Billet d'avion Etats-Unis

autres villes

Enfants
(-12ans)
Bébés
(-2ans)

Lancez la recherche en cliquant sur les agences de votre choix :

Billet d'avion Etats-Unis pas cher

: comparez les prix

Il vous faudrait une année entière pour parcourir les Etats-Unis. Découvrez tout un pan de l’histoire du pays en visitant Washington, la capitale, ou Atlanta, ville natale de Martin Luther King. Ne ratez pas la lumineuse ville de San Diego avec son climat méditerranéen, et passez aussi par Los Angeles, la cité des stars abritant le fameux Hollywood. Accédez aux offres de vols réguliers et low cost pour les Etats-Unis proposées par nos partenaires.

Etats-Unis

Au pays de l’oncle Sam, il y a une multitude de choses à découvrir. Comme en attestent ses 50 états, représentés par les étoiles de Stars and Stripes, le fameux drapeau des Etats-Unis également appelé "The Star-Spangled Banner", nom du poème devenu l’hymne national américain, ses paysages, ses origines et cultures sont immensément riches et variés. Pays-monde, puissance aux influences internationales, les Etats-Unis sont un symbole et souvent un modèle dans le monde entier, que ce soit pour le cinéma, la musique, le sport, etc. De la côte Est à la côte Ouest, vous pourrez profiter tout autant de villes-monde que de sites naturels extraordinaires. Vivez le rêve américain !

Climat

3°C janv. 3°C fev. 8°C mars 14°C avr. 18°C mai 25°C juin 30°C juil. 30°C août 21°C sept. 15°C oct. 10°C nov. 3°C déc.



Spécialiste Etats-Unis : Julie Tanielle

Julie Tanielle

Vos récits de voyages aux Etats-Unis

Concours Récits de Voyages : week-ends et repas gourmands à gagner ! Je participe

VOYAGE ETATS UNIS – JUILLET 2012
HONEY MOON FOR SENIORS

Après des péripéties assez contrariantes (retard du premier vol, correspondance ratée et remise au lendemain, nuit à Francfort, loueur de voiture non averti…), nous voilà enfin en possession de la voiture qui va nous accompagner de Denver à San Diego !
Jour 1 :
Arrivée sous une forte pluie, un ciel noir… Nous avons découvert Denver, capitale du Colorado, immense et neuve avec buildings vitrés et autres rues quadrillées et numérotées… Visite nocturne qui nous a menés dans un pub irlandais. 1er encas américain et première bière (qui vont être certainement nombreuses !!). Denver est la capitale de la bière, alors il fallait le fêter ! Nous essayons une bière rousse et nous profitons de l’ambiance américaine.. 1ère nuit dans un motel, bien récupératrice.

Jour 2 :
Promenade à Denver le lendemain sur la 16ème rue –piétonne- où se regroupent les magasins de tous ordres. C’est le cœur de la ville, avec la rue Larimer. Nous sommes dans le Downtown. 1ère fumée qui s’évacue des plaques d’égoûts américains. Tout comme à la télé !! rires.
Autre encas américain, vraiment délicieux –un peu mexicain-.(huevos rancheros)
Après cette promenade à pied, nous traversons la ville et passons devant des monuments sportifs ou administratifs pour nous retrouver au milieu de voitures de collection américaines exhibées et accompagnées d’un groupe de danseuses qui s’exhibent tout autant ! Super ambiance joyeuse et lumineuse. Ensuite, nous traversons les quartiers les plus anciens de Denver où se dressent de magnifiques maisons individuelles entourées de superbes jardins… Très agréable…
Nous nous dirigeons ensuite en voiture vers le Parc National des Montagnes Rocheuses à l’Ouest de Denver. Nous faisons une halte à Idaho Springs, petite ville minière revisitée. Des rues colorées auprès d’une ancienne mine d’or, une autre bière (la Coors, locale, blonde et très désaltérante) dans un tiny pub, serveur roux américain, toujours très agréable .Contact humain aisé et accueillant.
Nous arrivons à l’entrée du parc national avec le pass annuel Beautiful America. Et nous voilà partis pour des heures de traversées sur la route la plus haute des Etats Unis. Nous serons au plus haut à 3800 m sans y prendre garde ! car l’ascension se fait tellement en douceur (le dénivelé n’est pas impressionnant que nous avons du mal à imaginer que nous sommes si haut !). Paysages de lacs, de prairies, des montagnes avec pics ou arrondis, la toundra, les forêts, un superbe arc en ciel sur une vallée magnifique, des canyons, enfin toutes sortes de paysages de montagnes !
Nous traversons des stations de ski (les plus cotées des USA et nous nous dirigeons vers les plaines du Wyoming pour rejoindre le Mont Rushmore où sont sculptés les bustes des Présidents des USA.
Beaucoup de route pour aller d’un point à l’autre ; des kilomètres d’avalés et parfois rien à l’horizon !! Nous trouvons un motel à Cheyenne.
Nous allons manger du bison dans un restaurant en plein milieu des plaines, attenant à un ranch. Nourriture de cantine ! Aucun intérêt : la viande de bison est bien plus sèche que celle d’un bœuf. La cuisine n’est pas de qualité !
Retour pour une bonne nuit de repos…

Jour 3 :
Cheyenne est la capitale du Wyoming, autre état traversé par des paysages de plaines infinies où devaient vivre en harmonie les indiens et les bisons. Ville sans intérêt, nous la quittons pour aller au Mont Rushmore pour voir les bustes des 4 Présidents des USA.
Nous nous arrêtons au Fort Laramie, endroit stratégique au 19e Siècle pendant la ruée vers l’or et la guerre contre les Indiens… Visite des bâtiments en bon état de la caserne des officiers, boulangerie, prison, habitation… et explications données par des personnages habillés en costumes d’époque.
Nous reprenons ensuite une très longue route qui nous mènera au Mont Rushmore par une jolie route indiquée par la patronne d’un saloon dans lequel nous avons mangé un bon plat du jour (meat loaf) et bu une bière !! C’était très agréable de se retrouver dans ce saloon comme dans les films !!
Les immenses plaines nous accompagnent jusqu’aux collines noires « black hills » du Dakota du Sud où se trouve le Parc national du Mont Rushmore. Nous traversons aussi un parc d’état qui nous fait passer par une route très particulière, avec blocs de roches, aiguilles, lacs, tunnels dans la roche, passage sur et sous des ponts de bois,.. Promenade magnifique !
Au détour d’un virage, les 4 bustes des Présidents américains ! Un guide nous explique la construction de ce lieu et l’histoire de l’Amérique, des musiciens répètent des musiques militaires et lorsqu’ils se mettent à jouer l’hymne national, tous les américains sont debout, la main sur le cœur, écoutant attentivement leur hymne.
Endroit magique, grandiose !! Nous pouvons admirer les sculptures de différents points de vue.
Nous repartons par une jolie route qui nous permet d’approcher des biches et faons, des oiseaux et des mouflons !
Après des heures de route et de beaux paysages, nous nous arrêtons à Rapid City pour y manger et dormir. Très bien restaurés dans un pub irlandais. Le motel est sympa.

Jour 4 :
Grande journée routière ! Nous partons aussitôt vers le Yellowstone, mais avant d’arriver à ce merveilleux parc, nous traversons des kilomètres de plaines qui varient en couleur, en altitude, en végétation, mais toujours à perte vue.
Nous nous arrêtons à Devils Tower, cône volcanique, haut de 300 m, visible depuis des dizaines de kilomètres dans le domaine de Bear Lodge (forêts de pins et sapins). Cet endroit a toujours été un lieu magique où se rassemblaient les tribus indiennes. Petite randonnée autour de cette colonne très particulière.
En contrebas, des colonies de chiens de prairies se montrent près de la route. Petits animaux, ils creusent des galeries sous terre et ont élu domicile dans les plaines environnant cette tour volcanique.
Nous reprenons notre route touristique vers Sheridan. Très jolie petite ville avec sa Main Street où nous faisons une halte dans un bar branché pour un café et un thé bien mérités avant de reprendre la voiture. Nous voilà repartis et croisons des paysages somptueux, changeant tous les 20 km, tout comme le ciel et la température qui passe du très beau au très sombre, du très chaud au très frais, jusqu’à une pluie de grêlons puissante sur les monts de Big Horn, autre lieu naturel de toute beauté qui monte jusqu’à 3000 m !!
Autre randonnée jusqu’à un site « archéologique » inexpliqué la Medecine Wheel. Lieu magique adoré des tribus indiennes, il présente une roue au sol de 24 m de diamètre autour d’un cairn et des rayons d’exacte distance ponctués par 6 plus petits cairns autour.
Lieu sacré où nous avons laissé trace de notre passage sur les fils entourant cette roue. En rejoignant cet endroit, nous avons entendu et vu au loin, dans les contreforts de la montagne, un gros troupeau de bovins qui meuglait à tout rompre, encadré par de vrais cows boys. C’était splendide ! Au retour de notre visite, nous les avons croisés sur le chemin et il a fallu que nous nous écartions pour laisser passer cette centaine de bêtes qui ne cessaient de meugler en nous regardant fixement pour certaines !! C’était comme dans les films de cow boys, les mêmes bruits (des bêtes et des hommes), la même puissance,…
Quel spectacle fantastique et impressionnant !!
Nous repartons enchantés par cette expérience et nous continuons à rouler dans ces monts merveilleux et nous redescendons de façon vertigineuse les 3000 m que nous avions gravis tranquillement… Vues extraordinaires avec en contrebas la rivière Big Horn.
Nous trouvons une chambre d’hôte juste avant Powell dans une maison imaginée en Fort. Très bel endroit au milieu de nulle part, 3 chambres et tout le confort d’une vraie maison !
Après nous être restaurés dans le seul fast food ouvert dans cette petite ville, nous profitons de l’endroit où nous dormons pour faire une promenade romantique au milieu des terres.

