Billet d'avion Danemark

autres villes

Enfants
(-12ans)
Bébés
(-2ans)

Lancez la recherche en cliquant sur les agences de votre choix :

Billet d'avion Danemark pas cher

: comparez les prix

Aussi grand qu’un mouchoir de poche, le Danemark est surtout réputé pour ses qualités écologiques et la pureté de son environnement. Vous profiterez de ses nombreuses plages, admirerez la beauté de ses côtes échancrées, de ses presqu’îles ou ferez de belles balades près de ses magnifiques lacs. Accédez aux offres de vols réguliers et low cost pour le Danemark proposées par nos partenaires.

Vos récits de voyages au Danemark

Concours Récits de Voyages : week-ends et repas gourmands à gagner ! Je participe

Photo de Aliénor Debrocq Photo de Aliénor Debrocq Photo de Aliénor Debrocq Photo de Aliénor Debrocq Elles marchent. Elles suivent le tracé de neige sale d’une petite route asphaltée où presqu’aucune voiture ne passe. De part et d’autre, des sapins. Ça souffle fort. C’est mars, déjà, mais ça souffle fort. C’est le Nord, ici. Faut pas rigoler.

Elles marchent. Elles ont pris le train, un train tout chaud, tout moderne, d’où elles pouvaient voir la campagne défiler sous leurs yeux, éoliennes, petites maisons jaunes aux toits rouges, granges d’un autre temps. C’est le Nord, ici, le vrai.

Tu vois le phare ? C’est là, c’est juste là. Le phare blanc se fond sur le ciel poudreux, la neige gelée. Elles y sont presque. Il y a des tables de pique-nique, des bancs. L’été, on doit pouvoir s’y dorer au soleil. Ça souffle, ça souffle vachement. Elles s’abritent dans les toilettes pour manger leurs tartines, se brûlent les doigts au radiateur. Elles rigolent.

Au bout du parking, c’est la plage. Il faut la longer, marcher encore. Au bout de la plage, c’est la mer. Enfin, on pourrait croire que c’est la mer, simplement la mer. Mais c’est plus subtil, bien plus subtil que ça. Elles sont arrivées tout au bout, sur la petite langue de sable qui s’enfonce dans l’écume. Elles s’arrêtent. Elles contemplent. Skagen. Le Nord du Nord. Là où la Baltique et la mer du Nord se rejoignent, s’affrontent en deux courants contraires. Ça coupe le souffle. Ça fait frémir malgré les anoraks.

Elles marchent. Contre le vent. Même quand on va au bout du monde, il faut marcher au retour. Elles atteignent le village, on le dirait désert. Un bruit de porte, bruit de clochette, bruit de voix. On va prendre un chocolat ? Oh oui, oui, un chocolat.

Voir plus

publicité
publicité

Annonces Google

publicité