Billet d'avion Colombie

Vos billets d'avion au bon prix !

Les principales compagnies aériennes

Compagnies régulières
AirFrance - KLM - Asia Airlines
Compagnies low-cost
Ryanair - Low Lines

Colombie : infos pratiques

Située à la pointe Nord de l’Amérique du Sud, la Colombie ne se laisse pas approcher facilement. Mais la elle réserve de belles surprises, des plages immaculées de la mer des Caraïbes aux profondes forêts équatoriales, en passant par les élégantes villes portuaires dont les rues pavées sont bordées de bougainvilliers. En négatif de l’image violente de la « Locombia », ses habitants revendiquent un certain art de vivre qu’ils font volontiers découvrir aux visiteurs.

Climat

16 ° janv. 17 ° fev. 17 ° mars 16 ° avr. 16 ° mai 16 ° juin 15 ° juil. 15 ° août 16 ° sept. 16 ° oct. 16 ° nov. 16 ° déc.

Colombie : Vos récits de voyages

Concours Récits de Voyages : week-ends et repas gourmands à gagner ! Je participe

J'aime (4)

Bogotá, « 2600 metros mas cerca de las estrellas », telle est la devise de cette ville qui occupe un plateau immense, vertigineux même, un écrin pourtant, au creux de montagnes encore plus hautes et d’un ciel jamais indifférent, éternel printemps disent les guides, le ciel de Bogota peut avoir un peu plus de caractère que cela et les rayons de soleil matinaux sont loin d’être seulement printaniers. Cette ville EST une étoile ! On peut visiter son cœur historique, la Candelaria, avec sa place Francisco de Quevedo, en très peu de temps, ou bien décider d’y séjourner plusieurs semaines : les maisons de style coloniales, souvent restaurées, colorées, ont été investies par la culture : petits musées, théâtres, et, le soir, clubs presque historiques comme el Goze Pagano, où on peut danser la salsa tout en voyant des video anciennes des grands maîtres ! Visiter le Musée de l’Or, (et au passage regarder le curieux manège du marché aux émeraudes) manger une « arepa » (petite galette de maïs) au coin de la rue, siroter un « jugo natural » (jus de fruits frais) avec des fruits exotiques extraordinaires (ce qui m’a le plus manqué à mon retour) et dont la traduction m’échappe : lulo, guanabana, tomate de arbol, mais aussi fraises, mûres, citron vert … un délice, passer une après-midi à flâner autour de la Plaza Bolivar, la place des institutions, de la cathédrale, et en même temps une place au sens noble du terme : celle de la vie au quotidien, du passage, des rendez-vous …

Et puis, à partir de la Candelaria, se lancer. En prenant le « transmilenio » (bus à voie unique, comme un métro aérien), se perdre dans les nombreux parcs de la Ville (mon préféré : le parc Simon Bolivar), voir la ville changer de statut social et devenir plus cossue au fur et à mesure que l’on se rend vers le nord, regarder toujours le ciel, pour anticiper un peu la météo et ne rien perdre des merveilles architecturales dont la silhouette se dessine sur les montagnes qui couvent Bogota de leur ombre majestueuse.

Et enfin, à partir de Bogota, organiser une journée à Guatavita, un parc naturel époustouflant, avec la végétation typique des Andes de cette altitude, et une Lagune où est née la célèbre légende de l’Eldorado, et finir avec une visite de la Cathédrale de Sel de Zipaquirra…

Et… et… et…. Il y a tellement, tellement de choses extraordinaires que j’en oubliais l’essentiel : la gentillesse, et le sens profond et sincère de l’hospitalité des Colombiens…. « A lor orden », à votre service !

Voir plus

J'aime (7)

La colombie, synonyme de peur pour beaucoup, souvenir magique pour moi.
La population locale, peu habituée aux hordes de touristes sait prendre soin de ceux qui osent se lancer dans l'aventure colombienne. Malgré plusieurs voyages à mon actif, je ne me suis jamais sentie aussi bien accueillie que la bas, les colombiens sont toujours prêts à conseiller un programme, faire découvrir leur ville et parfois même héberger généreusement.
Les paysages sont variés, idéal pour les adeptes de mer mais également adaptés aux amateurs de treks et randonnées. Danse et musique latine étaient également au RDV.
Mon périple colombien a duré presque un mois, il a commencé par bogota la capitale dont le centre historique est intéressant. C'est une ville par laquelle il faut passer mais ne pas s’arrêter trop longtemps car d'autres lieux sont plus riches et plus dépaysants.
Ce voyage m'a permis de découvrir la superbe ville coloniale de carthagene, le carnaval de baranquilla et plus particulièrement le carnaval "off" entourée uniquement de locaux vêtus de costumes déjantés et vibrant sur de la musique endiablée.
J'ai également eu l'occasion de faire un trek de quelques jours à la ciudad perdida dans les environs de santa marta. J'oubliais, pas loin de Medellin, j'ai passé une nuit dans une plantation de café (finca), coupée du monde, dans un décor paradisiaque.
Je sais qu'il est également possible de partir pour une journée ou 2 sur des îles et faire du voilier ou du snorkeling. A mon regret, je n ai pas eu le temps d'en profiter.
J'ai quitté l'Amérique latine en douceur, après avoir passé quelques jours à quito (equateur), la tête pleine de souvenirs colombiens.

Voir plus

Vols en promo Promos vols Opodo
Vos prochaines vacances
  • noel au soleil


    Noël et Nouvel An au soleil
  • fevrier au soleil


    Vacances de février au soleil
  • Ski


    Vacances aux sports d’hiver
  • En solo


    Voyages en solo
  • telephone anglais


    Week-end et Escapade

Annonces Google

Inscrivez-vous pour recevoir en avant-première nos Bons Plans Voyages et Dernières Minutes !