Jour 5 :
Yellowstone nous voilà ! Mais moins vite que prévu car il est très facile de se tromper de route en Amérique et qu’un rattrapage ne peut se faire qu’après plusieurs kilomètres de bitume !! Donc, au lieu de nous rendre directement à Cody comme prévu et d’entrer dans le Parc National par l’Est, nous nous sommes introduits dans le Montana rejoindre la petite ville de Red Lodge. Très jolie ville au bord d’une rivière, ressource riche en charbon qui a attiré des ouvriers de toutes les nationalités de l’Europe. Ville très agréable dont la main street est bordée des nombreux drapeaux de tous les pays représentés dans sa population.
Nous sommes entrés dans le Yellowstone par l’entrée Nord Est parmi un paysage magnifiques de montagnes et vastes vallées en contrebas, roches multicolores, etc. Nous n’avons par regretté notre « erreur » de parcours !!
Nous voilà dans le Yellowstone ! Tous les paysages y sont magnifiques. Nous sommes toujours dans les Rocheuses à des altitudes dépassant allègrement les 3000 m. La végétation change, même si tout le parc est peuplé pour 80 % de « pins tordus » dont les troncs rectilignes étaient utilisés par les indiens pour construire leurs tipis. Nous traversons des plaines splendides où nous avons eu la chance d’y voir de très près des bisons, des élans, des ours et oursons… Une très gentille taupe est venue sortir son petit museau de sa galerie sous notre nez ! Trop mignon, sans parler des jolis écureuils qui viennent dire bonjour !! (Je craque pour les écureuils !!)
A la vue du premier bison, c’était extraordinaire ! Puis le premier troupeau, Fantastique ! Au bout de 2 jours, la vue de bison était devenue familière !! Quelle bête massive !! Pas très rassurante lorsqu’elle se trouve à 2 m ! Les ours semblent tout aussi tranquilles d’avoisiner les hommes qui les épient de la route !! C’est comme si nous n’existions pas ! Même les élans ont gambadé joyeusement devant nos yeux ! C’est magique de les voir évoluer dans des lieux si beaux !
Le Parc du Yellowstone est tellement vaste qu’une journée n’y suffit pas ! Il fait la taille d’environ la Corse, c’est dire !! On a donc beaucoup roulé et fait de très belles promenades pour aller rejoindre des points de vue extraordinaires ! Un bol d’air et d’images inoubliables mais tellement concentrées qu’il est urgent de les raconter par écrit pour être sûr de ne pas en omettre.
Nous avons d ‘abord fait un arrêt pour voir la cascade Tower Fall, jolie mais pas extraordinaire. En revanche, le sentier qui mène à la rivière nous amène dans un très bel endroit encaissé entre les parois rocheuses… (territoire des grizzlis, mais aucun en vue !) Agréable moment de fraîcheur. La montée est plus pénible… comme toutes !
Ensuite en route à travers Lamar valley où nous avons vu nos premiers troupeaux de bisons ! jusqu’à nous en approcher à 10 m. Nous n’étions pas très fiers même s’ils n’ont pas l’air de courir beaucoup ! Nous arrivons à Mammoth Hot springs, paysage radicalement différent puisque fait de calcite blanche d’où sortent une soixantaine de sources chaudes et acides qui dévalent la falaise en sculptant de très jolis bassins fumants !
Nous redescendons vers le Norris Geyser Basin, endroit le plus chaud du parc dû à ses nombreuses sources et geysers. En fait Yellowstone est un volcan géant qui reste actif et qui se manifeste par de nombreuses brèches. Ce bassin est désertique et offre un paysage lunaire avec des arbres calcinés (d’ailleurs, il y a un arbre pétrifié pas très loin du site).
Le site de Porcelain Basin fume et bouillonne… de nombreuses fumerolles et de petits geysers se mettent en action de temps à autre.
Nous prenons la route de Madison pour sortir de notre première journée dans le Yellowstone, pleins de belles images féériques (nature et animaux car nous avons vu un ours lors de notre retour et d’aucun bison qui traversaient la route créant ainsi de longs bouchons !)
Coucher de soleil magique sur la plaine de Gibbon parmi les bisons et le site naturel fantastique !! Nous suivons pendant quelques kilomètres le lac du Yellowstone, eaux glaciales toute l’année, lac le plus grand du monde en altitude !
Nous cherchons désespérément un motel sous une pluie battante dans la nuit noire, très tard ! Enfin, nous en trouvons une et avons tout juste droit à un Mac Do drive car il est trop tard pour aller manger !!

Jour 6 :
Nous allons enfin voir Cody, cette ville autour de laquelle nous avons tourné et qui a été fondée par Buffalo Bill, de son vrai nom Cody. Jolie ville animée, nous entrons dans Irma Hôtel, ouvert par Buffalo Bill en 1902 et qui garde son bar en merisier ! Une superbe salle bar restaurant et des photos retraçant l’arrivée des pionniers et leurs contacts avec les Indiens.
Retour dans le Yellowstone par la route Chief Joseph Scenic High Way, magnifique route qui permet de voir toutes sortes de vues imprenables sur des roches colorées, roches de colonnes, vallées historiques car la tribu de Nez Percé a réussi à s’enfuir devant l’armée américaine qui voulait les exterminer ! Quel massacre !
C’est à cet endroit que j’ai rencontré mes amis les gentils écureuils ! Nous avons suivi une colonne d’une trentaine de motards de Harley Davidson ! Ca doit être un régal !
Nous entrons dans le parc enfin ! et reprenons un morceau de route pour rejoindre d’autres lieux non visités hier ! D’autres merveilleux paysages nous accompagnent pour retrouver le point Norris en passant par Canyon Village, situé tout près du Grand Canyon de la Yellowstone River, la plus longue rivière sauvage des Etats Unis !!
Epoustouflant !! Tous les points de vue sont grandioses ! Les eaux vertes et tumultueuses de la rivière qui se fracassent au bas d’une cascade de 100 m de haut ! entre des parois gigantesques, colorées d’une variation de jaune orangé ! (32 km de long et 1,2 km de large, jusqu’à 360 m de profondeur !). Nous empruntons le sentier qui mène au Brink of Lower, surplombant la chute d’eau la plus haute et d’où nous pouvons admirer la chute et ses embruns dans un bruit assourdissant et une superbe vue !
Nous traversons ensuite la Hayden valley et nous nous arrêtons prendre un bain dans une rivière qui forme un bassin un peu plus large où le courant reste fort et où nous avons eu le bonjour de Madame la taupe à nos pieds ! Moment délicieux de fraîcheur (mais pas trop car ce sont les eaux qui reçoivent les eaux chaudes de toutes les sources volcaniques !)
Nous reprenons notre route pour terminer notre périple Yellowstone par les nombreux phénomènes géologiques du parc. De très belles images extraordinaires pour les phénomènes et les couleurs féériques des bassins !! Voire même les bruits de ces manifestations ! Endroits uniques ! Le seul hic : une odeur d’œufs pourris, provenant des gaz qui s’échappent des bassins et une chaleur qui nous entoure due aux fumerolles importantes de certains bassins.
Nous voilà devant des bassins de boue bouillonants, (petites bulles, grosses bulles, bruits de marmite, de gaz qui s’échappe,..), bassins d’eau azur plus ou moins profonds et qui forment des roches de toutes les couleurs dont les variations sont sublimes. La plus grande source fait 61 m de diamètre !!, température 70 ° ! et des geysers plus ou moins actifs qui éclatent soudainement pour s’éteindre aussi soudainement ! Magique !
Nous avons attendu le geyser Old faithful (le plus célèbre du monde) qui est fidèle à ses jets d’eau toutes les heures ou 90 min au plus. Donc nous avons assisté à sa manifestation d’une colonne d’eau et vapeur d’environ 30 m.
Il nous reste encore beaucoup de vues à découvrir après le Yellowstone ! Nous entrons dans un autre parc national, celui du Grand Téton qui nous offre de merveilleux paysages avec montagnes enneigées et majestueuses culminant à 4000 m au bord d’un immense lac scintillant ! (Le Jackson Lake). Encore des bisons et de belles prairies !
Nous sortons du parc à Jackson Hole, très jolie ville décorée de bois de cerfs où nous nous sommes arrêtés pour dîner au Silver Dollar Bar, endroit chaleureux et branché.
Nous trouvons ensuite un motel à Alpine pour y passer la nuit et nous rapprocher de Salt Lake City, visite prévue pour le lendemain !

Jour 7 :
Journée voiture ! Nous reprenons la route sans trop d’arrêt jusqu’à Salt Lake City, capitale de l’Utah construite par les Mormons. 400 km environ nous séparent de cette ville…
Nous nous arrêtons juste une fois à Garden City, près de Bear Lake, pour prendre un merveilleux rapsberry shake que nous avons dégusté dans une roulotte. C’est la spécialité de l’endroit. Jean Charles est aux anges car c’est son fruit préféré !! Il est vrai que c’est délicieux !
Après cet arrêt plaisir, nous reprenons pour arriver enfin à Salt Lake City, proche d’un très grand lac salé que nous n’avons pas vu !! Il fait gris et nous en profitons pour visiter le square du temple où sont concentrés tous les bâtiments importants de la vie mormonne. (temple, tabernacle, mémorial, church, etc.)
Les Mormons nous accueillent très gentiment et nous permettent des visites gratuites (sauf dans le temple qui est strictement interdit aux non mormons). Tout y est très propre, très luxe ! Des dimensions incroyables, même l’orgue est immense ! La ville semble sécurisante malgré quelques « mendiants » qui dénotent avec le bien vivre qui respire de cette ville.
Nous prenons deux bières délicieuses dans une macro brasserie chaleureuse qui nous propose un encas merveilleux d’artichauts/fromage… Délicieux !
La visite de Salt Lake City n’est pas des plus jolies, mais elle nous a permis de nous rendre mieux compte de l’aventure mormone (visite du musée, de la librairie pour rechercher ses ancêtres –généalogie-).
Nous nous arrêtons ensuite à Price, dans un charmant hôtel qui nous rapproche de Moab, ville ultra touristique, proche du parc du Canyon du Colorado et des Arches.

Jour 8 :
Nous arrivons aux alentours de Moab dans la matinée et nous commençons par visiter un premier parc sublime : le Dead Horse Point State Park sur la route scenic Island in the sky qui mène aussi au parc national de Canyonsland. Superbe parc d’où nous avons de nombreux points de vue sur la vallée creusée dans le plateau du Colorado.
Le Canyonsland lui aussi permet d’appréhender le Canyon de différents points de vue comme le Shafer Canyon overlook d’où l’on voit le Shafer Trail taillé au bord de la falaise qui était utilisé par les cow boys pour mener le bétail vers les pâturages. Une autre voie la White Rim road qui desservait les anciens gisements d’uranium.
La Green River overlook qui montre son cours tortueux à travers les roches (comme une main géante moulée dans la glaise). Ses eaux sont d’un vert profond alors que le Colorado a une eau très rouge. Ses deux rivières se rejoignent en formant un Y géant (vu du plateau).
Le Grand View Point qui offre un panorama fantastique sur tout le Canyon. Une arche magnifique s’érige sur ce plateau la Mea Arch, large fenêtre de 27 m de large qui domine Canyonlands. Le paysage est grandiose !!
Après tous ces panoramas magiques, nous cherchons un motel dans la ville de Moab avec bien du mal !! Très jolie ville, très touristique qui permet toutes sortes d’activités autour des sites naturels qui la bordent (plus ou moins loin !!).
Nous trouvons enfin une chambre ! et repartons à l’assaut des arches national Park. Nous voilà au milieu de ces parois colossales et colorées, toutes teintées dans des variantes d’ocre rouge. Nous nous promenons dans Park Avenue, où notre voix fait écho. C’est toujours aussi magique !!
Ensuite nous roulons sur la Scenic drive qui nous permet de passer proche de diverses roches surnommées la tour de Babel ou autre commères, jusqu’au balanced rock, rocher en équilibre sur un piton rocheux. Nous nous dirigeons vers Windows Section d’où l’on peut admirer plusieurs arches différentes comme Double Arch qui s’ouvre sur Eden Garden, vallée avec végétation de pierres au pied de Sal Mountain Nous assistons à un superbe coucher de soleil sur les arches ! Moment Magique !!
Un bon dîner dans un restaurant mexicain sur Moab ! Depuis que Jean Charles voulait manger mexicain ! Très bon moment !!

