quinzaine environ dans cet aéroglisseur à rejoindre un vaste espace marécageux, où jusqu'à présent nous n'avons rien vu, peut-être à cause du bruit causé par les moteurs de l'appareil. Nous sommes contraint de mettre nos boules QUIES pour supporter les nuisances sonores. Certains, moins bien équipés, s'enfoncent des morceaux de PQ dans les oreilles pour supporter le bruit, ça marche aussi, mais pour les photographies, ça fait tout de suite moins classe.

En arrivant sur site, je crois que le ranger n'a pas de chance ce matin car aucun animal n'est présent. Pour nous faire patienter, nous remarquons que le ranger sort de son sac un paquet de chamallows, ces bonbons mous à la guimauve que je mangeais étant petit. Nous ne sommes quand même pas venus dans le parc des Everglades pour manger des chamallows ! A la surprise générale, notre ranger équipé de cuissardes quitte le bateau et se retrouve dans l'eau jusqu'à mi-cuisses. Il commence à jeter dans cette eau trouble des morceaux de chamallow. Alors que nous pensons être seuls dans ce marécage, des alligators, tels des sous marins, apparaissent à la surface pour venir manger les succulents bonbons. Leurs mâchoires d'acier viennent engloutir ces bonbons avec une rapidité déconcertante. Ces reptiles se trouvent à quelques mètres seulement de nous. Le ranger ne semble pas inquiet et maîtrise à la perfection ses faits et gestes.
Je m'intéresse aussi à cet aéroglisseur et à la façon dont on peut démarrer et piloter cet engin au cas où il arriverait malheur à notre guide, car personne n'aura le courage de porter secours au ranger ! Mais comme prévu, tout se passe pour le mieux. Nous restons un bon quart d'heure à filmer ce ballet d'alligators surgis de nul part. En repartant, nous empruntons des sortes de canaux marécageux où la faune et la flore semblent prendre le temps de vivre. Tortues, oiseaux, crocodiles composent encore ce paysage dans une végétation luxuriante, proche de la mangrove....
Et là notre ranger, bourré d'humour, nous fait le coup de la panne de son airboat en plein marécage.... C'est génial, nous voilà parti à rigoler et ce petit gag entre sans doute dans la prestation de ce matin...

Bon on y va maintenant.... Le ranger semble inquiet quand même et je lui demande dans un anglais recherché : "all is OK !". Il me regarde, ces lèvres bougent, il me répond quelques choses mais mes satanés boules QUIES m'empêchent d'entendre la réponse... si seulement j'avais mis du PQ comme tout le monde, j'aurais probablement entendu cette réponse de la plus haute importance ! Après quelques minutes d'angoisse relative car nous sommes quand même protégés par la coque de l'embarcation, un second aéroglisseur se présente pour nous sauver. Nous enjambons le bateau pour passer dans l'autre et rejoignons la terre ferme au Safari Park. A l'intérieur d'un bâtiment en bois, nous assistons à un spectacle d'alligators. Un indien fait le show en saisissant un alligator, en lui passant un bâton dans la gueule béante et en jouant avec lui... impressionnant...

A l'issue, avant de quitter la salle, nous pouvons toucher un bébé crocodile âgé de quelques semaines et le prendre dans nos mains. C'est très sympa mais le contact avec l'animal est très bizarre. La peau sous son ventre est molle et froide. Prenez un ballon de baudruche, remplissez le d'eau froide et tenez le par en-dessous et vous aurez la même sensation. La fin de la visite nous permet de voir de gros "crocos" entassés les uns sur les autres dans un enclos, ils semblent être heureux à ne rien faire. Alors, s'il y a un endroit à ne pas manquer sur la côte ouest de la Floride, c'est bien le Everglades National Park, passage obligé, pimenté ou non d'anecdotes.

Voir plus

Publicité
Publicité

Annonces Google

Publicité