Billet d'avion Australie

autres villes

Enfants
(-12ans)
Bébés
(-2ans)

Lancez la recherche en cliquant sur les agences de votre choix :

Billet d'avion Australie pas cher

: comparez les prix

Envolez-vous pour le pays des kangourous et des grands espaces ! De Sydney à Perth, en passant par Alice Springs vous découvrirez des villes modernes, animées et accueillantes et de vastes paysages à vous couper le souffle ! Chaque voyageur sera comblé : le passionné de la nature sera captivé par une faune surprenante : koalas, kangourous, émeus, opossums,… l’aventurier croquera des kilomètres de randonnées dans les nombreux parcs nationaux (Cape Range, Booderee National Park, Flinders Ranges,…), l’amoureux des vagues surfera sur les plus belles vagues de la planète et le bronzeur professionnel profitera des plages magnifiques au bord de l’Océan Indien. Accédez aux offres de vols réguliers et low cost pour l´Australie proposées par nos partenaires.

Australie

L’Australie, île-continent de l’Océanie, cumule attraits culturels et beautés naturelles. Les paysages urbains des mégapoles côtières (Sydney, Melbourne, Brisbane, Perth, Adélaïde) succèdent aux grands espaces de l’intérieur du pays, où les kangourous et les coyotes sont présents en plus grand nombre que les êtres humains. Les formations géologiques singulières du bush australien - l’Ayer’s Rock, l’Outback - font place à des forêts tropicales, et, sur les plages, les vagues et la barrière de corail accueillent amateurs de surf et de plongée sous-marine venus du monde entier…

Climat

26°C janv. 26°C fev. 25°C mars 23°C avr. 20°C mai 18°C juin 17°C juil. 18°C août 20°C sept. 22°C oct. 24°C nov. 25°C déc.



Vos récits de voyages en Australie

Concours Récits de Voyages : week-ends et repas gourmands à gagner ! Je participe

Il y a deux ans mon chéri m'a fait une énorme surprise. Un vendredi soir, il est venu me chercher à la sortie du travail sans me dire ou il m'emmenait. Il m'a d'abord bandé les yeux pour me conduire jusqu’à l'aéroport. Une fois sur place, j'ai découvert notre destination et nos billets d'avion pour l’Australie! Vous n'imaginez même pas l'effet que ça peut faire que d'entendre ce genre de nouvelle. Il m'a à cet instant même, rendue la femme la plus heureuse au monde. Et nous voilà parti pour 3 semaines de vacances... qui devaient être tranquille à domicile... EN AUSTRALIE! A notre arrivée, malgré le décalage horaire, nous avons pleinement profité de la ville de Sydney qui est juste magnifique. Et la surprise ne s’arrête pas il avait prévu un circuit au travers tout le pays pour découvrir les vraies merveilles comme Ayers Rock, ou encore King's canyon. Mais le souvenir qui pour moi restera à toujours gravé, c'est une soirée au cœur du désert à écouter des musiques et chants aborigènes qui illustrent les différents animaux du pays. Je souhaite de tout cœur, un jour, connaitre à nouveau ce doux sentiment de bonheur!

Voir plus

18 novembre : arrivée à BRISBANE, l'une des grandes villes du prodigieux continent australien. Le logement s'avère royal, au 19ème étage du Lennon's Hôtel qui en compte une trentaine, en plein centre du quartier piétonnier. Au dernier étage trône un magnifique restaurant panoramique à chef français, au buffet somptueusement garni de produits frais et variés et à la vue imprenable sur les buildings et la rivièrealentours.
Il s'agit vraiment là de la meilleure table depuis le début de ce voyage magique. Une fois de plus, hélas, le temps m'est compté et il faut utiliser à plein rendement les quelques heures qui me sont attribuées dans ce pays par l'organisateur de ce fabuleux tour mondial. La journée du lendemain est donc pleinement mise à profit avec une excursion le matin dans la City, puis dans le Lone Pine Park, un amusant concentré de la faune australienne en semi-liberté avec ses moutons, ses wallabies, ses koalas et autres wombats.
L'après-midi un bus me conduit au bord de l'océan, sur la Gold Coast située à une soixantaine de kilomètres: la station de Surfer Paradise offre généreusement ses immenses plages de sable fin, ses déferlantes de rêve mais aussi ses milliers de boutiques détaxées pour touristes et tenues là encore souvent..par des Japonais ! Ces lieux sont habituellement fréquentés par les fameux requins blancs mangeurs d'homme mais les squales apparemment ne sont pas tous dans l'eau !