Jour 9 :
Ce matin, nous reprenons la route pour aller voir Delicate Arch, l’arche la plue connue dans le monde. Nous faisons un crochet pour aller dans Castle Valley. C’est la vallée qui borde le fleuve du Colorado ! Des eaux rouges sont surprenantes ! Très jolie route qui nous promène entre des parois rocheuses aussi rouges que l’eau du fleuve tranquille. Si tranquille que des kayaks y naviguent. Nous faisons un arrêt dans un ranch perdu au milieu de ce canyon. Ranch luxueux qui propose des chambres, restaurant sur les berges du Colorado ? Musée sur le Far West et autre promenade à cheval…
Ensuite, nous bifurquons sur Castle Vallée et là, grand choc émotionnel ! Au milieu de toute cette aridité, une explosion de vert paisible éclot devant nos yeux. Image d’Eden !
Après cette parenthèse émotion, nous entrons dans le Parc des Arches et allons directement à Delicate Arch en prenant grand plaisir à revoir les roches vues la veille au soir dans une clarté différente. Pour s’approcher de cette arche magnifique, il faut marcher environ 5 km aller retour sous le soleil et sans eau (car nous l’avons oubliée !!) Un ranger s’est même inquiété pour nous).
Après un aller épuisant, mais protégé par des nuages qui nous a permis de vivre mieux cet aller un peu pénible, nous y sommes ! Endroit MAGIQUE, même si nous commençons à voir tellement de belles choses que nos yeux s’y habitueraient presque !
De retour, nous nous arrêtons pour faire l’essence et BOIRE !! Car nous repartons visiter les Needles (Jean Charles fait un énorme effort pour me faire plaisir car je veux voir des pétroglyphes : dessins indiens ou autres sur les parois des roches, vieux de 3000 ans. Nous faisons un immense détour de plusieurs dizaines de kilomètres pour aller voir ce fameux rocher ! Tant de route pour cette paroi c’était, je l’avoue, un peu fort. Nous en profitons quand même pour aller visiter le parc des Needles et là, encore des points de vue surprenants ! Et immense expérience, nous sommes passés dans une petite tornade d’eau que nous avons vue arriver de loin !! Des gouttes d’eau puissantes qui frappaient la voiture sous un ciel noir alors qu’il faisait si beau juste avant ! Quelle drôle de météo avec de très courts passages de fortes pluies parfois ! Et ensuite grand beau temps !
Dans le Parc, nous allons jusqu’au bout de la scenic road et nous nous arrêtons au Pothole Point, qui nous permet de marcher sur des « champignons » de grès, phénomène géologique que nous n’avions pas encore vu. Dans ce grès, des trous se sont formés où l’eau de pluie qui stagne permet la vie à certaines espèces aquatiques très fragiles. Nous avons une vue sur les aiguilles rouges et blanches, autre formation géologique particulière !
Nous voilà ensuite en fin de route au Big spring Canyon, autre canyon de pierres érodées. Des sentiers de plusieurs heures de marche ; n’étant pas de supers sportifs, nous les imaginons !! Nous allons jusqu’au sentier d’Elephant Hill qui nous mène sur une route carrossable nous entraînant dans les profondeurs des roches des Needles les plus reculées avec pitons rocheux particuliers qui ressemblent à des petits champignons rouges à chapeau blanc.
Le parc des Needles étant terminé, nous devons reprendre tous les kilomètres avalés à l’aller pour nous rendre à Silverstone dans le Colorado ! Mais sur la route, un magnifique cadeau allait nous être offert ! Des biches et leurs petits se promenaient sur la route lorsque le soleil est plus bas… J’adore voir les animaux évoluer dans la nature !
Après 45 minutes de conduite sans croiser une autre voiture, nous arrivons enfin dans une petite ville Ridging qui nous semble très jolie après avoir traversé des lieux de vie beaucoup plus précaires et miséreux durant cette route interminable. Nous dînons dans un super restaurant et nous espérons trouver un bon motel. Notre recherche de ville en ville jusqu’à Silverstone a été infructueuse ! Les motels fermant à 22 h pour la plupart ; les autres étant vraiment excessifs… Nous nous retrouvons à dormir… dans la voiture !! sur une aire de jeux pour enfants, bien tranquilles face à la montagne (aire de ski en hiver). Nous y croisons encore des biches, faons et un magnifique cerf qui nous regardait paisiblement à 3m de la route ! Quels jolis souvenirs !

Jour 10 :
Après cette nuit sous un ciel étoilé passée à dormir dans la voiture, nous nous réveillons sous les nuages et nous allons visiter Silverstone (jolie ville style cow boy et nous photographions sa jolie gare ancienne. Nous nous dirigeons vers Durango en longeant la vallée qui est traversée par un train à vapeur (Durango/Silverstone). Le paysage ressemble à nos Alpes : bien vert, des lacs, des routes plus étroites… Enfin nous arrivons à Durango où nous avons la chance de croiser ce train qui siffle comme dans les films ! Visite de sa gare ancienne et d’un saloon et hôtel très anciens et luxueux ! Ensuite route de nouveau pour nous rendre à Mesa Verde (lieu historique où nous visiterons des sites « préhistoriques » où vivaient les premiers indiens de cette région, les Anasazis. Ils ont construit des villages sous des grottes plus ou moins longues et larges. Les constructions sont en pierres avec des kavis semi enterrées circulaires qui servaient de salles pour rites religieux. Une échelle permettait d’y accéder et d’en sortir. Les habitations étaient anguleuses avec des portes en forme de T et de très petites ouvertures pour les fenêtres. Leurs champs se trouvaient sur le plateau au dessus d’eux et ils vivaient à flan de falaise ! La vue est magnifique mais il y avait peu de place pour aller et venir ! Au XII e S, le site a été déserté, certainement à cause d’un manque cruel d’eau –comme beaucoup d’autres lieux abandonnés à cette même époque-. Ce sont les ancêtres des pueblos actuels.
La visite de 3 lieux ne peut se faire qu’avec guide car ils sont trop difficiles d’accès. Nous en ferons 2 ! Visites très intéressantes, instructives et dans un environnement très agréable. La vallée est malheureusement sèche (sans cours d’eau). L’eau n’arrive que de la pluie (peu) et de 2 sources dans la falaise. D’autres sites –villages- peuvent sans aucun souci être visités. Nous faisons donc le tour de tous les points à voir, après un passage au musée !
Demain c’est Monument Valley… Nous reprenons la route pour un arrêt à Cortez. Ville assez grande sans trop de charme. Nous nous arrêtons dans un motel sympa où je ferai la conversation avec la patronne ! C’est le jour de son anniversaire ! Elle m’explique la vie en Amérique. Je m’accroche mais je commence bien à me familiariser avec les consonances…

Jour 11 :
Avant d’arriver à Monument Valley, nous (ou plutôt je) visitons un fort reconstitué ou plutôt un village Mormon avec des restes de quelques maisonnées en bois ou autres témoins de ce village et le rôle qu’il a joué. Sur la route, nous nous arrêtons sur un site naturel Gooseneck plateau qui surplombe un canyon de 300 m suivant le circuit d’une rivière sinueuse comme le cou d’une oie (d’où le nom). Prémices du grand canyon ??
Une route interminable nous mène à travers un désert de terre rouge à… Monument Valley !! Site mythique des films de John Wayne ! Le paysage archi connu est devant nos yeux ! C’est superbe ! Le ciel est d’un bleu profond et de petits nuages blancs viennent donner un éclat supplémentaire à ce panorama ! Après réflexion, nous entrons dans le Parc Navajo (peuple indien important) à qui appartient Monument Valley.
Nous nous retrouvons au milieu des roches fabuleuses en suivant une piste plus ou moins carrossable. C’est fabuleux d’évoluer dans ce site merveilleux mais le faire à cheval, c’est fascinant ! C’est ce que nous décidons de faire ! Jean Charles, qui adore les westerns, et aux anges ! Beaucoup d’émotion ! Moi je me sens libre sur ce cheval ! Ce sont des mustangs et j’aime mon cheval. Le guide (un jeune indien navajo/hopi/comanche) est très sympa. Nous devions partir à 3 mais une famille de trois personnes s’est jointe à nous. Ce sont des Suisses allemands. Nous voilà partis chevaucher cette terre rouge de western ! Quelle beauté ! Passer si près des roches, au milieu des points de verdure de vert tendre, profitant de quelques coins d’ombre, nous promenant les sabots dans un petit cours d’eau où s’abreuvent nos chevaux. Nous faisons quelques petits galops ! C’est vraiment fantastique que de monter à cheval ici ! Il n’y a pas de meilleurs endroits au monde pour faire une randonnée ! Notre indien nous a donné de l’eau car évidemment, nous n’avions absolument pas prévu cette escapade sous le soleil. Nous avons juste eu le temps de nous protéger la peau et nous avons pris la place des cavaleries ou des pionniers ou encore des indiens ! Il y a encore des mustangs sauvages dans ces contrées ! Nous en avons croisé un jeune poulain !
Après quelques photos et la tête plein de belles images, nous sortons du parc pour nous rapprocher du Grand Canyon ! Quelques 200 km nous séparent ! et nous nous arrêtons dans un motel indien dans un endroit où personne ne vit ! Juste une pompe à essence qui s’occupe de ces chambres… Nous avons besoin désespérément d’internet et depuis hier, aucun accès n’est possible ! Même à10 km alentour, nous n’arrivons pas à capter correctement et après 45 minutes d’essais infructueux dans un restaurant vantant le high WiFi !! , nous mangeons bien et retournons au motel dormir enfin !!

Jour 11 :
Grand Canyon nous voilà ! Jean Charles veut se « débarrasser » du Grand Canyon et pense pouvoir me le montrer en très peu de temps. Mais la première vue est saisissante ! Le panorama est spectaculaire par ses dimensions. Le Colorado est si profond et les gorges si importantes que très souvent nous ne le voyons pas ! Je veux donc me rendre compte de ce paysage grandiose et nous prenons la navette gratuite qui nous mène à tous les points de vue. Après en avoir fait plusieurs, je reconnais que le premier point de vue était le plus imposant ! Nous y retournons pour monter à la tour qui surplombe le Grand Canyon. Vision superbe ! Pour se rendre mieux compte de ce qu’est le Grand Canyon, il faudrait randonner au moins 2 jours afin d’atteindre le fleuve et remonter ces parois fantastiques ! Mais nous ne sommes pas de grands sportifs !!
Nous repartons donc dans la direction du Lake Powell, grand lac artificiel créé pour retenir les eaux fougueuses du Colorado et créer ainsi un barrage qui procure de l’électricité à 3 états ! Ce lac a donc inondé des kms de gorges du Glen Canyon. Il y a plus de 3000 km de côtes ! Ces terres appartenaient au peuple indien Navajos qui ont été repliés ailleurs.
L’eau peut atteindre plus d’une centaine de mètres de profondeur et ainsi on peut naviguer toujours entre des gorges magnifiques !
Nous nous arrêtons à Page, ville au bord du lac, très religieuse : il y a une avenue pleine d’églises et de chapelles !! Avant d’entrer dans la ville, nous nous arrêtons à un superbe point de vue Horseshoe. Nous marchons 1 km sous un soleil brûlant mais le spectacle naturel valait le détour ! L’eau bleu vert entoure un piton rocheux rouge. Epoustouflant !
Nous trouvons notre motel et allons dîner dans un restaurant sur la Marina d’Antelope Canyon, grand complexe moderne au bord du lac après avoir profité d’un point de vue extraordinaire sur la nature environnante de Page (plateau désertique et lac à perte de vue) Le restaurant étant sans véritable charme, nous terminons notre soirée dans un petit bar de la ville avec une ambiance country créée par une chanteuse très sympa. Excellente fin de soirée !

Jour 12 :
Dès 9h, nous sommes sur un bateau qui nous promènera au milieu des canyons en nous expliquant toute la géologie des gorges, le rôle du barrage, les films qui ont été tournés dans le secteur ! Très joli tour au milieu des gorges et de toutes ces formations géologiques que nous commençons à savoir reconnaître ! Enfin des infos explicatives pour les couleurs, les formes, les époques… en français !!
Nous reprenons la voiture pour trouver un petit endroit sympa pour prendre un bain dans le lac ! Jean Charles trouve enfin La Plage au fin fond d’une route ensablée qui nous mène droit au lac avec vue d’ensemble sur les gorges et un piton rocheux au milieu du lac.
Super baignade que nous ne renouvellerons pas car nous devons nous approcher d’autres parcs nationaux. Prochaine étape : la ville de Kanab dans laquelle nous logerons.
Après avoir mangé un encas chez Wendy’s (concurrent de Mac’Do), nous entrons dans le Zion National Park. Encore des kms de vues fantastiques sur des gorges aux parois rouges, blanches, dégradées de roses, de bruns, de rouges… Cette fois, nous sommes en bas des gorges et nous longeons une rivière. Ici aussi, pour bien connaître le parc, il faut faire des heures de randonnée. Nous ne ferons que les plus courtes qui nous mènent déjà vers une très jolie cascade (que je n’ai pas vue) car les eaux étaient profondes à un moment. Jean Charles, quant à lui, a osé se mouiller jusqu’au nombril et a VU la cascade !! C’était très agréable cette promenade au bord de la rivière avec pas dans l’eau qui court… Une autre promenade dans une autre « cascade » et nous rentrons à Kanab pour nous restaurer dans un restaurant avec, au menu, enfin du poisson pour tous les deux !!

Jour 13 :
En sortant du motel, nous allons prendre un breakfast où nous pouvons capter la wifi pour tenter de réserver un hôtel sur Las Vegas ! Cela fait déjà 2 jours que nous ne pouvons avoir accès à internet ! Quel luxe dans ces contrées bien retirées de tout ! Enfin, nous arrivons juste à temps à réserver au Circus Circus, grand hôtel sur le Strip, lieu central où tout se passe à Las Vegas ! Nous pouvons aller voir Bryce Canyon !
De parc en parc, nous voyons des paysages toujours plus magnifiques, et aujourd’hui les vues féériques de ces nouvelles contrées nous ravissent encore et toujours !! C’est le plus surprenant de tous les parcs ! Ici, la nature a réalisé un véritable chef d’œuvre ! Une cité de pierres se dresse au milieu d’un immense amphithéâtre ! Des centaines de pitons de tous les tons entre blanc, rose, orange, sanguine, rouge… s’érigent sous des formes si différentes, comme celle de la Reine ou chasseur ou lapin… Sur la route du canyon, plusieurs points de vue nous présentent l’amphithéâtre et la vallée !
Nous prenons des sentiers qui nous promènent à travers le défilé des pitons eu plein amphithéâtre. Une sacrée descente à travers ces parois tourmentées rouge orangé nous mène au cœur de cette magnifique promenade. Le Navajo loop trail, suivi de Queens Garden pour la remontée nous font traverser des roches différentes en couleurs, en formes, entre pitons et dunes pétrifiées. Une pluie salvatrice vient nous libérer des efforts sous la chaleur pour la remontée…
A chaque view point, notre regard reste scotché devant tant de beauté ! Le plus époustouflant est Inspiration Point, où nous pouvons embrasser la vallée sur 3 niveaux. Le plus extraordinaire est le niveau le plus élevé ! Nous pouvons réaliser aussi les différents paliers de l’escalier géologique de la région. L’élévation du plateau du Colorado a en effet créé plusieurs niveaux (le plus haut : Bryce, le second : Zion, le troisième le Grand Canyon !)
Paysages magiques qui laissent un goût de perfection dans un décor naturel !
Nous quittons la pleine nature pour nous rendre dans un décor des plus artificiels : Las Vegas ! La route est longue jusque là, nous roulons des kilomètres dans le désert sans voir âme qui vive, et lorsque nous nous approchons de Las Vegas, une immense luminosité brille dans la nuit ! Les milliers de lampes embrasent l’horizon.
Las Vegas ! Mirage poussé en plein désert du Nevada, paradis artificiel avec lumières et paillettes sur le Strip où chaque hôtel est comme un parc d’attractions. Tous les genres sont permis et les décors sont si différents les uns des autres.
Nous arrivons vers 22 h 30 à l’hôtel Circus Circus. Notre arrivée dans cet immense hôtel, populeux, bruyant nous contraste avec le calme des parcs naturels ! Tant de mouvement, de monde, de lumières, de bruits m’oppressent quelque peu ! L’hôtel est très grand et j’ai l’impression de traverser une ville avec nos valises pour nous retrouver dans une vaste chambre à proximité de l’hôtel. Enfin tout redevient à taille plus humaine.
Dès que nous avons déposé nos bagages, nous voilà sur le Strip déambulant d’hôtel en hôtel, de casinos en casinos, de zones commerciales en zones commerciales ! Cette ville est incroyable, noyée de lumières, de couleurs, de monde de tout genre. Les belles filles mini jupes talons aiguilles qui ont du mal à marcher correctement, les autres beaucoup moins sexy ou apprêtées, les minces les plus gros, les blancs, les noirs, les latinos, les Asiatiques…
Première soirée où nous prenons l’ambiance du Circus, puis nous traversons le Wynn et le Encore, tous deux des hôtels très luxueux avec boutiques de marques et autres restaurants branchés, bars, clubs… Ce qui est étonnant, c’est que nous pouvons passer d’un Hôtel à l’autre par des couloirs qui nous permettent d’être dans des lieux climatisés car dehors il fait 100° F (environ 40 ° C), une chaleur étouffante ! Le décor est opulent avec jardin tropical et luxe tout alentour ! Nous entrons à peine à Treasure Island qui propose un spectacle gratuit sur un gallion devant l’hôtel. Et nous allons terminer notre soirée dans le Venitian où plusieurs lieux de Venise sont reproduits comme le pont du Rialto, la place Saint Marc et son clocher et surtout un canal intérieur de 365 m qui reproduit le Grand Canal autour duquel la galerie marchande offre de tout aux promeneurs. Il y a même un ciel sous une voûte éclairée ! Il est nuit noire à l’extérieur et nous croyons être en fin de journée à Venise. Nous décidons de dîner dans un restaurant italien avec de la très bonne cuisine !! Des gondoles sont sur le canal. Il est trop tard pour les voir naviguer ! Nous nus croyons vraiment à Venise. Bravo !
Nous regagnons notre chambre, exténués et émerveillés par tant de belles choses !

Jour 14 :
Las Vegas en plein jour ! La première chose à faire est de réserver des billets de spectacle pour le jour même au bureau de vente à 50 % moins cher! Nous choisissons d’aller écouter le groupe qui reprend les Beatles (nous en avions entendu parler en France dernièrement) et Jean Charles voulait revoir le grand magicien David Copperfield !
En attendant les spectacles, nous prenons la voiture pour aller visiter les hôtels de l’autre extrémité du Strip ! Nous voilà donc au Mandala Bay, décor raffiné exotique. Nous voulons voir le Shark Reef (aquarium géant avec requins et autres poissons) mais une queue faramineuse nous en dissuade. Nous allons donc visiter le Luxor, immense hôtel au charme égyptien. Une pyramide exacte reproduction de celle de Gizeh trône dans la ville et projette un rai lumineux la nuit. Il y a même un sphinx qui garde cette pyramide ! A l’intérieur, tout est décor égyptien ! Nous décidons de prendre un buffet lunch dans cet hôtel ! Tout est à volonté et bien cuisiné ! Cuisine américaine, mexicaine, asiatique, italienne… Tout y est ! C’est un régal !
De cet hôtel, nous nous retrouvons dans l’Excalibur, hôtel représentant un château fort moyenâgeux avec décor médiéval et toutes les variations sur ce thème ! Nous interrompons notre promenade diurne pour nous rendre à Planet Hollywood grande surface fabuleuse, des étages de magasins , du monde, du monde, des boutiques surprenantes partout ! … et notre salle de spectacle que nous avons eu un mal fou à trouver ! Rien n’est indiqué dans ce dédale de couloirs, d’étages, d’escalators qui montent et qui descendent ! Le spectacle va commencer…
4 musiciens costumés et « déguisés » à l’identique jouent très bien les morceaux des Beatles ! On y croirait vraiment ! Bons musiciens, belles voix, des moments de vidéos archives pendant les heures de gloires des Beatles. Bonne mise en scène, bonne ambiance, bon public ! Un véritable moment agréable ! Jean Charles s’offre le tea shirt du spectacle en souvenir !
Nous reprenons nos déambulations à travers les hôtels, les casinos, l’air conditionné, les spectacles de rue en jeux d’eau musical au Bellagio… raffinement d’un palais italien pour passer au Caesar’s Palace inspiré de la Rome antique. Des statues romaines, des fontaines reproduisant celles de Rome, un immense escalator courbe qui parcourt les 3 niveaux ! Grandiose !
Nous nous retrouvons bientôt dans le Paris / Las Vegas où nous retrouvons la reproduction de la Tour Eiffel où il y a un restaurant, l’opéra Garnier, l’arc de Triomphe, une façade du Louvre,… A l’intérieur, des rues parisiennes proposent leurs boutiques, son casino, toute l’ambiance est là et nous choisissons de boire un super cocktail préparé avec art par le serveur et vraiment délicieux ! Jean Charles continue à goûter toutes les bières !! Elles désaltèrent !
Après avoir repris notre voiture, nous voici maintenant au Cosmopolitain, très bel hôtel enluminé de lustres cristal que nous traversons pour nous rendre au MGM Grand où se produit David Copperfield ! Immense hôtel, il abrite le casino le plus grand du monde ! Nous arrivons non sans mal à la salle du spectacle. C’est une salle pleine qui vient voir David Copperfield alors qu’il se produit 3 fois par jour ! Mais il y a de quoi ! Le spectacle est MAGIQUE, c’est bien le cas de le dire !!
D’un calme et d’une sérénité extraordinaire, David Copperfield tient d’une main de maître tout son spectacle qu’il joue avec une extrême facilité. Il fait participer beaucoup le public avec qui il est très agréable et de vrais moments nostalgiques et humains entrecoupent son spectacle ! Que dire des « tours » auxquels nous avons assisté ?
Apparu et disparu alors qu’il était coincé sous une plaque épaisse en fer, ensuite un poster créé avec l’histoire de 3 personnes interrogées au hasard d’un lancer de balles. La 3e personne vient sur scène et écrit le nom d’une personnalité (ici, Elvis Presley) et aussitôt les écrits représentent le visage d’Elvis (offert à cette femme). De plus, tous les portables allumés de la salle ont reçu un mail de DC avec en copie le poster d’Elvis. Il a ensuite changé un papillon de papier en un vrai papillon, fait disparaître et réapparaître une oie vivante et même une peluche revenue dans un seau tenu par un spectateur en réalité ! Il a fait apparaître une super voiture en haut de piliers tenus par des spectateurs qui n’ont absolument rien senti ! Il a interrogé plusieurs personnes en leur demandant des numéros à 2 chiffres qui sont apparus sur des plaques de voiture et autres sketches tout aussi extraordinaires ! Disparu de scène réapparu dans le public, fait disparaître une dizaine de personnes qui sont aussitôt réapparues dans le public !! Enfin, beaucoup d’émotion, de surprises qui laissent coi !!
Nous terminons notre soirée en visitant de nouveau d’autres hôtels comme New York New York avec sa statue de la Liberté, le pont de Brooklyn. A l’intérieur ambiance rues new yorkaises. Nous passons au Monte Carlo où nous nous asseyons enfin pour jouer une mise de 20 dollars que nous perdons en un quart d’heure ! Mais nous sommes passés très près du jack pot de 10 000 dollars ! Nous avions les trois 7 arrêtés juste au dessus de la ligne !! Enfin nous reviendrons plus pauvres encore !
Nous reprenons la voiture au Cosmopolitain très aisément. Les parkings souterrains sont bien agencés ! Les places libres ont un témoin lumineux vert, les places occupées étant rouges !
Nous décidons d’aller manger chez Hooter qui venait de fermer ! Nous nous rabattons sur Coca’s. Endroit très sympa un peu latino qui nous sert copieusement et très gentiment !
Nous rentrons encore à 3 heures du matin, pleins de lumières dans les yeux !