Las ! Il faut déjà quitter ce beau pays: bye bye Australia et en route pour MANILLE dès le lendemain. Au passage, une excellente surprise: pour compenser certaines déficiences techniques dans l'organisation hâtive et "sur mesure " de ce voyage, l'organisateur s'est permis de m'offrir dorénavant toute la suite du voyage sur une seule et même compagnie aérienne et EN PREMIERE CLASSE, s'il vous plaît! Je réalise enfin le vieux rêve de pouvoir voyager dans la fameuse "bosse" du Jumbo, vous savez, là où l'on accède par un escalier étroit en colimaçon, où l'on domine tout le monde et où l'on bénéficie à tout instant des avantages matériels habituellement dévolus aux V.I.P. (poids de bagages autorisé plus important, confort des sièges, cuisine copieuse et raffinée, hôtesse particulière, etc...) ! Quel apanage que celui du concouriste gagnant qui peut ainsi de temps en temps se glisser dans un monde inimaginable auparavant, aux antipodes de son quotidien...

Voir plus

Photo de sandrine GASPARD Photo de sandrine GASPARD Photo de sandrine GASPARD Photo de sandrine GASPARD Après 24h00 d'avion, eh oui ! le bout du monde c'est loin !!

Nous arrivons enfin à Sydney. Il fait nuit et je m'empresse d'immortaliser ce premier moment car la vue est magnifique depuis la chambre d'hôtel.

A présent, il fait jour sur Sydney. Nous avons 3 jours pour visiter la ville de fond en comble. Muni de nos pass de transport, nous partons à la découverte de Sydney.

Cette ville au ciel toujours bleu est particulièrement accueillante. Les habitants y sont paisibles et sans stress apparent. Ils sont particulièrement aidants avec les touristes, prêts à "laisser tomber" leur travail pour vous venir en aide. D'ailleurs, leur devises est "no worries" (pas de soucis) ce qui effectivement les représentent très bien.

Premièrement nous prenons la direction du Circular Quay . C'est là que partent toutes les navettes en direction de la baie watson ou la baie manly (très connue par les jeunes étudiants français).

Elles permettent de se faire rapidement une idée des alentours et comme la ville n'est jamais aussi belle que vu de l'eau cela joint l'utile à l'agréable.

C'est d'ailleurs sur le circular quay que se déroulent les spectacles de rues (musiciens, jongleurs....).

Petit détail, n'espérez pas boire un café sur le port de bon matin car en raison du climat subtropical dans cette partie du pays, les Australiens vivent surtout la nuit et aucun bar n'est ouvert avant 10h.

Vous pourrez également emprunter le monorail, il permet de voir la ville sous un autre angle. C'est plutot sympa !

Sur la baie Watson, on peut y apercevoir des Cacatoès en liberté, et ...moins agréables des mouches. Elles sont tellement tenaces qu'on à l'air d'une vache agacée !!

Mais revenons plutôt à Sydney et à toutes ses merveilles.


Ce qu'il ne faut surtout pas manquer lors de votre visite à Sydney, c'est bien entendu le fameux pont Harbour Bridge, le pont le plus large et le plus lourd du monde. Il est immense !! A condition de ne pas avoir le vertige on peut y apercevoir d'un des pilônes tout Sydney et jusqu'au Blue Mountains. Et bien plus encore pour les amateurs de sensations fortes car si vous regardez bien sur la photo de droite, on peut y faire une ascension guidée jusqu'au point central ce qui offre un panorama à 360° sur la ville . Mais pour ceux qui sont un peu moins téméraires, traverser le pont à pied offre une également une très belle vue. Personnellement je suis allé sur l'un des pilônes, mais je n'ai pas tenté l'ascension.


Autre lieu incontournable de la plus belle baie du monde : Le Sydney Opéra House.

Je crois que la meilleure façon de l'admirer est de le l'apercevoir de la mer. Son architecture révolutionnaire a été longtemps contestée, il est à présent encensé comme un chef-d'oeuvre. Ses multiples voiles en forme de coquillages scintillent avec le reflet de l'eau et du soleil. Si vous avez la chance de vous y trouver le dimanche, allez donc assister à une représentation. Celles-ci y sont données gratuitement les dimanches après-midi. Un moment inoubliable !!

Nous avons passé 3 jours merveilleux dans la ville de Sydney, nous reprenons à présent l'avion et quittons la civilisation moderne afin de nous rendre à ALICE SPRING'S découvrir le fameux rocher Ayers Rock.


A suivre.... (récit Alice Spring's dans quelques jours).

Voir plus

L'Australie, 13 Juin 2010

Je touche le sol Australien pour la première fois, et je suis déjà fier de moi. J'ai 16 ans, appréhende beaucoup par rapport à pas mal de choses, seulement je savais que ce voyage allait être source d'inspiration et d'émotions.

L'Australie, possède quelque chose que personne ne peut connaitre, seul ce qui y sont allés. Je parle en connaissance de causes, en effet, je pensais que tomber amoureux de quelque chose était impossible. A partir du moment ou je suis arrivé à Melbourne et que j'ai respiré l'air de ce pays pour la première fois, j'ai tout de suite compris que ce pays avait quelques chose de particulier, et je ne me suis pas trompé !
Après 1 mois dans ce pays, après une visite de great ocean road, je m'identifie totalement à ce pays, qui me semble le plus beau du monde. La chaleur humaine y est incomparable.
Avez vous déjà pleuré devant un paysage somptueux et magnifique ? Si non, je vous conseille d'aller en Australie, la beauté des paysages vous ouvrirons le sens des émotions.
Je n'ai tout simplement pas assez de vocabulaire pour décrire ce pays qui est incomparable.
Et même sous la pluie, l'Australie est un pays qui éblouit !
Je suis maintenant revenu de France, les larmes aux yeux d'avoir quitter un pays magnifique et chaleureux, au revoir l'artiste

La prose de l'Australien, 30/01/2011

Voir plus

AYERS ROCK
Premier Jour

Me voici en route pour AYERS ROCK, et cette fois par avion. Ce soir, je rétablirai mon lien particulier avec ce lieu extraordinaire en y séjournant à nouveau.

De l'avion, je peux admirer une mosaïque de surfaces aux formes diverses, de couleurs rose et verte, de cette partie du territoire australien. L'équipage nous gratifie en phase finale avant l'atterrissage, d'un vol circulaire fortement incliné autour du rocher monolithique, nous donnant ainsi la possibilité de l'admirer longuement sous cet angle inhabituel. Sa forme et ses couleurs, sur fond de terre d'un ocre intense me ravissent les yeux. Suspendue dans l'espace, sentant la pression des forces jouant sur mon corps, je souris de ce premier contact, venu du ciel.

En sortant du cocon métallique protecteur, je baigne aussitôt dans un air chaud, sec, léger, ainsi que dans une forte lumière et je remarque les tons mauves des collines environnantes atténués par une brume de beau temps.

Je me trouve maintenant dans la navette qui me conduit au Red Centre Hotel. C'est un hôtel de formule économique car on peut y séjourner en dortoir, tout en profitant des installations d'un hôtel de bon standing. Il est en pleine nature, à 15 kilomètres du Roc, environné de trois autres hôtels de grand standing et d'un camping. Leur construction fonctionnelle et esthétique : voiles de grosse toile blanche, matériaux locaux, panneaux à énergie solaire, nappe d'eau souterraine, leur permet de s'intégrer harmonieusement au paysage.

Après une installation rapide, je quitte l'hôtel et suis toute à mon environnement, mes pas communiant déjà avec cette belle terre sableuse. Un coup d'oeil à ma montre me confirme le compte à rebours du coucher du soleil et, après un repérage des alentours, je m'engage sur un chemin tracé sur une colline à pente douce.

Arrivée sur une plate forme circulaire agrémentée de quelques bancs, une vue très dégagée s'offre à mes yeux. Je peux alors admirer de très loin, le Roc et les Monts OLGA, au dessus desquels se trouve maintenant la boule orangée. Leurs courbes brunes se découpent sur fond de ciel dégradé, du bleu passant par le mauve, puis le rose.

Le paysage, la lumière encore forte, me font ressentir les mêmes impressions de plénitude, de force, goûtées il y a quatre mois, lors d'un premier trop court séjour de deux jours, effectué à l'occasion d'une traversée rapide du sud au nord de l'Australie.

La beauté, la sobriété, la puissance, l'harmonie du lieu m'inspiraient une connexion particulière entre le site et l'univers, surtout la nuit.

J'avais éprouvé également un certain bien-être au niveau respiratoire, ne ressentais aucune pression due à la gravité, ni sur le visage, ni sur les jambes, mon énergie physique ne diminuait pas au cours de la journée, et une forte énergie psychique m'empêchait de dormir sans toutefois laisser la moindre trace de fatigue le lendemain.