Jour 15 :
Nous allons traverser la Vallée de la Mort ! Nous passons d’abord par Downtown pour voir la rue piétonne principale Fremont street qui est le cœur du centre ville et qui est fabuleuse la nuit lorsque sa voûte est toute éclairée ! A midi, ce ne sera pas le cas mais nous voyons toutes les chapelles où l’on peut se marier ! Toutes avec des styles différents ! J’ai oublié de dire que chaque hôtel a sa chapelle particulière ! Il y a même des locations de limousines blanches pour les mariés !! C’est l’esprit d’entreprise en tout genre !!
A côté de cela, nous passons devant une file d’attente où les gens vont vendre leurs effets personnels pour avoir un peu d’argent (comme un Mont de Piété)… C’est l’Amérique, Univers différents, diversité des paysages, des températures, des personnes…
C’est une bonne transition pour parler de Death Valley où nous avons culminé à 123 ° F, soit 51 ° C !!, en sortant de Las Vegas où les 100 ° F (38 ° C) sont courants et que cette chaleur est déjà suffocante ; dire qu’il y a 2500 personnes de plus par mois qui viennent vivre dans la ville ! Ce qui est critique en besoin d’eau ! Véritable difficulté à gérer ! Le Colorado ne suffit plus !
Nous nous arrêtons à Dante View, dominant la vallée de sel où il y avait une ancienne mer qui s’est évaporée ! Ensuite nous allons à Zabrisky point où toutes les montagnes environnantes sont de couleurs chaudes (tons de jaunâtre au marron). Les vues sont surprenantes ; elles sont désertiques ! Quelques malheureux cactus se dressent le long de la route, mais souvent il n’y a rien car le sol est très salé, ce qui ne permet pas la vie. Même s’il existe une faune et une flore du désert ! La chaleur devient insupportable et lorsque nous descendons de voiture la peau à l’air brûle !! Cette Death Valley est très longue à traverser (environ 250 km !) avec une petite ville sortie de nulle part Furnace Creek qui propose une restauration, musée sur le borax –matière que l’on trouve dans ces contrées-, petit ensemble d’hébergement, poste, etc. Nous en profitons pour nous rafraîchir et prendre un encas !
Nous arrivons enfin proche du Yosemite et nous nous arrêtons pour la nuit à Mammoth lakes, ville de montagne, station de ski la plus prisée de Los Angeles ! En deux heures, la température est tombée à 62 ° F ? soit 16 ° C ! Il fait même un peu frisquet ! Cela fait du bien. Aux alentours il y a des lacs et c’est un très joli coin de montagne à travers lequel nous promenons avant d’aller dîner dans un petit restaurant et retour au motel.

Jour 16 :
Après une bonne nuit réparatrice, nous partons vers le Yosemite, grand parc national très prisé des Américains et de tous les touristes qui viennent faire la côte Ouest. Paysages alpins avec pins, sapins, lacs, rivières, cascades, un plateau… et surtout des séquoias géants qui sont à mon sens la seule vraie particularité de ce parc. Deviendrais-je exigeante ? Mais en ayant vu tous les parcs plus magnifiques les uns que les autres, celui-ci me semble bien moins intéressant, même si très agréable. Nous marchons vers les 2 sites où nous trouverons des séquoias, un qui sera percé pour laisser passer des diligences, un autre qui sera déraciné et là depuis des siècles sans être en décomposition grâce au tanin qui le protège des insectes, un autre qui sera immense car il a déjà 1700 ans !! La Scenic Drive passe devant le Capitan, haute masse rocheuse qui est très prisé par les grimpeurs (escalade) car la paroi est lisse et bien élevée. Pause photo et une autre pause bien agréable au bord de la Yosemite River pour piquer une petite tête rafraîchissante.
Des kilomètres nous séparent encore de San Francisco et nous voilà repartis pour les avaler et faire une toute autre partie de notre si beau voyage ! Nous allons enfin arriver sur le bord du Pacifique ! Nous nous arrêtons pour dîner et nous recherchons ensuite un motel (excessifs dans cette partie de l’Amérique car en bordure du Yosémite). Nous nous arrêtons enfin à Merced près d’accès d’autoroute, après des péripéties sur la route et notamment un grave accident qui a bloqué toute la circulation et qui nous a menés sur les routes secondaires en pleine nuit pour pouvoir continuer vers San Francisco ! Ce n’est pas le top niveau bruit mais la chambre est spacieuse et cela nous permettra peut être de ne pas faire une grasse matinée ! car nos départs sont les plus tardifs à chaque motel !!

Jour 17 :
San Francisco reste à des centaines de kilomètres. Nous voilà repartis donc ! Enfin, je profite des longues distances pour dormir aux côtés du chauffeur mais lui, il est vraiment extraordinaire car jamais il ne se repose !! C’est une force de la route !! (et moi pas du tout !). A tous les deux, on fait une bonne paire, mais c’est parfois pénible pour ce super Jean Charles !! Impossible de résister à mes assauts de sommeil !! Avec moi, l’Amérique aurait été visitée de moitié !!
Après 250 km, nous arrivons à Berkeley, Oakland Bay Bridge, pont gigantesque qui nous donne un accès au Downtown de San Francisco ! Nous y sommes ! Il fait beau et nous distinguons parfaitement l’île d’ Alcatraz et le Golden Gate Bridge, si particulier avec sa couleur rouge !! Nous sommes en plein downtown où surgissent les gratte ciels et la tour pyramidale. En recherchant la Scenic Drive 49 miles qui traverse San Francisco en passant par les points les plus touristiques de la ville, nous tombons sur China Town en plein sur Grant Avenue ! Arrêt et promenade dans ce quartier chinois aux nombreuses boutiques et shopping ! Cela fait du bien d’être dans une ville qui semble humaine après toutes ces contrées sauvages et Las Vegas, démesurément artificielle !!
Nous en profiterons pour faire une séance de réflexologie chinoise pendant 30 minutes. Séance agréable, professionnelle et tonique !! Surtout pour Jean Charles qui a été massé par un jeune chinois énergique !
Malheureusement, malgré une course de Jean Charles pour remonter jusqu’au parcmètre, un PV attendait sur le pare-brise pour dépassement horaire (5 minutes et 58 dollars !!). Ils sont draconiens ici et les tarifs sont exorbitants !! Nous trouvons enfin un panneau indicateur bleu qui signalise la Scenic Drive 49 !! Nous la perdrons régulièrement et la perdrons tout aussi régulièrement ! Ces Américains ne sont pas forts pour la signalisation.
La 49 nous mène à travers Russian Hill et Nob Hill avec leurs rues qui montent et descendent, notamment Lombard Street avec ses virages à 60 °, fleuris et plongeants. Nous traversons le quartier Présidio et son parc au bord de l’Océan jusqu’à Fort Point d’où l’on découvre le Golden Gate dans toute sa splendeur. On longe ensuite la côte à la recherche de notre motel qui se trouve à côté du Golden Gate Park, à 400 m de l’Océan. Le quartier est excentré mais propose un service de tram qui va vers le centre ville. Evidemment, nous ne le prendrons pas mais nous l’entendrons passer !!
Nous allons tester la température de l’eau sur la plage : elle est presque glacée !! C’est dommage car le sable est fin. Jolie plage !! Nous longeons en voiture les falaises bordant l’Océan et nous prenons le Golden Gate pour aller faire un tour dans Saulito, petite ville qui a connu l’essor du mouvement hippie. Les gens continuent à vivre dans des maisons bateaux bariolées et de tous styles amarrés à des pontons fleuris ! Très particulier comme endroit et très attrayant, sauf en cas de mauvais temps où on peut imaginer tous les bruits et les remous alentours !!
Nous nous dirigeons ensuite sur le Mont Tamalpais pour tenter de voir le coucher du soleil sur un superbe panorama de San Francisco avec vue à 360 ° ! Après plusieurs miles de montée et encore un sentier, nous arrivons au dessus d’une plaque de nuage à couper au couteau ! Nous ne voyons rien de San Francisco ! Quelle déception car le peu que l’on voit parfois est magnifique ! Le découpage des côtes sur l’Océan, les lumières de la ville, cela aurait dû être magique !! Tant pis !
Nous allons manger dans un restaurant super sympa, avec ambiance mexicaine (mais pas trop) et une excellente cuisine ! Nous terminerons notre soirée dans les rues du quartier gay (Castro) après avoir été dans le Fisherman Wharf : plus personne dans les rues, alors que cela grouille la journée !! Nous promener sur Castro nous vaudra de croiser un homme nu en chaussures qui allait tranquillement et qui s’est arrêté faire la conversation !! Quel pays !!

Jour 18 :
Nous nous réveillons à San Francisco ! De nouveau partis à la recherche de la Scenic Drive 49 qui nous promènera dans Golden Gate Park, très joli poumon vert de cette grande ville ! ambiance asiatique, lacs, promenade en barques, etc. Nous traversons ensuite Union Square en centre ville avec le City hall, l’Opéra et nous retournons dans le quartier chinois en passant par le Dragon Gate. Nous allons manger dans un super restaurant chinois au 6e étage d’un immeuble standing ! Superbe restaurant avec superbe vue, service exceptionnel et cuisine exquise !! Une halte très agréable !!
Après ce repas extraordinaire, nous traversons le quartier italien, matérialisé par les couleurs du drapeau italien sur chaque poteau de la ville et nous prenons plaisir à reprendre la Lombard Street. C’est dommage qu’en photo les dénivelés des rues ne se voient pas car c’est vraiment surprenant ! Nous nous rendons à la Fisherman Wharf en passant les belles maisons de style victorien dans le quartier de Pacific Heights, les boutiques de luxe dans Cow Hollow , arrêt à la Coit Tower, en forme de lance d’incendie. Belle vue sur San Francisco, belles fresques dans la tour qui rappellent les scènes de la vie du début du XIXe S.
Nous voici enfin à Fisherman Wharf en plein jour ! Il y a donc beaucoup de monde. Nous allons voir les colonies d’otaries qui se pavanent au soleil sur des barges ! Impressionnantes ces masses les unes sur les autres !! Quelques unes nagent, c’est dire la température de l’eau !!
Shopping où j’achète une veste polaire car l’air est très frais, promenade, spectacle de rue marrant (2 acrobates interpellent le public) et nous rentrons sur le motel pour une soirée moins tardive que la veille. Nous voulons profiter de ce second coucher de soleil, alors nous montons à Twinn Peaks. Beaucoup ont fait comme nous, la vue est superbe mais toujours en dessous des nuages !! Proche de notre rue, nous traversons un endroit branché et nous avons envie d’un dernier verre qui se terminera autour d’une super pizza dans un pub sympa qui propose jeu de fléchettes ! Cela nous mènera encore jusqu’au petit matin !! Super soirée pendant laquelle j’ai perdu les 3 parties !

Jour 19 :
2e matin à San Francisco ! Nous devons repartir mais avant je veux aller visiter la Mission Dolorès, bâtiment le plus ancien de San Francisco qui a résisté au tremblement de terre de 1906. Premier endroit habité par les Espagnols pour évangéliser les Indiens. Ce fut très grand (plusieurs bâtiments). Il reste l’église (d’origine), la cathédrale restaurée après 1906, un musée et le cimetière de la mission. Ce sera Ma visite religieuse de ce voyage car ici, il n’y a pas de culture dans les bâtiments religieux… Il y a bien des églises, mais très récentes, sans l’âme des vieux bâtiments de notre ancien monde.
Nous prenons la route 1 qui jouxte la côte Pacifique en direction de Los Angeles. Nous passons par Monterey, ville balnéaire très agréable où nous reverrons une colonie d’otaries accompagnées par des pélicans sur la Fisherman Wharf. Nous ne visiterons pas l’aquarium qui est pourtant côté par le guide, mais une amie me l’a déconseillé. 0n passera par la Cannery Row, par Pacific Road pour rejoindre une route privée et payante : la Scenic Road 17 miles qui nous mènera à travers des terrains de golf et autres points de vue sur l’Océan jusqu’à Carmel, petite ville balnéaire pour gens riches… De magnifiques demeures bordent la route (ancienne maison de Clint Eastwood par exemple) et une très jolie plage de sable blanc s’offre à nous. Mais vraiment, il fait encore trop froid !! Personne n’est dans l’eau !! à part quelques surfers parfois sur la côte ! Le centre de Carmel présente des boutiques luxueuses,… Ville musée semble-t-il…
Nous continuons jusqu’à San Siméon le long de 150 kms de falaises embrumées qui virent… Il faut presque 3 heures pour traverser cette interminable route à 40 miles/heure, soit environ 50 km/h !! Nous décidons de nous arrêter à San Siméon, après avoir vu une colonie d’éléphants de mer qui se pavoisaient sur une plage de sable en contrebas de la route. Il y a un parc hôtelier important proche de la demeure luxueuse de Hearst, magnat de la presse et des médias du début du XXe S qui a été offerte à l’Etat de Californie à sa mort. Nous irons la visiter demain matin. Nous dînons et retour au motel.

Jour 20 :
Nous visitons comme prévu ce « ranch » ou Casa Encantada où Hearst invitait toute le mondain de son époque. La construction de ce « château » a duré une vingtaine d’années au dessus de Saint Siméon. Hearst affectionnait ces terres appartenant à son père et a construit ici un lieu de style méditerranéen. Chaque pièce (ornementale, vaisselle, plafonds, tentures, statues, sols, meubles, argenterie, matériaux pour piscine, etc…) Tout est ancien, récupéré de châteaux français, espagnols ou italiens des XIXe, XVe, XVIe, XVIIe, XVIIIe Siècles !! C’est fabuleux ! Les piscines sont immenses et magnifiques ! Tout est en marbre et fastueusement décorées. Piscine extérieure (Neptune) et intérieure !! La visite est trop courte : seules 4 salles sont présentées : salle de conversation, de dîner, de fumoir, de jeux de billards… L’extérieur est à visiter seuls… Très belle vue sur l’Océan, jardins magnifiques…
Après cette visite dans un monde luxueux, nous repartons vers Santa Barbara, fameuse ville de ma période télé (il y a bien longtemps… !!!) où se déroulait ce feuilleton sans fin !!
C’est une jolie ville sans gratte ciel qui nous accueille… dans laquelle nous tentons de suivre une cross town indiquée de temps en temps, et que nous perdons très régulièrement !! comme à San Francisco. Nous passons dans des rues bordées de très belles maisons individuelles…On imagine croiser des Desesperate Wifes Houses… Nous avons du mal à trouver le centre ville et enfin nous empruntons la State Street où nous faisons un arrêt pour lécher les vitrines des magasins luxueux… avant de nous promener sur le Stearns Wharf (ponton en bois d’1 km) qui abrite des colonies d’otaries, phoques et pélicans !!
Une pause sur la plage de Santa Barbara s’impose. Nous prenons le soleil mais pas question de mettre un pied dans l’eau, toujours trop fraîche !! Quelques personnes osent !! Bravo !!
Nous reprenons cette fameuse cross town avant de partir vers Malibu, avec un premier vrai bouchon depuis le début de notre voyage (sauf celui du Yellowstone, mais ce n’était pas un problème de circulation !!)… Nous nous arrêtons avant Malibu, dans une ville sans intérêt Oxnard, si ce n’est que les motels doivent être bien moins chers !! Nous en trouvons un et nous partons passer la soirée à Malibu (environ 45 minutes de route) où nous espérons passer une soirée agréable… Nous avons droit à un très beau coucher de soleil sur le Pacifique que nous longeons, côte parsemée de roches et de bandes de sable, très proches de la route : sans intérêt !!
Enfin, nous arrivons et voyons nos premières beach houses sur pilotis ! Magique ! comme dans les films ! Nous essayons de nous approcher de la côte pour aller voir de près ces maisons mais il est très difficile d’y accéder ! Tous les accès sont privés ! Fabuleuses maisons qui ont pris l’accès à l’eau ! Enfin, nous arrivons à passer par un portail et nous faisons une promenade romantique en traversant ces jardins non fermés qui longent les rochers avec petits accès de sable sous une eau tumultueuse !!
Nous cherchons, en vain, le centre de Malibu et nous passons des miles devant des bâtisses somptueuses, des indications de plages, mais absolument pas de Downtown (que nous trouvons enfin et qui n’abrite que des administrations !!). Nous retournons sur nos pas, déçus, et nous nous arrêtons dîner dans un super endroit à flanc de montagnes qui sert un poisson délicieux !! Nous reprenons la route pour nous reposer enfin !!

Jour 21 :
Malibu, le retour ! Nous repassons devant ces maisons en bord de mer, nous relongeons les merveilleuses villas. Nous faisons un arrêt sur une plage de Malibu où nous imaginons Pamela Anderson ! Immense plage avec maîtres nageurs sauveteurs en haut de leur vigie, mais pas de Pamela Anderson ! Le sable est magnifique et l’eau encore bien froide ! Nous prenons ensuite la Malibu Canyon Road qui devrait nous faire passer dans les Montagnes de Santa Monica avec de super vues sur l’Océan et sur Los Angeles !! Nous n’en verrons qu’une ! Peut-être nous sommes nous égarés sur cette route en pleine montagne pelée et nous arrivons à L.A. par le nord HighWay 1 que nous emprunterons jusqu’au quartier de Hollywood ! Nous chercherons, sans succès, les lettres blanches mythiques d’HOLYWOOD en flanc de colline !!
Nous trouvons malgré tout Hollywood Boulevard ! Nous trouvons à nous garer gratis ! ce qui relève de l’exploit dans ces villes américaines ! dans une parallèle à Hollywwod Blvd ! Nous sommes au cœur de ce lieu si célèbre ! Nous nous promenons sur The Walk of Fame où 2454 étoiles d’artistes qui ont fait ou font l’Amérique sont parsemées sur le sol en lettres de bronze ! Nous nous arrêtons au Chinese Theatre avec son parvis d’empreintes de mains et de pieds d’artistes (environ 200) ! Nous passerons devant le Hollywood Roosevelt Hôtel de style Art Deco, El Capitan Theatre, de style colonial, l’Hollywood Museum, l’Egyptian Théâtre, le Capitol Tecord tower, premier édifice circulaire construit dans le monde (en forme de disque), le Pantages Theatre qui a célébré le premier la cérémonie des Oscars !!! etc…
Après cette vision du monde artistique, nous cherchons un motel dans ce quartier qui n’est pas loin de l’accès à Universal Studios (Jean Charles maîtrise les Directions !!). Le premier motel visité sera le bon !! Le quartier est thaï et le personnel du motel semble très vigilant !!
Nous voilà repartis faire nos découvertes et nous suivons l’itinéraire des bus de touristes (dont j’ai eu le plan à l’office de tourisme). Nous allons donc vers Sunset Boulevard, le rendez vous des célébrités sur Sunset strip ! où nous nous arrêtons prendre un encas dans une locomotive restaurant ! Super ambiance ! Hollywwod quoi !! Nous poursuivons devant l’Hotel Château Marmont, Sunset Plaza, tous les lieux super côtés de L.A. Nous arrivons d’ailleurs à Beverly Hills : le summum du luxe ! Villas fastueuses, jardins magnifiques, pelouses de rêve, parcs verdoyants ! Nous errons à travers les maisons individuelles à flanc de montagne, Magnifiques !! Nous passons devant les hôtels qui ont accueilli toutes les stars de ce monde et qui continuent ! (Beverly Hills Hotel) ; Nous nous arrêtons et arpentons Rodéo Drive, la rue où les boutiques de luxe rivalisent ! Celles qui avaient refusé et ensuite accepté l’entrée à Pretty Woman !! qui arrivait tout droit du Regent Beverly Wilshire Hotel que nous prenons en photo !! Encore en plein film, mais nous nous rêvons devant les vitrines !! Nous nous sentons même un peu pauvres, surtout en fin de séjour !!
Nous allons ensuite à Venice, petite ville très vivante où toutes sortes de gens présentent leurs talents sur le front de mer : musique, chant, tatoueurs, musiciens en tout genre, sportifs –terrains de basket dans la rue, skateborders, etc-. Beaucoup de monde se baladent au milieu de ces présentations et les boutiques souvenirs où je prends un ensemble de sports 3 pièces !! Il y a pas mal de personnes dans la précarité, des sans abris, des handicapés, des junkies…
Après avoir déambulé sur ce front de mer, nous rejoignons Santa Monica, station balnéaire de Los Angeles beaucoup plus aisée. Nous nous promenons sur la Pier, joli ponton de bois qui abrite des restaurants, un Luna Park, et beaucoup d’artistes qui caricaturent, qui écrivent les prénoms sur grain de riz ou façon chinoise, qui modèlent les visages, et… Nous voulons manger à Bubba Gump (conseillé par Pascale à Monterey) près de la plage mais il est bondé !! 1 heure d’attente ! Alors nous changeons d’optique et allons flâner dans la 3e street qui est une rue commerçante et très animée. Nous y mangerons grec au son d’une musique accompagnant des danseurs rap ou autre musique latina à la guitare. Il y a du talent dans ces rues !
Nous devons nous réveiller de bonne heure le lendemain pour aller à Universal Studios, surtout que c’est un dimanche et qu’il y aura du monde ! Nous rentrons sagement au motel.