Revenir ici et goûter ce genre de moment est un cadeau suprême.

Cette fois-ci je reviens quatre jours, pour approfondir les raisons de cette fascination, profiter de longs moments en contact avec la nature, recevoir aussi, pourquoi pas, une inspiration heureuse, après la forte impression que j'avais ressentie à la lecture d'un extrait d'article paru dans un magazine New Age Australien qui confirmait mes intuitions et impressions. Ce lieu était tout à fait exceptionnel dans la hiérarchie cosmique, plein de significations.
Il m'incitait même à effectuer une tentative d'harmonisation de ma conscience, de mon esprit, mon corps, avec le site, le cosmos.

Je sens que le moment est arrivé de relire ce texte à haute voix et je le sors :

"AYERS ROCK est le vortex, tourbillon, le plus fort de cette partie de la planète. Si vous souhaitez réaligner quoi que ce soit, le simple fait de vous placer au coeur de cette spirale, située au centre de l'hémisphère sud, permettra au réalignement de se produire.

AYERS ROCK est une porte de transformation. C'est un plateau, une plate-forme, un lien direct d'interface à tous niveaux, de tous les Conseils, dans toutes les dimensions. Si vous tenez des réunions de Conseil, en cercle, sur le sommet de ce roc, vous serez directement assis à l'autel multidimensionnel de tous les Conseils existants. Vous aurez une interaction directe avec ces derniers.

Il traverse beaucoup de voiles, de niveaux. Son magnétisme est très puissant et ce, de manière très spéciale.

C'est un relais qui renferme en lui toutes les représentations similaires de tous les autres mondes. C'est un point d'interface, dans une matrice holographique. C'est un autel de présentation, un tableau de projection, sur lequel les autres peuvent être projetés et à partir duquel vous pouvez vous projeter vers les autres afin d'être en interrelation.

C'est une plaque de réception et de transmission.

C'est comme si un morceau d'un autre monde touchait le vôtre. C'est un point de connexion. C'est un carrefour d'échanges, c'est un forum. C'est une place, une station, une station de transfert."

Une émotion s'est emparée de moi au fur et à mesure de la lecture de ces mots, mais elle s'arrête au niveau de la gorge, je suis très calme.

Je relève la tête, mes yeux perçoivent la boule rouge sang du soleil qui touche maintenant la ligne marron des montagnes se découpant dans le fond. Je le fixe quelque temps. Le Maître va bientôt disparaître malgré que mes yeux ne le souhaitent pas. Il est toujours sobre et beau. Il me fortifie. Les secondes prennent l'importance qu'elles méritent…..

Il a disparu….. Je suis toujours là, mon texte sur les genoux, sereine. Les yeux à nouveau fermés, mon souffle se dissout dans l'air léger et tiède.

Ouvrant les yeux j'aperçois un ciel orange et rose ; mon environnement est plus sombre, le sable est devenu marron clair, quelques lumières au loin, plusieurs étoiles déjà.

Il est temps de retrouver un monde moins "cosmique", moins majestueux : le restaurant. C'est une salle immense, à grandes baies vitrées, dont l'une donne devant la piscine. Peu de clients à cette heure. Un grand buffet aux nombreuses couleurs est installé au centre. Le dîner est agréable et serein, agrémenté d'arrivées et de départs de clients au style vestimentaire "australien" : quelques chaussettes unies arrivant au dessous du genou, quelques bermudas bariolés, beaucoup de Tee-shirts à tendance plutôt nationaliste, des casquettes ou des chapeaux.

Après le dîner je m'installe sur un fauteuil au bord de la piscine, presque allongée. Le ciel est bleu nuit, parsemé d'étoiles, la lune est presque pleine et éclatante. L'environnement est vivant et chaleureux, fait de bruit, de mots, de rires, qui n'altèrent en rien ma paix. Deux mondes différents fusionnent dans une situation spontanée, harmonieuse.

Un peu plus tard, mon esprit reprend son activité et mes projets du lendemain matin m'apparaissent clairement : louer une bicyclette, visiter le centre d'informations, escalader le rocher, faire quelques enregistrements de commentaires sur cassette, prendre quelques notes.

**Découvrez la suite du voyage de Nicole DOUTRE en Australie sur la page Circuit Australie de VoyagerMoinsCher.com**

Voir plus

publicité
publicité

Annonces Google

publicité