Jour 22 :
Debout de bonne heure et départ pour Universal Studios !! Une sorte de Disney pour adultes ! avec des attractions sur le thème de films et nous commençons par « La momie », avec un roller coaster (montagne russe) ! Grandes sensations ! Nous allons ensuite faire l’Attraction du parc : Tranformer ! Là, nous évoluons dans un monde de destruction où des machines veulent notre perte, Transformer veut nous sauver !! Monde virtuel où nous sommes dans le film, véritablement !! et participons à cette guerre !
Définitivement sauvés, nous vivons l’Aventure dans Jurassique Park ! Les décors sont fabuleux ! Nous sommes sur l’eau et nous croisons toutes sortes de dinosaures qui nous veulent parfois du mal ! De l’eau et des frayeurs !
Ensuite, nous nous reposons de nos fortes sensations par des spectacles intéressants dont le premier est Terminator ! Nous sommes dans le futur et Schwarzenegger nous sauve une fois de plus d’une fin du monde avec son fils !
Un spectacle sur les animaux acteurs a été très agréable et amusant ! Nous avons vu des chiens qui obéissent au doigt et à l’œil (à la voix aussi !), des chats, des hamsters, des oies, des poules, Babe le cochon, enfin tous les animaux qui ont participé à des films ! même des oiseaux ! Extraordinaire !
Le spectacle sur les effets spéciaux est le plus décevant de tous ! On comprend mieux comment cela se passe, mais du coup cela perd de la magie !
Un autre spectacle sur Shrek est très divertissant ! Nous ressentons toutes les sensations comme si l’on faisait partie du dessin animé. Intéressant !
Le dernier spectacle sont les Blue Brothers (superbes voix et physiques de l’emploi !) avec 2 personnes qui viennent compléter leurs chants tous très connus !
D’autres attractions nous ont amusés. Les Simpsons où nous accompagnons la famille dans une voiture volante dans un parc d’attractions et nous risquons notre vie à chaque descente vertigineuse, accident et autres ! car là encore, on nous veut du mal (comme aux Simpsons !!) Tout le monde sort indemnes de ce voyage !
Nous passons aussi dans la maison des horreurs où des acteurs vivants passent leur temps à vous faire peur au milieu de bruits, de sons effrayants, des cris des visiteurs,etc.. Certaines surprises effraient vraiment !!
Nous avons participé aussi à Water World ! comme une suite du film de la fin du monde. 8 acteurs dont un qui ressemble vraiment à Mel Gibson et 1 héroïne, sa fiancée ! Beaucoup de rebondissements, de guerre et d’eau pour les spectateurs !
Voilà je pense que je n’ai rien oublié ! Arrivés vers 9h30, nous sortons vers 17 h en ayant tout fait ! Organisation Blanc !! Bravo !
Après un repos bien mérité au motel, nous repartons dans le downtown de Los Angeles. C’est le centre très ancien de L A qui reste très mexicain avec sa vieille place et son kiosque au centre. Nous avons la chance de voir des Mexicains en costume traditionnel d’Indiens Incas. Prise de photos de la plus vieille église de L A.
Superbes gratte ciels éclairés dans le crépuscule. C’est très beau ! Nous reconnaissons la tour du City Hall qui avait été attaquée dans Mars Attacks ! Visite nocturne du Downtown avant de repartir à Santa Monica pour manger à Bubba Gump ! C’est dimanche soir, il y a moins de monde et nous passons une excellente soirée avec Margarita, musique, super serveuse qui nous explique tout, et un repas exquis !! Un vrai régal au bord de la plage ! Cadre idéal, ambiance réussie ! Nous terminons la soirée à flâner dans la 3e rue avant de rejoindre le motel. Desigual aura raison d’une très belle chemise pour JC qui lui va très bien !

Jour 23 :
Nous devons quitter LA pour nous rendre à San Diego. Ca sent la fin du voyage ! Nous repassons sur Hollywood, Sunset bld, etc pour rejoindre la direction de San Diego. Des kms encore avant d’arriver dans cette ville où le temps est nuageux. Nous qui pensions que de nous approcher de la frontière mexicaine, nous serions sous la chaleur ! Pas du tout !!
La température avoisine à peine les 72 ° F (soit environ 23° C ) pour piquer une tête dans le Pacifique, il y avait mieux comme beau temps !
Nous trouvons l’hôtel que nous avons réservé sur Internet, nous déchargeons et direction le Mexique en espérant trouver le soleil !! Tijuana à la frontière mexicaine est très proche et c’est le même temps qui nous attend ! Parking de 10 E pour la journée (ou moins)… Nous traversons la frontière à pied et nous nous retrouvons à Tijuana, petite ville dite plus riche que le reste du pays alors que, en comparaison avec sa voisine en Californie, c’est vraiment pauvre ! On se retrouve sur une passerelle avec Tijuana d’un côté et ses rues sales et les passants ou vendeurs « raccoleurs » et San Diego et ses rues et ses immeubles entretenus.
Nous gagnons le centre à pied et nous nous arrêtons déjeuner dans un petit restaurant mexicain dont la serveuse nous a proposé une Téquila alléchante ! Repas typique, pas très goûteux mais intéressant… 2 clients mexicains demandent à écouter des chansons proposées par des mariachis ! Et nous voilà transportés au fin fond du Mexique !! Après cette pause, nous déambulons entre ces boutiques fourre tout et nous arrêtons dans un magasin de santiags pour en voir pour mon frère Daniel ! Nous en voyons de très belles et il n’est pas l’heure pour lui envoyer un sms ! Nous décidons d’en essayer, mais essayer c’est adopter !! Et nous voilà repartant avec nos 2 paires de Santiags ! Dur dur pour le porte monnaie, surtout que la mienne est en peau d’iguane et celle de Jean Charles en élan… !Pour se remettre de cette dépense, JC s’arrête chez un barbier qui prendra un soin tout particulier à réussir son rasage/coupe/massage de tête ! Grand moment de détente pour lui ! Moi, j’ai eu droit à un petit essai de massage car le barbier voyait bien mon air envieux !!
Nous retournons en taxi jusqu’à la frontière (des pièces pour mon frère !) et San Diego en downtown (surtout la 5e avenue, animée jusque tard dans la soirée, ancienne rue de maisons closes, transformées en restos, bars, boutiques en tout genre… Ensuite, virée à Seaport Village en passant par l’Embarcadero où nous verrons le porte avions le MidWay (devenu musée). Nous promènerons sur le front de mer de Seaport, promenade agréable mais qui manque de mouvement ! Il y a bien des restos ouverts mais trop tranquilles… Nous aimons le mouvement !
Retour et dîner chez Denny’s, juste en face de notre motel, qui est ouvert 24 h sur 24 ! Personnel sympa, bonne ambiance et délicieux plat de légumes qui compense avec les protéines du restaurant mexicain de ce midi !!

Jour 24 :
Grasse matinée avant de partir pour Seaworld , parc d’attractions aquatique et sur le chemin, nous nous arrêtons sur une superbe plage du Coronado. Nous avons emprunté un pont long de 3 km et demi avec vue étendue sur San Diego et mesuré la température de l’Océan ! Toujours aussi frais !! De si belles plages avec une eau si fraîche et un voile quasi permanent de nuages qui voile le franc soleil ! Une température de l’air à 22, 23° C ! Il fait actuellement 34° C à Tarascon !!
Arrivée à Seaworld où nous réussissons à avoir une ristourne alors que l’on ne savait pas qu’il il y avait des billets combinant Universal Studios et Seaworld ! Toujours ça de pris ! Et nous voilà repartis vers de nouvelles aventures ! En fait, il n’y a que 2 attractions à faire (un bateau circulaire d’où nous sortons détrempés dans un parcours ponctué de chutes d’eau diverses... et un courant parfois tumultueux !! et un roller coaster qui aura pour utilité de sécher un peu nos vêtements tant la vitesse est importante !). Nous prendrons aussi une nacelle pour survoler les environs de San Diego dans laquelle nous resterons bloqués presque une demi-heure au crépuscule et très haut au dessus de l’eau ! Pas du tout agréable car il fait de plus en plus frais et nous n’avons pas pris de veste ! Une dernière sensation dans un « avion » qui mous mène au dessus du cercle polaire pour voir les animaux qui y évoluent (et autres sensations de danger, crash, etc..). Nous nous retrouvons ensuite face à des aquariums où évoluent des baleines blanches belouga, des otaries, et autre banquise où nous voyons toutes sortes de pingouins et 2 ours polaires qui vont et viennent !!
Entre temps, nous avons assisté à plusieurs spectacles avec des orques (un en matinée et façon rock le soir !). Magiques ces shows à l’américaine, du son, des écrans et des exercices de grande qualité ! Le cirque de la mer est très coloré et animé ! Le show avec les animaux de compagnie est très enlevé ! Beaucoup d’humour !! Double show avec les lions de mer (matin et soir) toujours plus enlevé le soir ! et autres animaux aquatiques (tortues, étoiles de mer, dauphins, requins etc… Juste une énorme cuisse de dinde à partager (Bienvenus les Obélix !!)
Avant de partir, nous assistons à un superbe feu d’artifice et nous retournons chez Denny’s pour y prendre un repas bien complet ! Le patron est charmant et surtout très utile ce soir là car il nous a averti des lumières de la voiture laissées éclairées et nous a ramenés le polaire de Jean-Charles sur le parking du motel !! (qui se trouve fort heureusement juste en face !!)

Jour 25 :
Ultime journée en Amérique ! Nous la commençons par une visite à l’immense zone d’outlets du Sud de San Diego (juste en face du Mexique !). Superbes boutiques, zone village très propre, c’est agréable de déambuler dans tous ces magasins ! Penser que ces pauvres Mexicains qui vivent à 5 miles d’ici survivent dans leur pays, c’est très triste ! Mais nous, en bons Européens Français, nous sommes là pour profiter des prix d’usines que proposent ce style de magasins ! Et nous repartons quelques heures après avec des achats, des achats, des achats ! Le porte monnaie hurle ! mais c’est la carte qui prend le relais silencieusement !!
Après avoir tout déposé dans notre chambre de motel, nous allons ensuite prendre notre seul bain dans le Pacifique de notre périple ! Le ciel est toujours voilé (il fait 22° C à l’extérieur, l’eau à 18° C). Nous choisissons une plage de la Jolla, très beau quartier de commerces de luxes et ultra résidentiel ! Toutes ces belles maisons, ces palmiers, cette tranquillité, ce bleu sur le vert luxuriant, cela ressemble à La Floride (dixit Jean Charles). La côte est sableuse mais aussi rocheuse parfois. Une anse surveillée nous accueille : il y a des rouleaux puissants et le fond est rapidement là ! Notre bain sera bousculé !! De fortes vagues, des algues tout autour et de jeunes surfers qui s’éclatent sur ces rouleaux… Petit somme réparateur après un bain frais mais agréable car la t° est quasi identique dans l’eau qu’à l’extérieur ! En tous les cas vivifiant !!
Ensuite, nous prenons la précaution d’aller confirmer nos vols et nous voilà en plein aéroport de San Diego (qui est en plein centre ville !!) Heureusement car j’apprends que notre vol ne décolle pas de cet aéroport, mais d’un autre à une cinquantaine de kilomètres !! Catastrophe ! L’hôtesse qui s’occupe de moi est très gentille et devant mon désarroi, réussit à annuler le vol du lendemain pour Los Angeles et nous « récupère » sur cet aéroport pour un départ plus tôt car il n’y en a pas à d’autres horaires ! Nous réalisons combien il a été prudent d’y aller aujourd’hui ! Demain, cela aurait été un sérieux couac ! A perdre notre vol LA/Francfort !!
Nous nous arrêtons ensuite en Old Town, village d’Etat qui a gardé toute l’âme mexicaine d’un pueblo ! Boutiques, bars, restaurants dans un cadre très agréable aussi, ambiance musicale (mariachis) et ultimes margaritas mexicaines au bar du plus grand restaurant Casa de los reyes !
Nous décidons de passer notre dernière soirée dans le Downtown, à la recherche de délicieux steacks à l’américaine ! Après avoir arpenté la 5e rue, notre choix s’arrête dans un resto « Marble House », ambiance maison close (avec serveuses en guêpière et bas résille ! mais Jean Charles n’y est pas sensible !!), chanteur au piano avec superbe voix chaude ! Ecran qui montre des images des Jeux Olympiques et une très bonne bouteille de vin pour accompagner 2 viandes exquises !! Nous dérogeons à notre tournée de cheese cake américains pour goûter une banane flambée accompagnée de glace vanille et de cake à la pistache !! Un véritable délice !! Soirée réussie !
Tentative du dernier verre dans un pub irlandais, mais je garde le bon goût de ce vin et je ne veux pas le gâcher !
Retour au motel et préparation des valises ! Nous avons surestimé la capacité de nos bagages à absorber tous nos achats !!

Jour 26 :
Voilà, c’est le Jour du Départ !! Les valises sont –presque- prêtes ! Il faudra nos 4 mains et plein d’astuces pour réussir à caser tous nos souvenirs !! Nous partons tranquillement à l’aéroport où nous attendent d’autres « mauvaises » surprises.
Tout d’abord, il faut rendre la voiture de location qui nous a rendu de très bons services ! Et là, le « vérificateur » nous facture 2123 dollars !! Alors que nous nous attendions à environ 900 ! Bataille pour faire vérifier cette facture, d’adjoint en adjoint, il faut traiter avec le Directeur ! Encore une perte temps importante (très dommageable, si nous étions « justes »…). Arrivés à l’enregistrement des bagages, l’un est bien trop lourd ! Il est vrai que j’y ai mis 3 petites bouteilles de sable de Monument Valley et 2 pierres du désert de la Vallée de la Mort ! Un surplus de 120 dollars nous est demandé !! Encore un contre temps pour récupérer les bagages et vider la valise trop lourde pour en rajouter dans nos sacs à main !
Je décide de prendre aussi ma trousse avec l’épilateur et dois demander à une hôtesse si cela va être accepter à bord (avec toute la surveillance américaine depuis le 11 septembre !).
Nous repassons et super ! les 2 valises sont au maximum de leur possibilité (soit 23 kgs chacune !) mais c’est le passeport de Jean Charles qui pose maintenant problème ! Il ne passe pas bien dans le lecteur de bande magnétique (il faut dire qu’il a beaucoup voyagé !!). L’hôtesse essaie manuellement, en vain ! Heureusement, une bonne âme réussit enfin à le faire passer ! C’est le tour des vérificateurs des bagages à main ! Et là, encore un couac car ils veulent vérifier le contenu des bouteilles de sable ! Au cas où j’aurais camouflé de la drogue !! Enfin, nous sommes –encore bien à l’avance- dans la salle d’attente en partance pour Los Angeles et prenons un petit encas pour patienter. J’en profite pour terminer ce rapport… J’avais 2 jours de retard. L’avion a même 1 heure de retard !
Nous avons fait les comptes : soit plus de 9700 kms éveillés !! Un peu moins pour moi, mais j’étais à côté du super conducteur qui nous a menés à travers toutes les situations sans encombre ! Sacré conducteur ! (Sacrée acolyte !)
Et surtout Sacré Voyage !!

Voir plus

Vue du ciel, une oasis dans le désert.. Oasis étrange, colorée mais sans verdure... Du jamais vu. Au loin, une bande de bâtiments imposants se dessine... Puis des maisons,beaucoup de maisons... Elles semblent si petites vues d'en haut... Elles sont parfaitement alignées, ordonnées... Voilà là une disposition très américaine finalement, presque militaire... Puis plus rien, rien d'autre que l'aridité du désert à perte de vue....
L'avion se pose enfin (A/R Toulouse/San francisco-Lufthansa A380- puis SFO/Vegas -via Virgin America- env.610euros/personne, achat en ligne, avec booking.com, cf notre hôte), nous touchons au but... La fatigue se fait sentir mais l'excitation est là, plus présente que jamais. Nous nous rapprochons de notre rêve... Que dis-je, du Saint Graal!
Sortie de l'aéroport : rapide et efficace, ils sont biens organisés ces américains !! Direction l'hôtel, mais par quel moyen ??? Bus ? Mini-bus ? Non, le taxi (quand tu es à Rome, fais comme les romains) ! Voyage palpitant... Nous empruntons une voie rapide, et au bout de quelques minutes, le Strip apparaît enfin... Ses hôtels... immenses, majestueux, même "de dos"...

Nous les contournons dans un premier temps puis nous rentrons dans le vif du sujet... les yeux écarquillés et le souffle coupé ! Tout est plus grand, plus beau, plus.... impressionnant que sur les photos (forcement)... Le Strip de Las Vegas... Saperlipopette... Oh my gosh !!!!! Nous y sommes !!! "Welcome to Fabulous Las Vegas"...!!! Tout est dit...

Hôtel Flamingo (3555 South Las Vegas Boulevard - Las Vegas, NV 89109, États-Unis), terminus, tout le monde descend !! Nous réglons le taxi (env 20 $).. c'est alors que me revient une réplique tout droit sortie du dessin animé Madagascar 1 : "[...] et file un pourboire à ton chauffeur de taxi, il a pas d'tune" (dixit Marty le zèbre).. Je m'exécute, bien évidemment...

Il est un peu plus de 19h. Malgré ce que j'ai pu lire sur certains forums, le check-in est rapide (le check-out le sera encore plus).. et la réceptionniste nous a à la bonne!!! (the french touch...maybe)... "Is it your first time in Vegas?"... "Yes!!!"... Profitons-en pour poser la question fatidique : "do you still have a strip view room??" (pour les chambres avec vue sur le strip, la règle est la suivante : premier arrivé ,premier servi!!!)... "hum...wait a minute"... Nous attendons... Puis elle regarde la petite (Lilou, 7 ans, globe-trotteuse en herbe), nous regarde, sourit et nous donne enfin le précieux sésame... Hallelujah!!!!

Type de chambre : "Go LUXURY with View" ,réservée avec offre promotionnelle directement sur le site du Flamingo (chambres également accessibles par le biais de prestataires tels que ceux présentés par notre hôte !! Attention, paiements bien plus sécurisés via les intermédiaires que sur les sites américains des hôtels d'où résultent bon nombre de fraudes à la carte bleue, j'en ai d'ailleurs fait les frais ! A méditer..).

Description: chambre design entièrement rénovée, ornée de 2 lits King Size "de compétition "(la literie est d'une qualité incomparable, on passerait ses journées au lit, si si !!!), une immense baie vitrée (avec rideaux électriques s'il vous plaît) qui s'étend sur toute la largeur de la chambre... Autant dire que du 24e étage, avec une vue fulgurante sur le Caesar Palace (coucou Céline) et les fontaines du Bellagio, c'est la grande classe !!! On en prend plein les mirettes... ouf.... grosse claque... Je me pose sur une chaise, je suis à Las Vegas, tout est parfait.. Et cette vue, c'est sûr, je ne l'oublierai jamais...(by night, je ne vous en parle même pas!!!)

Vegas la belle, Vegas la palpitante... Vegas qui vit aussi bien le jour que la nuit...
Vegas, ses hotels insensés qui pour certains sont de véritables villes dans la ville... Nous avons ainsi goûté à la folie de New York (hôtel NY NY, qui dispose d'un roller coaster impressionnant, à tester sans modération !!), visité (ou re-visité) Paris (hôtel Paris), Venise(hôtel Venetian, peut être le plus marquant) et fait un petit détour en Egypte (hôtel Luxor)... Nous avons également traversé la brousse/la jungle (hôtel MGM Grand, en travaux malheureusement), et avons vibré au rythme des combats de chevaliers du Moyen-Age à l'hôtel Excalibur (ne pas rater le diner-spectacle "Tornament of Kings" du dit hotel, tix4tonight.com, acheter les tickets sur place, en moyenne 50% de réduction !!!).
Vegas l'époustouflante... Vegas ville de la diversité : ses attractions (pour petits -hôtel Circus Circus notamment- et grands), ses casinos, le cliquetis continu de ses machines à sous (folklore local, pratiqué 24h sur 24), l'ambiance hétéroclyte et bon enfant qui y règne constamment, ses wedding chapels (autre folklore local qui tient ses promesses)... Vegas, reine de la nuit... ses spectacles, ses excès ???? (chuuuuuuuttt.... pas vu pas pris !!)... Non !! Vegas la sublime... aux yeux des grands, comme des petits (et oui, comme quoi, il ne faut pas écouter tout ce qui se dit !!!)
Vegas vous prend, Vegas vous charme... On la rêve, on la désire et au final, on ne l'oublie pas... GOD SAVE LAS VEGAS!!!!!!

Voir plus

Arrivés au comptoir des enregistrements bagages, toutes les demandes esta étaient accordées sauf celle de mon mari. Course dans l'aéroport pour trouver une borne pour refaire une demande. Celle ci faite, elle ne passait toujours pas.
Une hôtesse me demanda si nous partions sans mon mari. Je réponds bien sur que non. De ce fait, un responsable de l'aéroport a téléphoné, ce qui nous a permis de passer et d'enregistrer les bagages et de monter dans l'avion en partance pour Miami avec escale à PHILADELPHIE. Devant changer d'avion, il a fallu récupérer nos valises à PHILADELPHIE pour les mettre sur le tapis pour MIAMI. En arrivant, à la porte d'embarquement, la porte de l'avion était déjà fermée. Après avoir appelé par téléphone le commandant de bord et taper à la porte l'hôtesse nous fait monter dans l'avion.
Arrivée à MIAMI, tous les bagages étaient là sauf la valise de notre fille, donc déclaration de perte, la valise est arrivée le lendemain.
Séjour agréable et sympathique. Le jour de notre départ on nous annonce à L'aéroport que le volcan norvégien s'est mis en éruption et que notre avion ne décollerai pas. Le départ est retardé de 3 jours. Le jour J il n'y avait pas assez de places dans le même avion pour nous quatre. Moi, ma fille et l'amie sommes parties pour CHARLOTTE et mon mari pour Philadelphie. Une fois sur place toujours pas de vols pour PARIS. Donc retour sur MIAMI de même pour mon mari. Les retrouvailles se sont faites à MIAMI dans la joie et la bonne humeur.
Le départ pour PARIS était prévu 10 jours plus tard, donc les vacances se sont prolongées avec des balades, la piscine, et la plage.
Malgré tout cela nous avons des tas de souvenirs plein la tête: LES EVERGLADES, LE SEA AQUARIUM, la plage de Miami Beach, Miami Center ETC............

Voir plus

New York est une ville magnifique à découvrir et le billet d'avion n'est pas si cher... Alors un conseil, pour voyager à petit prix, pensez aux échanges d'appartements quelque soit votre région d'origine les New Yorkais adorent ce mode de vacances ! Nous sommes partis avec ma meilleure amie et son chéri à New York 15 jours en juillet et tout s'est très bien passé concernant l'échange d'appartement. Leur appartement était situé dans le Nord de Manhattan et ainsi nous avons vraiment profité de cette magnifique ville. Le voyage n'est pas de tout repos pourtant car contrairement à la Floride (grosses maisons et plage à volonté) NYC est une ville qui bouge et ne dort jamais! Nous avons eu la chance de tomber pendant les soldes et ça vaut vraiment le coup (magasins de chaussures, et vêtements de marque...) et nous avons aussi profité de la "week restaurant" : La semaine des restau pas cher. Certains restau très sympa et parfois très chic proposent un menu à 30 dollars (moins de 30 euros). Nous avons ainsi mangé dans un resto mais attention "dress code exigé" sur Brooklyn au bord de l'eau avec une vue imprenable sur Manhattan et le Brooklyn Bridge, digne des plus jolies cartes postales !!! Je pense qu'il faut voir New York au moins une fois dans sa vie car on entre vraiment dans un autre monde : tout y est démesuré!

Voir plus

Publicité
Publicité

Annonces Google

Publicité